• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archives

Archive pour janvier 2010

Stanley Kubrick a dit…

stanleykubrick.jpg 

Stanley Kubrick a déclaré à propos de son film 2001 : L’Odyssée de l’Espace : « Vous êtes libres de spéculer à votre gré sur la signification philosophique et allégorique du film, mais je ne veux pas établir une carte routière verbale pour 2001 que tout spectateur se sentirait obligé de suivre sous peine de passer à côté de l’essentiel. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Kubrick



L’Imaginaire en fond d’écran !

L'Imaginaire en fond d'écran ! dans Fantastique 13092910513615263611593982

griffon.jpg 

Vu l’ampleur du succès obtenu sur ce blog par l’article « Fonds d’écran plein d’imagination » (tableau de bord : statistiques du blog !), voici une nouvelle sélection de sites proposant des fonds d’écran et/ou des illustrations fantastiques, de science-fiction et de merveilleux (ou de fantasy, si vous préférez !).

- Créatures Imaginaires offre surtout un bel échantillon d’illustrations de créatures fantastiques comme les dragons, les elfes, les fées, les vampires, les phénix, les griffons, les lutins, les fantômes, etc. Mais attention : on nous parle de copyrights… à vous de voir… C’est ici : http://www.creatures-imaginaires.com/01_pages_principales/accueil/accueil_francais.htm

- Rabittooth Ultimate Star Wars Jedi and Sith Wallpapers offre quant à lui une grande quantité de fonds d’écran sympathiques (fabrication maison) de Jedi et de Sith, avec même quelques personnages de l’univers étendu incarnés par de parfaits inconnus (et des résultats pas toujours très convaincants !). Suivez-moi, c’est par là : http://www.rabittooth.com/StarWarsWallpaper.htm

- The Sci-Fi World propose de magnifiques fonds d’écran issus de Star Wars et des séries TV Battlestar Galactica, Firefly, Babylon 5, Star Trek, Stargate, Andromeda, Seaquest, V, Farscape, Lexx, et aussi un peu d’anime : http://www.thescifiworld.net/wallpapers.htm

galactica021024x768.jpg



Dictionnaire altaïrien : G comme… Goldsmith Jerry !

goldsmith.jpg 

lettreg.gifGodzilla… Goldorak… Gandalf… Galactica… gore… geek… Goldsmith Jerry, brillant compositeur de musiques de films ! Il compte parmi les meilleurs avec John Williams, Bernard Hermann, Miklos Rosza, Basil Poledouris et éventuellement James Newton Howard et James Horner. Voilà ce que l’on dit de lui sur Wikipédia :  »Jerry Goldsmith, de son vrai nom Jerrald K. Goldsmith, est un compositeur américain né le 10 février 1929 à Los Angeles en Californie et mort le 21 juillet 2004 à Beverly Hills. Goldsmith a été nommé dix-huit fois aux Oscars et neuf fois aux Golden Globes, et à remporté quatre Emmy Awards. Il a travaillé dans une large variété de films et de genres de télévision, mais il est surtout associé à l’action, le suspense et des films de science-fiction et/ou horreur. Formé à la composition classique, il était un musicien érudit, exigeant, volontiers moderniste, empruntant parfois son inspiration aux grands compositeurs du XXe siècle et intégrant dans ses œuvres les innovations de la musique contemporaine. Il faisait figure de musicien d’avant-garde à Hollywood. »

Jerry Goldsmith est à l’origine des magnifiques B.O. de La Planète des Singes (1968), L’Age de Cristal, Star Trek : The Motion Picture, Poltergeist, Alien, La Malédiction, La Quatrième Dimension (le film), Explorers, Legend, La Momie… Il savait composer des thèmes (chose inexistante aujourd’hui au cinéma), il utilisait souvent des instruments aux sons étranges qui conférait souvent un aspect « organique » à ses B.O. (La Planète des Singes, Star Trek : The Motion Picture), il parvenait à greffer sa musique comme un tout unique avec le film, il créait une ambiance franchement stressante dans les scènes les plus tendues (Alien, La Malédiction) et inventait des envolées splendides à donner des frissons. C’est une honte qu’il n’ait jamais reçu un seul Oscar.

Image de prévisualisation YouTube

Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jerry_Goldsmith

Pour écouter gratuitement du Jerry Goldsmith : http://www.deezer.com/fr/music/jerry-goldsmith#music/jerry-goldsmith

 



Quand des ploucs américains sont jaloux du succès d’Avatar…

avatar.jpg 

Une partie de la population américaine est décidément d’une crétinerie sans limite. Pour preuve les premières attaques contre Avatar, le film événement de James Cameron, où les accusations et les premiers procès commencent à fleurir ! Chacun y voit quelque chose que l’on aurait pas dû voir : le personnage incarné par Sigourney Weaver qui fume (un véritable scandale !), du racisme (ah bon, où ça ?), des symboles négatifs par-ci par-là, du plagiat de premier ordre… On l’aura vite compris : le succès énorme d’Avatar fait des jaloux par dizaines, et chacun rêve déjà, en bon Américain, de prendre sa part du gâteau ! Ben ouais, quoi, Cameron s’était déjà fait un maximum de fric avec son Titanic, alors cette fois il n’y échappera pas ! Pauvres gens…

A lire d’urgence : http://www.lepoint.fr/culture/2010-01-18/cinema-avatar-la-polemique/249/0/414601



La SF selon Robert Holdstock

robertholdstock.jpg 

Robert Holdstock : « La SF n’est guère définissable, chacun peut s’en faire une idée particulière, et c’est très bien ainsi. Il faut préciser qu’en dépit d’une idée toute faite et solidement ancrée, la SF n’est pas anticipation, prospective, futurologie, même s’il lui arrive de l’être, mais miroir fidèle et critique de notre époque, interprète de sa sensibilité. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Holdstock



Dictionnaire altaïrien : F comme… Farscape !

farscape.jpg 

lettref.gifFantasy… fantôme… fandom… Frank Herbert… Farmer Philip José… Flash Gordon… Frankenstein… Farscape, une série TV de SF pleine de punch, d’originalité et d’insolence ! Elle est australienne et aura connu seulement quatre saisons après bien des déboires et deux téléfilms. Dix webisodes ont été commandés par Syfy en 2007. Je ne sais pas ce qu’ils ont donné, de toute manière ce genre de truc sur internet ne m’a jamais intéressé.

Créé par un certain Rockne S. O’Bannon, Farscape marche en dehors des sentiers battus. Là où nombre de séries de SF se montrent timides, elle n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat avec des scènes parfois assez chaudes et des réflexions politiquement incorrectes. Star Wars est souvent cité (c’est toujours marrant de retrouver de la SF dans la SF !) et les personnages principaux sont géniaux. On y trouve John Crichton (Ben Browder), l’astronaute américain perdu dans l’espace qui déboule soudainement dans un univers totalement inconnu et peuplé d’aliens de toutes sortes ; Aeryn Sun (Claudia Black) qui est une séduisante combattante ; Ka D’Argo (Anthony Simcoe), sorte de guerrier géant qu’il vaut mieux avoir dans son camp ; le Dominar Rygel XVIe (Jonathan Hardy), un sacré personnage égocentrique, vantard, roublard, prétentieux, paresseux et sans éducation ; Chiana (Gigi Edgley) souvent assez hystérique et farouche ! Voilà un échantillon, mais il y en a d’autres, notamment Pilote, et quelques-uns qui se joindront à l’aventure au fil des saisons. Le vaisseau à bord duquel voyagent nos héros s’appelle Moya, c’est une entité vivante, d’où les décors intérieurs plus ou moins biomécaniques.

Les créatures, absolument magnifiques, ont été conçues par le Jim Henson’s Creature Shop, donc pas de numérique, et c’est malheureusement l’utilisation de quelques marionnettes, telle Rygel (animé façon Yoda dans Star Wars V) qui rebute la plupart des détracteurs de Farscape. Personnellement, c’est sans aucune hésitation LA série de SF qui m’a le plus impressionné en matière de créatures, même Star Wars ne parvient pas à un tel degré de réussite. En dehors des aliens, un soin tout particulier a été accordé aux différents lieux de l’action. On a régulièrement droit pour les planètes et les villes à de splendides décors de pure SF. Le générique, très original, se déroule sur des rythmes guerriers version remixés et modernes, et pour une fois la série est bien doublée (je préfère les voix françaises aux voix américaines, c’est dire !). Farscape a reçu de nombreux prix et a été adapté en BD, c’est la moindre des choses pour une série intelligente devenue culte !

farscape2.jpg

Pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Farscape

http://farscape-universe.servhome.org/

http://farscape.free.fr/



Génériques de séries TV fantastiques et de SF des années 1960-70

Génériques de séries TV fantastiques et de SF des années 1960-70 dans B.O. 14012708415615263611933240

Il est des génériques de séries TV fantastiques et de science-fiction que l’on n’oublie pas malgré le temps, des thèmes si célèbres qu’ils ont marqué notre enfance ou notre adolescence et demeurent ancrés dans nos mémoires, comme ceux de La Quatrième Dimension, Star Trek, Cosmos 1999, Galactica… On a plaisir à les réécouter, malheureusement ils ne sont pas toujours disponibles en B.O. Cet article n’a pas d’autre ambition que de vous proposer un petit échantillon de thèmes plus ou moins rares de séries télévisées cultes des années 1960-70, une époque où l’on savait composer un générique pour n’importe quel feuilleton, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui où quasiment toutes les séries ont droit à des tacherons incapables de se servir d’une partition… C’est parti pour une petite virée dans l’univers musical des séries TV fantastiques et de science-fiction des années 1960-70 !

 

L’HOMME DE L’ATLANTIDE (THE MAN FROM ATLANTIS / 1977-78)

Série TV fort sympathique créée par Herbert F. Solow, L’Homme de l’Atlantide est une série que j’ai beaucoup aimée durant mon enfance. Notre Atlante de service était joué par le célèbre Patrick Duffy (Dallas), lequel avait inventé une nage étonnante que l’on peut voir dans ce générique agréable.

Image de prévisualisation YouTube

 

L’AGE DE CRISTAL (LOGAN’S RUN / 1977-78)

Après le succès de L’Âge de Cristal au cinéma, une série TV en 13 épisodes fut lancée, créée par William F. Nolan et George Clayton Johnson. La musique de la série fut composée par trois musiciens : Bruce Broughton, Jerrold Immel et Laurence Rosenthal. Je ne saurais dire lequel des trois est à l’origine de ce générique un peu stressant au début !

Image de prévisualisation YouTube

 

UFO, ALERTE DANS L’ESPACE (UFO / 1970-71)

UFO, série TV britannique hyper kitch créée par le fameux Gerry Anderson (Cosmos 1999, Thunderbirds…), possède un générique pur-jus seventies composé par Barry Gray, compositeur attitré de toutes les séries de Gerry Anderson. Accrochez vos ceintures et attention les yeux !

Image de prévisualisation YouTube

 

BUCK ROGERS AU XXVe SIECLE (BUCK ROGERS IN THE 25th CENTURY / 1979-81)

Buck Rogers au XXVe Siècle  a été créé par Glen A. Larson (Galactica) en pleine période star warsienne. Encore une série sympathique, mais qui a très mal vieilli (!) et que l’on aimerait bien revoir à l’occasion. Le générique est signé Stu Phillips, déjà auteur du magnifique thème de Galactica (1978).

Image de prévisualisation YouTube

 

AU COEUR DU TEMPS (THE TIME TUNNEL / 1966-67)

Quelle série ! Créé par Irwin Allen (Perdus dans l’Espace, Voyage au Fond des Mers…), Au coeur du Temps a marqué mon enfance. J’ai cependant bien du mal à revoir aujourd’hui les épisodes en raison de leur extrême lenteur et de leurs nombreuses incohérences… Le générique est l’oeuvre du maître John Williams (Star Wars, E.T. , Les Dents de la Mer, Indiana Jones…) alors appelé Johnny Williams…

Image de prévisualisation YouTube

 

LA QUATRIEME DIMENSION (THE TWILIGHT ZONE / 1959-64)

Voilà une anthologie télévisuelle qui garde encore aujourd’hui tout son impact ! Créée par Rod Serling, La Quatrième Dimension possède l’un des générique les plus célèbres de la télévision. Ne me demandez pas qui l’a composé : je n’en sais strictement rien ! Si quelqu’un a la réponse, merci de me la donner.

Image de prévisualisation YouTube

 

COSMOS 1999 (SPACE 1999 / 1975-78)

Ayant déjà donné le générique de Cosmos 1999 sur ce blog, je vous propose celui de la seconde saison, seconde saison complètement ratée du premier au dernier épisode. Composé par Derek Wadsworth, il se veut plus dynamique. Malgré ses qualités, je préfère celui de la première saison.

Image de prévisualisation YouTube

 

GALACTICA (BATTLESTAR GALACTICA / 1978-79)

Galactica, créé par Glen A. Larson, possède l’un des plus beaux génériques de toutes les séries TV SF. Composé par Stu Phillips, il est comparable au générique de Star Wars par son souffle épique, sa grandeur et son thème magistral. Rien à voir avec celui de la nouvelle série produite par Syfy, mais il est vrai qu’elles ne sont pas comparables…

Image de prévisualisation YouTube

 

CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR (THE NEW AVENGERS / 1976-77)

Il s’agit là du générique de la nouvelle version de Chapeau Melon et Bottes de Cuir diffusée dans les années 1970. Mon préféré. Ce générique est l’oeuvre de Laurie Johnson.

Image de prévisualisation YouTube



Bernard Werber a dit…

bernardwerber.jpg 

Dans une interview récente parue dans Science et Inexpliqué n°13, Bernard Werber, écrivain de SF, journaliste, vulgarisateur scientifique… a déclaré quelque chose d’intéressant…

Bernard Werber : « Tous les êtres humains devraient être curieux car se contenter de quelques informations seulement m’apparaît comme un véritable handicap. Un être « éveillé » doit avoir la volonté de connaître son environnement et de remettre en question les prétendues certitudes qu’on lui assène à longueur de journée. A contrario, il ne faut pas tomber dans l’excès du délire et être systématiquement attiré par les choses les plus bizarres… »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Werber

http://www.bernardwerber.com/



Star Wars la Saga en BD numéro 23

sw.jpg

Alors que le Star Wars Magazine vient d’expirer au mois de décembre, Star Wars la Saga en BD poursuit son petit bonhomme de chemin avec la parution de son numéro 23 il y a une quinzaine de jours. Certainement bien mieux géré que ne l’était le magazine officiel français, Star Wars la Saga en BD (quel nom à rallonge !), publié par Delcourt, offre tous les deux mois aux fans leur ration de BD. Souvent de bonne qualité, bénéficiant des talents de formidables scénaristes et dessinateurs, les histoires présentées sont même parfois des perles rares et anciennes. On trouve également des interviews de dessinateurs, des présentations de séries comme Legacy par exemple, parfois un poster et d’autres surprises. Au sommaire du numéro 23 : Han Solo Underworld, Jabba vs Han Solo, Boba Fett : Tuer n’est pas Jouer, une interview d’Omar Francia dessinateur sur Legacy… 98 pages où la Force est très présente !



Dictionnaire altaïrien : E comme… Enterprise !

enterprise.jpg 

lettree.gifE.T… Les Envahisseurs… L’Ecran Fantastique… l’Enterprise de Star Trek ! Ah, sacré vaisseau que cet USS Enterprise NCC1701, et que d’Enterprise, les modèles présents dans l’illustration plus haut en sont un exemple ! Un de perdu, dix de retrouvé ! J’ai fini par arrêter de compter, entre le Constitution Class, le Galaxy Class, le Sovereign Class et j’en passe, la Paramount s’amuse comme un gosse à casser de l’Enterprise, son joujou favori. Gene Roddenberry, en créant Star Trek, a non seulement révolutionné l’histoire de la SF à la télévision mais il a aussi complètement changé l’idée que l’on se faisait jusqu’alors d’un vaisseau de science-fiction. Fini les fusées à la Flash Gordon ou les soucoupes volantes à la Planète Interdite, voilà une assiette géante flanquée de deux cigares à l’arrière ! J’ai tout de suite aimé lorsque j’ai découvert, dans mon enfance, les premières images de l’Enterprise sans même encore avoir jamais vu la série Star Trek. Sa ligne élégante et élancée, son apparence hight-tech et son armement puissant mon tout de suite séduit. Ensuite, quand on visite l’intérieur, on ne peut qu’être épaté par le travail mené pour rendre l’Enterprise crédible. J’ai toujours eu l’impression que ce vaisseau pourrait réellement exister. Et ses capitaines ! Que de légendes vivantes ! Archer, Kirk, Picard (un Français !) pour les plus célèbres (car il y en a eu d’autres), tous des grands issus de Starfleet Command à l’intelligence, aux capacités, à la bravoure et au sang froid exemplaires !

Les trekkies ont fini par convaincre la NASA de donner le nom d’Enterprise au premier vol de la navette spatiale américaine à la fin des années 1970 ! Il me semble également que la fameuse navette Virgin qui emportera prochainement les plus fortunés pour un petit tour dans l’espace s’appellera USS Enterprise. L’Enterprise est exposé dans les musées américains, on en a fait des dizaines de bouquins avec tous ses plans extérieurs et intérieurs, tout son mode de fonctionnement, qu’il s’agisse du premier Enterprise au dernier revu et corrigé par JJ Abrams. Chaque fan a son favori. Le mien, c’est le Galaxy Class Enterprise-D, de la série TV Star Trek : The Next Generation.

enterprise2.jpg



123456...9