Predators inutiles

Posté le 27 mars 2010

PREDATOR, le film culte de John McTiernan réalisé en 1987, a déjà droit à son remake, ou son reboot, totalement inutile et malvenu, tout comme ce sera également le cas prochainement pour LES GRIFFES DE LA NUIT sans Robert Englund. Cette nouvelle version, avec un casting à faire pleurer tant il est nul (faut voir les gueules des acteurs !), est prévue pour l’été 2010 aux USA et s’intitule avec grande originalité PREDATORS. Espérons que ce PREDATOR sans Schwarzy donnera envie aux jeunes générations de découvrir le chef-d’oeuvre original et non la daube qui s’annonce version Nimrod Antal, un parfait inconnu qui le restera sans doute à jamais. Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

5 commentaires pour « Predators inutiles »

  1.  
    28 mars, 2010 | 5:48
     

    Salut Morbius! J’ai vu aussi la BA de « Predators », …perso je pense pas non plus que ça sera terrible… mais bon, on commence a avoir l’habitude! ^^
    Pour Freddy je reste perplexe… Là je viens de voir une nouvelle BA du film et ça me donne envie d’aller le voir au ciné! De plus apparement c’est le premier long métrage du réalisateur, alors peut être réussira t’il a faire quelque chose de sympa avec notre bon vieux Krueger! ^.^ Qui sait?! Aller A+

    Dernière publication sur Mon rat s'appelle Dagon : teste

  2.  
    28 mars, 2010 | 8:53
     

    Quand j’ai vu la bande-annonce de Freddy, j’ai cru qu’il s’agissait d’un copier-coller du film de Wes Craven. S’il s’agit d’une photocopie, je préfère sans conteste l’original. Et puis là encore, Freddy sans Robert Englund, c’est comme Star Wars sans Vador !

  3.  
    30 mars, 2010 | 3:21
     

    Salut Morbius! Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi concernant le remake de freddy et notamment sur la présence de ce bon vieux Robert. Car sans être partisan de cette nouvelle mode horripilante de remake à la chaîne de nos grands classiques de SF et d’horreur, ce nouveau freddy m’interpelle (comme m’a interpellé le dernier vendredi13 en date..), et personnellement je n’aurais apprécié que moyennement la présence de Englund dans ce nouvel opus, qui selon moi a déjà tout donné (voir trop) dans son incarnation du croquemitaine, tombant dans la caricature la plus insupportable dans plusieurs épisodes de la saga! Je ne pense pas qu’il faille stigmatiser Freddy en la personne de Robert Englund et vice versa; ce n’est rendre service ni à l’un, ni à l’autre! Un nouveau Freddy n’a justement d’intérêt à mes yeux que par la performance du nouvel acteur choisi pour incarner le fameux bogey man. Et connaissant l’interprète désigné à cette lourde tâche et de sa magnifique prestation du fameux Rorshas dans le très bon « Watchmen » , je suis d’autant plus curieux de voir le résultat! Néanmoins, je ne fait pas d’illusion quant au résultat global de ce remake, qui sens à plein nez le remastiquage de franchise, le pognon, et le relookage aseptisé de films jugés trop « has been » pour la nouvelle génération, tout comme ce « predators » dont on se serait bien passé… Mais que veux-tu, c’est peut être nous les has-beens…

  4.  
    30 mars, 2010 | 12:24
     

    Salut Jekyll !
    Tu as peut-être raison en déclarant que c’est sans doute nous les « has-been ». Je me le dis souvent… Mais que veux-tu, je maintiens mon statut de « has-been » (et même plus : je le revendique !) tout en comprenant que l’on puisse parfaitement avoir envie de découvrir la nouvelle version de Freddy. Malgré tout, pour moi Englund sera toujours Freddy et Freddy Englund, et c’est justement son côté délire total que j’apprécie chez lui. La nouvelle version me paraît vouloir se la jouer « sérieux », tout comme le remake de Vendredi 13, tout comme les derniers James Bond, et ça je n’aime pas car pour moi ces films ne sont ni plus ni moins que des BD délirantes que j’apprécie avec tous leurs défauts.

  5.  
    30 mars, 2010 | 23:41
     

    Moi aussi, je s’assume ce côté has-been ( même si parfois il m’arrive de me sentir un peu seul, ahah!) C’est vrai que cette manie de réaliser des films de genres avec une approche sérieuse et très « premier degrés » enlève toute la saveur et le divertissement nécessaire à ces œuvres! Depuis que les grands Peter Jackson et Sam Raimi se sont envolés vers de plus hautes sphères, on se marre beaucoup moins devant un film d’horreur… Enfin, dans les spiderman l’humour de Raimi reste présent quand même, tout comme dans son retour au genre avec drag me to hell! En tout cas, en tant que fan du genre, je garde malgré tout un œil aux nouveautés, des fois on peut être surpris… enfin, des fois seulement

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez