ROBOT-CRAIGNOS (109)

Posté le Vendredi 16 novembre 2018

ROBOT-CRAIGNOS (109) dans Robot-craignos 13061310000015263611288446

18111606464315263615997375 dans Robot-craignos

L’avantage d’être abonné à différentes pages Facebook vous permet parfois de dénicher la perle rare. C’est le cas aujourd’hui avec ce merveilleux représentant de la robotique craignos comme nous l’avons toujours aimée sur Les Échos d’Altaïr ! Et il y avait longtemps, d’ailleurs, qu’un robot-craignos n’avait pas hanté la surface poussiéreuse d’Altaïr IV.

Notre spécimen du jour nous vient d’un épisode de la série télévisée WONDER WOMAN (1975-1979), intitulé « Le maître des ordinateurs » (« Irac is missing »). L’histoire est la suivante :

« Un individu a réussi à voler la mémoire centrale d’un ordinateur ultra-sophistiqué, et projette d’en modifier les données de mémoire d’un ordinateur… »

18111607022915263615997386

Comme on peut le voir sur la première photo plus haut, les concepteurs de notre robot vedette ont rivalisé d’ingéniosité pour lui trouver une apparence extrêmement sophistiquée. Bidons et boîtes métalliques cuivrés se disputent sa forme humanoïde particulièrement élaborée. Et comme si cela ne suffisait pas, il est accompagné d’un second robot-craignos (seconde photo) de la forme d’un chien (non, non, rien à voir avec K-9 de DOCTOR WHO), lequel fait « Bip-bip ! » et se déplace sur roulettes. Un extrait vidéo ? Allez, on vous laisse regarder…

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Image de prévisualisation YouTube

Autres vedettes de la catégorie Robot-Craignos :

Robot de Target Earth / Robot de Devil Girl from Mars / Robot de The Phantom Empire / Robot de The Robot vs. the Aztec Mummy / Robot de Vanishing Shadow /Robot de The Phantom Creeps / Robot de Undersea Kingdom / Robot de Superman (serial) / K1 / Ro-Man / Muffet / Robox / Robot géant des amazones de Star Crash / Robot de Flesh Gordon / 2T2 / Robot de Giant Robot / Gog / Kronos /Robot de The Space Giants / Robert / Wiki / Robots de The Lost Saucer / Robot de L’Invasion des Soucoupes Volantes / Jet Jaguar / Elias / QT-1 / Andy / Dot Matrix / Robot de The Goodies / Torg / Kryten / Robot de Dünyayi Kurtaran Adam /Robot de L’Homme Mécanique / Robot de Supersonic Man / Robot de Cosmo 2000 / Mechani Kong / Sparks / Robots de Ice Pirates / Maria (de Roboforce) / K-9Robot de The Bowery Boys Meet The Monsters / Robot de First Spaceship On Venus / « Friend » / RUR / Crow T. Robot, Gypsy & Tom Servo / Q / Tic Tac /Robowar / Robot de Frigia / Mark 1 / Kip / Doraemon / Robot de Métal Hurlant Chronicles /  Moguera / Robot de Galaxis / IG-88 / Stella / Metalogen Man / Tor /Robot de Superman Contre les Robots / Robot de Lost City / Robot de Supercar /Robot des Thunderbirds / Robot de Alien Armaggedon / Robot de Ikarie XB-1 /Robot de la série TV Superman (1951) / RuR (2) / Roscoe / Robots de Star Odyssey / Robot de La Edad de Piedra / Robot de l’épisode de La Quatrième Dimension : Oncle Simon / Stelekami / Auto / Eyeborgs / Astrul / Robot de Booby Trap / Vindicator / Robot de Bad Channels / Robots d’Alpha Cassiopée / Peebo / Robots de Super Inframan / TARS / Endhiran / Tor / Robot de Blake’s Seven / Vector & Hector / Robot des Arkonides / Robot de Yilmayan Seytan /Robots de La Guerre des Robots / Tau Zeta / Robot de L’Île aux Naufragés / Xar / JANIS 414 & BIO 2100 / Robot de Las Luchadoras contra el Robot Asesino / Robot de 3 Süper Adam / Robot de Klaun Ferdinand  a Raketa / SAM-104 / Robot de Moontrap / Decapitron / Vak & Krel / Robot de Mindwarp / Robot de Der Herr Der Welt / Minotaure / Samouraï Transformer / Klyton / Jen-Diki / Soaron & Terrasson

Robot « cool » ou « craignos » ?

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 17:32
Enregistré dans Robot-craignos
MONSTRES SACRÉS : OCTAMAN

Posté le Jeudi 15 novembre 2018

MONSTRES SACRÉS : OCTAMAN dans Cinéma bis 14050303003115263612199975

18111507261615263615996210 dans Fantastique

OCTAMAN

Si OCTAMAN (1971) n’était un film d’horreur grindhouse pur jus, on aurait pu penser à un bon vieux kaiju-eiga japonais. Mais nous n’en sommes pas si éloigné au fond, puisqu’OCTAMAN est un film écologique aux valeurs hippies assumées, avec en plus une thématique qui anticipe de 8 ans celle de PROPHECY, LE MONSTRE et de son grizzli-mutant : la pollution engendrant des hybridations animales. Les personnages du film abordent le problème de la pollution, mais ils dissertent aussi sur de potentielles mutations post-Hiroshima chez les pieuvres, ce qui rapproche par la même occasion OCTAMAN de L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR (1954).

L’intrigue : Au Mexique, une expédition scientifique découvre des bébés pieuvres étranges. Lorsqu’ils les capturent, les « parents » débarquent pour terroriser l’expédition…

18111507284115263615996211 dans Monstres sacrés

Comme dans le cinéma de monstres japonais ou dans PROPHECY, cette créature mi-homme mi-pieuvre traque ceux qui ont le malheur d’attraper ses petits pour les étudier. Elle tue sans vergogne scientifiques ou aventuriers qui lui barrent la route à l’aide de ses tentacules. Ses techniques de combat qui vont de l’étranglement aux revers de tentacules dans les dents, la rapproche énormément de celles des catcheurs. En 2004, le réalisateur Minoru Kawasaki ne s’y est pas trompé en mettant en scène son calamar catcheur revanchard dans THE CALAMARI WRESTLER.

18111507301315263615996212 dans TrapardLa référence directe à L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR est flagrante, lorsque Octaman commence à vouer une passion obsessionnelle pour une jeune scientifique qu’il transporte dans ses bras vers la plage, sûrement pour l’emmener dans une quelconque cavité rocheuse au fond de l’océan, le coquin. L’autre référence est sans doute GEZORA, le calamar belliqueux géant des ENVAHISSEURS DE L’ESPACE d’Ishirō Honda, sorti un an à peine avant OCTAMAN.

Malgré son look ringard en costume et bottes de latex, les apparitions de l’homme-pieuvre sont plutôt jouissives pour le spectateur. Ce sont les maquilleurs Rick Baker, alors très jeune, ainsi que Doug Beswick qui en furent à l’origine…

- Trapard -

Résultat de recherche d'images pour "octaman 1971 gif"

Autres Monstres Sacrés présentés sur Les Échos d’Altaïr :

Alien / King Kong / Predator / Créature du Lac Noir / Mutant de Métaluna / Ymir /Molasar / Gremlins / Chose / Triffides / Darkness / Morlock / Créature de « It ! The Terror from Beyond Space«   / Blob / Mouche / Créature de Frankenstein / Visiteurs /Martien de La Guerre des Mondes (1953) / E.T. / Pinhead / Michael Myers / Fu Manchu / Leatherface / Jason Voorhees / Tall Man / Damien Thorn / Toxic Avenger / Bruce : le grand requin blanc / La Momie / Le Loup-Garou / Dr Jekyll et Mr Hyde / Golem / Dracula / Orlac / La Bête / Les Krells / Les Pairans / Le Cavalier sans Tête / Le Hollandais Volant / Body Snatchers / Freddy Krueger / L’Homme au masque de cire / Godzilla / Zoltan / Les fourmis géantes de « Them ! » / Les Demoni / Shocker / Green Snake / It, le Vénusien / Bourreau de Xerxès / The Creeper / Ginger et Brigitte, les sœurs lycanthropes / Tarantula / Intelligence Martienne / She-Creature / Gorgo / La princesse Asa Vajda / Ed Gein, le boucher de Plainfield / Quetzalcoatl / Le fétiche du guerrier Zuni

18031309271915263615610534

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 17:36
Enregistré dans Cinéma bis, Fantastique, Monstres sacrés, Trapard
SUPERZAM EL INVENCIBLE (1971)

Posté le Vendredi 9 novembre 2018

SUPERZAM EL INVENCIBLE (1971)

SUPERZAM EL INVENCIBLE (1971) dans Cinéma bis 18110907291215263615987660L’intrigue : Trois extraterrestres atterrissent sur Terre et se lient d’amitié avec un petit berger. À l’aide de pistolets laser, ils font disparaître les humains qu’ils croisent sur leur chemin. Mais, toujours à l’affut, Superzam veille au grain…

À mi-chemin entre Superman et un catcheur mexicain masqué, Superzam est le type-même du super-héros costumé old-school, délivrant de jeunes et jolies femmes ligotées et attachées sur les rails des trains. Il a une super-ouïe et vole littéralement au secours de la veuve et de l’orphelin (de préférence orpheline), pour les sauver… mais seulement après avoir rossé leurs agresseurs. Son torse arrête les balles des revolvers et il tord les armes à feu comme des tiges de caramel mou. Le film de Federico Curiel ne s’embarrasse pas vraiment de logique, ici les héros masqués sont forts, musclés, machos et ont des voix de velours lorsqu’ils poussent la chansonnette.

Entre deux matchs de lucha libre, Superzam survole Mexico à la recherche des gangs de maffiosi armés jusqu’aux manches et avec les visages et les bouches figés sous des bas de nylon trop serrés.

Mentions spéciales pour le costume doré de Superzam, dont la cape se noue au niveau du cou et se termine en cravate, et pour la déco futuriste super ringarde de l’assistant de Superzam qui surveille la ville à l’aide de caméras de surveillance.

18110907291315263615987661 dans Science-fiction

Quand à nos trois extraterrestres, ce sont trois nains en costumes d’astronautes avec des ampoules clignotantes sur le haut des casques. Après quelques quiproquos, ils communiquent avec Superzam à l’aide de la télépathie pour lui demander de l’aide après leur crash accidentel et leur manque d’oxygénation. L’histoire de THE MAN FROM PLANET X (1951) n’est pas loin…

Superzam ou Ssuperzam n’est autre que le catcheur masqué Superzan qui a officié dans une poignée de films fantastiques après celui-ci (EL CASTILLO DE LAS MOMIAS DE GUANAJUATO, SUPERZAM Y EL NINO DEL ESPACIO, LOS VAMPIROS DE COYOACAN, LA MANSION DE LAS 7 MOMIAS…).

- Trapard -

LA BANDE-ANNONCE DU FILM :

Image de prévisualisation YouTube

morbius @ 17:31
Enregistré dans Cinéma bis, Science-fiction, Trapard
ARTHUR C. CLARKE A DIT…

Posté le Mercredi 7 novembre 2018

ARTHUR C. CLARKE A DIT... dans Mystère 18110705570915263615984692Arthur C. Clarke a déclaré un jour : « Deux possibilités existent : soit nous sommes seuls dans l’univers, soit nous ne le sommes pas. Les deux hypothèses sont tout aussi effrayantes. »

morbius @ 15:58
Enregistré dans Mystère
DRIVE-IN : MONSTRES INVISIBLES (1958)

Posté le Samedi 3 novembre 2018

DRIVE-IN : MONSTRES INVISIBLES (1958) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

18110307140415263615978298 dans Drive-in

MONSTRES INVISIBLES (Fiend Without a Face)
Année : 1958

Réalisateur : Arthur Crabtree
Scénario : Herbert J. Leder
Production : John Croydon & Richard Gordon (Amalgamated Productions)
Musique : Buxton Orr
Pays : États-Unis
Durée : 77 min
Interprètes : Marshall Thompson, Kynaston Reeves, Michael Balfour…

18110307181215263615978299 dans Fifties SF

MONSTRES INVISIBLES, plus connu sous son titre original FIEND WITHOUT A FACE, est sûrement l’un des meilleurs films de science-fiction horrifique pour drive-in des années 50. Le scénario d’Herbert J. Leder, adapté d’une nouvelle d’Amelia Reynolds Long, tourne autour d’un scientifique azimuté, le docteur Warren, persuadé de pouvoir matérialiser, dans le plus grand secret, ses dons de télékinésie sous une forme physique. Les dons inconscients du professeur Morbius de PLANÈTE INTERDITE (1956) ne sont pas très loin… Mais les radiations émises dans la région par un radar expérimental donnent une forme finalement monstrueuse à la pensée du docteur Warren.

Résultat de recherche d'images pour "fiend without a face gif"

L’intrigue : Durant les essais d’un radar expérimental dans une base militaire au Manitoba au Canada, des fermiers du voisinage meurent dans d’étranges circonstances. L’autopsie révèle que les cadavres n’ont plus de cerveau ni moelle épinière et, pour toute blessure, un tout petit trou à la base de la nuque. Le major Jeff Cummings va mener une enquête afin de comprendre les raisons de ce phénomène…

Entre cerveaux tentaculaires et les « face-huggers » de la saga ALIEN, mais avec des cervicales étrangleuses en plus, les créatures de MONSTRES INVISIBLES sont particulièrement sympathiques. Sympathiques, mais très craignos tout de même, surtout lorsqu’elles se déplacent en stop-motion ou lorsqu’elles sont invisibles et que leur approche se caractérise par une sorte de long suçotement lugubre mais amusant. Mais en dehors de cet humour involontaire, les passages de suspense et d’angoisse sont particulièrement réussis, surtout pour les scènes nocturnes.

18110307240715263615978300 dans Science-fiction

Le réalisateur du film n’est autre qu’Arthur Crabtree qui fut surtout directeur de la photographie avant de devenir cinéaste. Et pour ce qui nous intéresse sur ce blog, il est le réalisateur du classique grand-guignolesque, CRIMES AU MUSÉE DES HORREUR (1959, Horrors of the Black Museum) avec Michael Gough. MONSTRES INVISIBLES lui est évidemment très inférieur, mais son histoire et ses cerveaux tueurs méritent tout de même le détour.

- Trapard -

LE FILM COMPLET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique / Ikarie XB-1 / Cinq Survivants / The Snow Creature & Snowman / Indestructible Man

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 17:29
Enregistré dans Cinéma bis, Drive-in, Fifties SF, Science-fiction, Trapard
UN DESSIN DE NICOLAS KERAMIDAS POUR LE BLOG

Posté le Vendredi 2 novembre 2018

UN DESSIN DE NICOLAS KERAMIDAS POUR LE BLOG dans Blog 13092910513615263611593982

Trapard nous a ramené du Week-End Geek 2018 un joli dessin de Nicolas Keramidas. Merci à lui et à Nicolas !

18110206410215263615976602 dans Imaginart

morbius @ 16:41
Enregistré dans Blog, Imaginart
LA FERME DES CROWHAVEN (1970)

Posté le Mercredi 31 octobre 2018

LA FERME DES CROWHAVEN (1970) dans Fantastique 18103107533115263615971717

LA FERME DES CROWHAVEN (1970)

Depuis quelques années, je me suis trouvé une attirance toute particulière pour les films de sorcières, et ça tombe bien puisqu’ils sont à la mode. Et une mode en vaut bien une autre, puisqu’à défaut de films de super-héros avec des super-pouvoirs, moi je voyage dans le temps, les histoires de sorcières se développant souvent sur plusieurs générations, voire même jusqu’aux débuts de la colonisation américaine. Les transmissions maudites entre générations faisant le reste…

18103107555915263615971718 dans Trapard

Et quand je parle de modes, je ne parle évidemment pas de gros succès comme CONJURING, LES DOSSIERS WARREN (2013) de James Wan qui malgré ses qualités, n’est qu’une imitation pure et simple du POLTERGEIST (1982) de Tobe Hooper. Aux films de James Wan, je préfère mille fois les séries B à base de sectes ou de sorcellerie de Ti West, comme 18103107574715263615971719THE HOUSE OF THE DEVIL (2009) et THE INNKEEPERS (2011). Des films qui sentent bon le vieux grain suintant des pellicules de sorcellerie des Seventies, qui eux-même étaient des dérivés assumés du MYSTÈRE DES 13 (1966) de Jack Lee Thompson et du BÉBÉ DE ROSEMARY (1968) de Roman Polanski. Et c’est originellement le cas du téléfilm de Walter Grauman, produit par Aaron Spelling pour le compte de la chaine ABC : LA FERME DES CROWHAVEN (1970). Un téléfilm que m’a permis de découvrir mon sympathique ami virtuel, Uncle Jack que je remercie.

L’intrigue : Un couple ne pouvant avoir d’enfants hérite d’une ferme à la campagne. Très vite, l’épouse commence à avoir des visions qui semblent être liées avec le passé tragique de la région, un passé de sorcellerie et de chasse aux sorcières. Se pourrait-il que quelque force surnaturelle ait survécu à Crowhaven Farm, ou l’épouse est-elle en train de perdre l’esprit ?

18103107593515263615971722

Dans les années 70, presque tous les réalisateurs y allaient de leur film de sorcellerie, de George A. Romero avec le métaphorique SEASON OF THE WITCH (1972), en passant par Oliver Stone et sa surréaliste REINE DU MAL (1974) et Wes Craven et son démon d’une communauté proche des Amish dans LA FERME DE LA TEREUR (1981). Sans oublier LA SENTINELLE DES MAUDITS (1977) de Michael Winner, jusqu’au meilleur cinéma italien avec LA MAISON AUX FENÊTRES QUI RIENT (1976) de Pupi Avati, en allant jusqu’aux films de Lucio Fulci et aux débuts de la trilogie des « Trois Mères » de Dario Argento. Même Steven Spielberg a réalisé en 1972 pour la télévision américaine son très diffusé SOMETHING EVIL, donc deux ans après LA FERME DES CROWHAVEN.

18103108020715263615971723Mais le téléfilm de Walter Grauman est beaucoup plus classique que la moyenne des sujets démoniaques de cette période, et c’est ce classicisme historique qui le rend justement passionnant. On plonge constamment dans le doute, celui de la folie progressive de l’épouse qui se caractérise par d’autres formes de certitudes plus irréelles. Ces doutes entraînant la déstructuration d’une famille, autre thème cher aux années 70, mais aussi un voyage temporel purement mental digne des tourments psychologiques du cinéma gothique des années 60. La jeune épouse est interprétée par avec brio par la faussement angélique Hope Lange. Comme pour ajouter un peu de (poivre et) sel à cette histoire étrange, le vieux John Carradine joue aussi un inquiétant villageois. Et à quelques minutes du générique de fin, on peux croiser le regard vague de William Smith (le détective de L’INVASION DES FEMMES ABEILLES) dans un de ses premiers rôles.

- Trapard -

LE TÉLÉFILM EN ENTIER ET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

morbius @ 18:04
Enregistré dans Fantastique, Trapard
FIRESTORM : L’ÉPISODE PILOTE

Posté le Dimanche 28 octobre 2018

FIRESTORM : L'ÉPISODE PILOTE dans Science-fiction 18102801281115263615966605

Si vous êtes fan des séries télévisées de Gerry Anderson (THUNDERBIRDS, CAPTAIN SCARLET, COSMOS 1999, UFO…), nul doute que ce premier minisode de la web série (série TV ?…) FIRESTORM va vous plaire avec ce retour aux marionnettes et décors à la James Bond !

C’est en 2014 que la société de Gerry Anderson, Anderson Entertainment, a lancé une campagne de financement participatif pour sa nouvelle série intitulée FIRESTORM. Il faut tout de même signaler que FIRESTORM avait déjà fait l’objet d’une série TV de 26 épisodes diffusés en 2003 et réalisés uniquement pour la télévision japonaise (TV Tokyo). Ce fut cependant un échec qui interrompit brutalement le show.

18102801311015263615966607 dans Série TVLe FIRESTORM de 2018, sorte de remake, à moins qu’il ne s’agisse d’un reboot, se base sur les documents originaux de feu Gerry Anderson. L’action se déroule en 2202 et l’on retrouve les personnages principaux de la série de 2003 : Sam Scott, Nagisa Kisaragi et Drew McAllister. L’histoire est la suivante :

Après des années sombres suivies d’une période de paix et de prospérité, l’humanité voit resurgir le spectre du terrorisme sur plusieurs continents. Au départ timide et peu coordonnée, la lutte contre ce fléau qui menace la paix dans le monde se voit bientôt doté d’une organisation conçue spécialement pour l’éradiquer : la Storm Force. Celle-ci lance alors son opération Firestorm avec les moyens technologiques les plus avancés. Son but est d’éliminer le groupe terroriste Black Orchid…

FIRESTORM 2018 est tourné en Ultramarionation, c’est-à-dire que le show utilise à la fois les marionnettes chères aux formidables séries de Gerry Anderson, des décors réels et des effets CGI. Mais attention, plus que tout, les marionnettes dorénavant utilisées sont animés par des techniciens « gommés » par ordinateur au moment du montage de l’épisode. Cela permet quelques mouvements nouveaux, parfois plus fluides et réalistes, notamment lorsque les personnages courent. En outre, il n’y a plus de ficelles visibles ! On retrouve dans l’équipe des effets spéciaux Steve Begg et Bill Pearson, qui ont travaillé sur quelques-uns des derniers James Bond (CASINO ROYAL) et aussi sur la nouvelle série DOCTOR WHO.

Il est temps pour vous de découvrir à présent le passionnant premier minisode (9 min) de FIRESTORM disponible depuis seulement hier sur YouTube ! Un délicieux retour aux sources  !

- Morbius – (morbius501@gmail.com)

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir l’épisode.

Image de prévisualisation YouTube

morbius @ 10:33
Enregistré dans Science-fiction, Série TV
DRIVE-IN : INDESTRUCTIBLE MAN (1956)

Posté le Samedi 27 octobre 2018

DRIVE-IN : INDESTRUCTIBLE MAN (1956) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

18102708234315263615965566 dans Drive-in

INDESTRUCTIBLE MAN
Année : 1956

Réalisateur : Jack Pollexfen
Scénario : Vy Russell, Sue Dwiggins
Production : Jack Pollexfen (C.G.K. Productions / Allied Artists Pictures
Musique : Albert Glasser
Pays : États-Unis
Durée : 72 min
Interprètes : Lon Chanet Jr., Max Showalter, Marian Carr…

Dans la lignée de MAN-MADE MONSTER (1941) aka L’ÉCHAPPÉ DE LA CHAISE ÉLECTRIQUE, de SHOCKER (1989) de Wes Craven, et d’ELECTRIC DRAGON 80 000 VOLTS (2001) de Sogo Ishii… ou comment l’électricité peut arriver à prendre le contrôle d’un corps humain.

18102708250215263615965567 dans Fifties SF

L’intrigue : Charles ‘Butcher’ Benton, un criminel dangereux, est condamné à mort sur la chaise électrique. Après son exécution, son corps est soumis à une expérience scientifique inédite : des chercheurs vont tenter de ramener le psychopathe à la vie à l’aide de courant électrique à haute tension…

INDESTRUCTIBLE MAN réutilisant sa star vedette (Lon Chaney Jr) ressemble presque à un remake de  MAN-MADE MONSTER. Mais derrière l’épopée tragique de cet homme électrique indestructible, s’ajoute une longue intrigue policière chère au « Film noir » très en vogue dans les années 40 (et ce, jusque dans le cinéma d’Ed Wood, mais de manière moins subtile).

18102708270115263615965569 dans Science-fiction

INDESTRUCTIBLE MAN est un film de série B, parfois maladroit, mais prenant de bout en bout. Lon Chaney Jr, déjà vieillissant, était dans cette période des Fifties, un peu dans l’ombre de ses grands succès de la Universal Pictures. Et cela s’en ressent jusque dans son jeu, souvent intense mais peu appliqué, certaines de ses interventions étant à la limite de la caricature ou du nanar.

- Trapard -

LE FILM COMPLET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle / X The Unknown / Les Enfants de l’Espace / The Crawling Eye & The Strange World of Planet X /  The Wasp Woman, The Hideous Sun Demon & The Alligator People / L’Île du Sadique / Les Yeux de l’Enfer / Le Monde, la Chair et le Diable / Le Jour où la Terre prit Feu / Frankenstein meets the Space Monster / Billy the Kid vs Dracula /Red Planet Mars / La trilogie de l’OSI / The Werewolf / Les Créatures de Kolos /Target Earth / Space Master X-7 / La Femme Nue et Satan / Le Cri de la Mort /L’Homme et le Monstre / Teenage Zombies / La trilogie des mutants / Blood of the Zombie / Le Baron de la Terreur & Le Miroir de la Sorcière / Ataragon / The Incredibly Strange Creatures who Stopped Living and Became Mixed-Up Zombies / The Beach Girls and the Monster / From Hell it Came & The Woman Eater / Voodoo Woman & Zombies of Mora Tau / Le Tueur au Cerveau Atomique / Ikarie XB-1 / Cinq Survivants / The Snow Creature & Snowman

18031309271915263615610534 dans Trapard

Cliquez ici pour rejoindre Le Groupe d’Altaïr IV sur Facebook !

Cliquez ici pour visiter les tableaux des Échos d’Altaïr sur Pinterest !

Cliquez ici pour visiter la chaîne YouTube des Échos d’Altaïr !

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook publique des Échos d’Altaïr !

INDEX DU BLOG / GUIDE ALTAÏRIEN / CARNET GEEK NC

Pour contacter le blog : morbius501@gmail.com

morbius @ 17:17
Enregistré dans Cinéma bis, Drive-in, Fifties SF, Science-fiction, Trapard
WEEK-END GEEK 2018

Posté le Lundi 22 octobre 2018

WEEK-END GEEK 2018 dans Nouvelle-Calédonie 13100208544615263611602685

18102207582515263615956032 dans Sci-Fi Club

Le Week-End Geek, rendez-vous le plus attendu de l’année par une foule de geeks et de fantasticophiles (mais aussi de curieux issus des quatre coins de l’Univers, il faut bien le dire) aura lieu la semaine prochaine du 1er au 4 novembre, à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Entrée gratuite comme toujours et comme d’habitude beaucoup de surprises. Aperçu de l’événement…

Les invités de cette édition 2018 aux accents cyberpunk sont, nous dit-on : 

  • côté jeux de rôles : Mike PONDSMITH (Cyberpunk, The Witcher…) et Chris PRAMAS (Warhammer, Dragon Age, Trône de Fer…)
  • côté Youtubeurs : Bob LENNON (Stream Minecraft, Skyrim…) et Axel LATTUADA (Et tout le monde s’en fout) et Benzaie en « Guest Star »
  • côté dessinateurs : Nicolas KERAMIDAS (Luuna…) et Pierre-Mony CHAN (Sillage, Firecross, Sky Doll…)

Et sachez que si le cœur vous en dit, vous pourrez rencontrer les invités dès le mercredi 31 octobre à la bibliothèque Bernheim, de 16h à 19h, lors de la soirée d’ouverture officielle du WEG 2018. Cette rencontre est ouverte au public.

En ce qui concerne Les Échos d’Altaïr, le blog ne pourra malheureusement pas participer à l’événement cette année. Ce n’est que partie remise !
- Morbius – (morbius501@gmail.com)
18102304580915263615957794
morbius @ 17:08
Enregistré dans Nouvelle-Calédonie, Sci-Fi Club
12345...272