Le cryptide du jour : le Mégalodon

Posté le 11 janvier 2010

mgalodon.gif

LE MEGALODON

Le Mégalodon est un requin géant (jusqu’à 40 m de long !) qui a vécu à l’époque de la préhistoire. On pourrait presque le comparer à une sorte de requin blanc énorme. Apparu sur terre il y a 25 millions d’années, il aurait disparu il y a 1,6 millions d’années. Se pourrait-il que certains mégalodons aient survécu jusqu’à aujourd’hui ?… Cela paraît franchement plus qu’improbable ! Et pourtant…

En 1954, un bateau aurait été mordu au sud de l’Australie, près d’Adélaïde. On nous dit que le demi-cercle de l’impact de la mâchoire de l’animal mesurait 2 m de diamètre, avec des dents plantées de 10 cm de long sur 8 cm de large à la base. On aurait alors évalué la taille du requin à 24 m ! Plus près de notre époque, en 1980, un requin d’une longueur d’environ 27 m aurait été aperçu au large des côtes australiennes du Queensland et de la Nouvelle Galle du Sud… D’autre part, un requin géant, sans doute un requin blanc de 20 m (taille tout de même exceptionnelle pour un requin blanc !) serait célèbre pour évoluer dans les eaux de la False Bay en Afrique du Sud. Enfin, on aurait déjà trouvé des baleines dont les blessures pourraient être dûes à de gigantesques requins blancs…

Voilà ce Wikipédia affirme à propos du mégalodon : Quelques cryptozoologistes  ont suggéré que le requin aurait bien pu disparaître plus récemment, voire être encore vivant. Alors qu’il est censé s’être éteint il y a 1,6 million d’années, des dents vieilles de seulement 14 000 ans ou même 10 000 ans voire 5 000 ans ont été retrouvées et non fossilisées.

Les éléments suivants sont avancés comme autant de preuves :

  • À la fin du XIXe siècle, le navire océanographique Challenger découvrit au fond du Pacifique des dents actuelles de requin blanc mais longues de 12,5 cm, ce qui est nettement supérieur aux 7,5 cm en moyenne chez les requins blancs que nous connaissons. Certaines de ces dents sont vieilles seulement de 10 000 ans et ne sont pas fossilisées.

  • Pierre Clostermann rapporte dans son livre Des poissons si grands (1969) un incident survenu 15 ans auparavant au large de Timor (Indonésie), et attribué à un gigantesque requin blanc : « [...] en mars 1954, le cotre australien Rachel Cohen passait en cale sèche à Adélaïde pour un carénage. 17 dents de Carcharodon carcharias ayant en moyenne 8 cm à la base et 10 cm du collet à la pointe, furent extraites de la quille en bois, juste à l’aplomb de l’arbre d’hélice tordu. Le demi-cercle décrit par l’implantation des dents et des traces avait pratiquement un mètre de rayon ! » « Le capitaine Rachel Cohen se souvenait d’un choc nocturne violent lors d’une tempête au large de Timor et avait conclu à une collision avec un des nombreux troncs d’arbre flottant dans cette mer. » « Les ichtyologues australiens ont attribué environ 24 m de long au possesseur d’une telle denture, attiré probablement, comme cela est très fréquent, par les reflets de l’hélice. »

L’estimation faite sur la taille du spécimen reste relative aux connaissances de l’époque.

  • On aurait retrouvé une vertèbre d’une soixantaine de centimètres de diamètre et datant de 20 000 ans (datation au carbone 14) lors de fouilles archéologiques au Mée-sur-Seine, France.

  • Des dents de mégalodon vieilles d`environ 5 000 ans ont été trouvées au large de la côte Victoria il y a quelques années.

  • Le biologiste marin en:David George Stead a mentionné plusieurs observations de requins blancs de grande taille dans les eaux australiennes : « En mai 1939, au cours de discussions dans la presse de Sydney au sujet de la taille des requins, le capitaine J. S. Elkington du Queensland m’écrivit pour me parler d’une observation qu’il fit en 1894 d’un grand requin au large de Townsville Breakwater. (Je puis mentionner que le capitaine Elkington a passé une partie considérable de sa vie au service de la mer, et a toujours été un observateur avisé de la nature.) Il disait que pendant que la chaloupe de 35 pieds [10,5 m] dans laquelle il était se trouvait à l’arrêt durant une demi-heure, ce requin resta à dix pieds [3 m] de la chaloupe, lui donnant l’ample occasion de l’observer. « Ce n’était pas un requin pèlerin, écrivait-il, mais un vrai de type blanc ou jaunâtre, qui se projetait de quelques pieds au moins au-delà de chaque côté de la chaloupe. Cet observateur connaissait le requin pèlerin et il était sûr que celui qu’il avait vu était le grand requin blanc. »

A une époque où les profondeurs des océans de la planète demeurent encore inexplorés, donc inconnus, où l’on sait aujourd’hui que le calmar géant, longtemps pris pour une légende, existe bel et bien, se pourrait-il que quelques rares survivants de l’espèce des mégalodons hantent encore nos eaux ? Je me souviens qu’au mois de décembre 2009 est parue dans notre quotidien local, Les Nouvelles Calédoniennes, la photo d’une morsure bien nette d’environ deux mètres de large sur une baleine, au large de l’Australie. Les scientifiques n’ont pu déterminer l’origine de l’animal ayant infligé cette terrible blessure au cétacé, mais ils en ont conclu qu’il devait être énorme…

Nom : Mégalodon

Taille : jusqu’à 40 m de long.

Habitat : les océans de la planète, en particulier les eaux chaudes du Pacifique.

Description : ressemble à un requin blanc géant.

mgalodon2.jpg

Sources : Guide des Animaux Cachés : Traité de Cryptozoologie (Philippe Coudray / éd. du Mont)

Pour en savoir plus : Guide des Animaux Cachés : Traité de Cryptozoologie (Philippe Coudray / éd. du Mont), http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9galodon, http://pagesperso-orange.fr/cryptozoo/2nd_role/megalodon.htm

20 commentaires pour « Le cryptide du jour : le Mégalodon »

  1.  
    12 janvier, 2010 | 20:06
     

    …ça donne froid dans le dos cette histoire de requin géant!… et en même temps c’est fascinant!…

    Dernière publication sur Mon rat s'appelle Dagon : teste

  2.  
    12 janvier, 2010 | 22:12
     

    Ah les requins, Dagon ! Ne m’en parle pas ! C’est certainement la créature sur terre qui m’effraie le plus ! Je n’en ai, heureusement, jamais croisé un dans les eaux de mon île, mais ils se font de plus en plus nombreux en raison du réchauffement planétaire. Quant à penser que des mégalodons pourraient encore vivre aujourd’hui, je ne préfère même pas imaginer la chose !

  3.  
    13 janvier, 2010 | 3:25
     

    oui les requins j suis pas trop fan!…. pourtant j’ai maté les dents de la mer en entier! ^^

    Dernière publication sur Mon rat s'appelle Dagon : teste

  4.  
    13 janvier, 2010 | 8:56
     

    Et moi donc, Les Dents de la Mer compte parmi mes films favoris ! C’est parce que ces bestioles sont terrifiantes que j’aime les voir… en film !

  5.  
    14 janvier, 2010 | 2:09
     

    pareil en fait,.. souvent ce qui me fascine le plus, c’est ce qui me fait peur… du coup je m’y interesse beaucoup a ces choses là!

    Dernière publication sur Mon rat s'appelle Dagon : teste

  6.  
    alex
    11 février, 2010 | 3:00
     

    moi j adore les requins de loin pas en face mais je reste passionné ce son des belles betes

  7.  
    11 février, 2010 | 8:41
     

    Ce sont de belles bêtes, je suis d’accord avec toi Alex, et je suis entièrement pour leur protection. De toute manière, ils sont indispensables à l’équilibre des océans.

  8.  
    anastasia
    18 février, 2010 | 21:57
     

    il fais peur auresse qui les mort hihihi est il est mauche

  9.  
    18 février, 2010 | 22:21
     

    Non, il ne fait pas peur, une vraie sardine ce mégalodon !

  10.  
    Emilie
    28 mars, 2010 | 1:51
     

    C’est un requin trés imprésionnant et géan! j’ai la frousse de le rencontré!

  11.  
    28 mars, 2010 | 8:50
     

    Oui mais rassure-toi Emilie, il y a très peu de chance que tu rencontres un jour mégalodon en allant te baigner ! On pense qu’il a totalement disparu depuis fort longtemps. Maintenant, s’il en existe encore, ils ne doivent franchement pas être nombreux, et c’est tant mieux pour nous !

  12.  
    Yelina
    17 mai, 2010 | 20:40
     

    Je suis une passionnée de requin et en particulier du megalodon
    je suis pour le protection bien que ça me ficherai la trouille d’avoir un requin face à moi mais certain humain me fiche plus la trouille qu’un requin.
    En ce qui concerne la survie du megalodon j’y crois car il y a beaucoup de peuve et aussi on a trouvé des dents de 3 000 ans
    y qu’il vivait encore il y a 100 000 ans alors qu’il était censé avoir disparu au pliocène 23 millions d’année y me semble désolé si je me fourvoi

  13.  
    17 mai, 2010 | 21:10
     

    Ah, ce mégalodon ne laisse personne indifférent en tout cas !

    Les requins m’ont toujours fait peur, mais en même temps je les trouve magnifiques et je ne souhaite surtout pas leur disparition. Quant au mégalodon, ma foi, s’il existait encore aujourd’hui, il serait peut-être moins effrayant que certains êtres humains, tu as raison Yelina, certainement moins effrayant que les requins de la politique.

  14.  
    abbas
    7 juillet, 2010 | 22:38
     

    wow ses si beaux que meme ma mére aura peur du requins alors franchement ses trop trop trop beaux es juste une petit question vous pouver ragouter quelleque image pour mes parent parseque il ont tellement emer qille en velle encore plus de photos merci es bonne vacanses

  15.  
    8 juillet, 2010 | 18:08
     

    Salut abbas !
    Je ne peux plus rajouter de photos, désolé, par contre tu pourras en trouver beaucoup d’autres en cherchant sur Google ou en te rendant sur d’autres sites spécialisés.
    Bonnes vacances à toi (parce que pour moi, en Nouvelle-Calédonie, c’est loin d’êre les grandes vacances, elles ont lieu en décembre !).

  16.  
    Marina
    27 juillet, 2010 | 6:32
     

    C’est étrange, car les animaux qui font le plus peur et les plus impressionnants, ne parlont pas seulement de la taille mais aussi de la dentition, nous attire souvent. Personnellement, l’idée de me retrouver face à face avec ce magnifique spécimen me terrifie, mais pourtant, je ne serai pas contre le fait de me rendre invisible et de parcourir les océans. C’est tellement magnifique ! Je pense que les océans c’est le seul endroit le plus merveilleux de la terre. Ils nous gardent bien des surprises. Et j’espère qu’ils éxistent encore, les mégalodons, en voir un serait l’aventure de ma vie !

  17.  
    27 juillet, 2010 | 8:05
     

    Moi aussi, en me rendant invisible, je veux bien rencontrer un mégalodon… mais seulement en me rendant invisible…

  18.  
    Lucas
    6 août, 2014 | 4:38
     

    Je pense réellement que le Mégalodon aurais pu survivre. On pensait qu’il avait disparu à cause des glaciations mais s’il a survécu en eaux profondes pendant cette période (car les écarts de températures sont moins élevés en eaux profondes), alors avec le réchauffement climatique on en verra un peu partout.

  19.  
    6 août, 2014 | 6:59
     

    Je pense aussi qu’il pourrait avoir survécu. Récemment, les scientifiques ont découvert qu’un requin blanc lui-même avait été dévoré. Par qui ? Par quoi ?… Peut-être le…
    http://www.nationalgeographic.fr/11610-a-la-recherche-du-super-predateur-qui-a-devore-un-grand-requin-blanc/

  20.  
    Trollesse
    26 avril, 2015 | 20:37
     

    Très bonne source bibliographique! L’ouvrage de Philippe Coudray est très intéressant et peu avare en informations tangibles! Pas étonnant que cet article soit si bien fait! ^^

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez