Dictionnaire altaïrien : Z comme… série Z !

Posté le 30 mars 2010

plan.jpg 

lettrez.gifZardoz… Zathura… Zelazny… série Z, le top du nanar ! Voilà ce qu’en dit Wikipédia : « Une série Z désigne une oeuvre cinématographique à bon marché et/ou de mauvaise qualité. L’expression s’utilise généralement par dérision ; il ne s’agit pas d’un classement officiel mais d’un jugement de valeur, avec ce que cela implique de subjectivité, et sous-entend généralement une piètre qualité artistique. Un film catégorisé comme série Z présente généralement une ou plusieurs des caractéristiques suivantes : budget faible, mauvaise interprétation des comédiens, mauvaise postproduction (montage, postsynchronisation, effets spéciaux), erreurs techniques plus ou moins flagrantes (par exemple, micro du perchiste visible à l’image. »

Ed Wood a été le maître en la matière (Plan 9 From Outer Space étant un « chef-d’oeuvre » du genre !), Luigi Cozzi (Lewis Coates dans sa version américaine…) a réalisé une merveille du genre avec Star Crash (1978), mais il n’y a pas que la SF qui a fait fort dans ce domaine, certains films d’horreur de Lucio Fulci pourraient également se ranger facilement dans cette « glorieuse » catégorie, et même le merveilleux possède quelques titres avec L’Epée Sauvage (1982 / Albert Pyun) ou Les Barbarians (1987 / Ruggero Deodato). Je ne dirai pas que les Italiens comptent parmi les plus doués dans la série Z, mais presque… En tout cas, moi, voir de temps à autre un petit film de série Z me fait bien marrer, ils sont tellement rares aujourd’hui avec l’arrivée du numérique. Ceux que j’affectionne particulièrement datent plutôt des années 1930 à 1950. Il faut voir combien les acteurs de ces années là s’investissaient totalement dans leur rôle au milieu de décors ridicules et de créatures plus grotesques les unes que les autres, ils y croyaient ! Aujourd’hui un acteur soi-disant chevronné comme Ewan McGregor est démoralisé lorsqu’il doit tourner au milieu d’écrans verts pour un Star Wars, ça en dit long sur son cas…

 

Bon, il est grand temps à présent de refermer définitivement ce dictionnaire altaïrien !

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez