Archives

Archive pour mars 2010

Marion Zimmer Bradley a dit…

avtmarionzimmerbradley4981.jpg 

Marion Zimmer Bradley a déclaré à propos de l’oeuvre de Harlan Ellison : « J’admire l’oeuvre d’Ellison plus que je ne peux le dire, je sais à quel point c’est un grand écrivain, mais je préfèrerais l’entendre proclamer par d’autres lèvres que les siennes. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marion_Zimmer_Bradley



Robot-craignos (6)

Robot-craignos (6) dans Cinéma 13061310000015263611288446

phantom02.jpg

Mais quel est donc cet impressionnant robot en train de s’en prendre au noble Bela Lugosi ? Quelle haine féroce dans son faciès de métal figé dans un éternel horrible rictus ! Quel acharnement contre les pauvres humains fragiles que nous sommes ! Ce robot maléfique qui semble prendre un malin plaisir à faire souffrir ses victimes s’est échappé d’un serial des années 1930 : The Phantom Creeps (de Ford Beebe & Saul A. Goodkind / 1939). Inutile de préciser que cet être de métal n’a que faire des lois de la robotique érigées en dogme par Asimov ! Un extrait du serial pour voir la vedette ? Allons-y…

Image de prévisualisation YouTube

Pour en savoir plus sur The Phantom Creeps : http://en.wikipedia.org/wiki/The_Phantom_Creeps



L’Empire Contre-Attaque récompensé !

sw2copie.jpg 

La 16e édition du Festival Jules Verne de Paris récompensera le 23 avril prochain l’épisode V de la saga Star Wars : L’Empire Contre-Attaque ! En effet, à l’occasion du 30e anniversaire de ce chef-d’oeuvre que beaucoup considèrent comme le meilleur film de toute la saga de George Lucas, le prestigieux trophée Jules Verne Légendaire Award sera attribué au film d’Irvin Kershner (un trophée remis à seulement quelques-uns des plus grands films de l’histoire de la SF : 2001, Blade Runner…). En outre, Mark Hamill (Luke Skywalker) en personne sera présent sur place, et le film sera projeté dans son édition spéciale en VOST au Grand Rex où se déroulera le festival ! C’est dans ces moments là que l’on aimerait bien être Parisien plutôt que Calédonien… mais seulement dans ces moments là !

Pour tous les renseignements sur cet événement : http://www.julesverne.org/fr/Accueil



Jacques Bergier a dit…

Jacques Bergier a dit : « J.R.R. Tolkien insiste sur le fait que l’homme, tout comme Dieu, a le pouvoir de créer. Pour lui, une véritable oeuvre littéraire est un sous-univers complet et fonctionnant selon ses propres lois. Les écrivains capables d’atteindre ce niveau pourraient être appelés des écrivains magiques. Nathalie Henneberg, parmi les écrivains français contemporains, est le seul à mériter ce titre. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Bergier



Trois épisodes de Cosmos 1999

Trois épisodes de Cosmos 1999 dans Science-fiction 14012708415615263611933240

Voici trois épisodes sélectionnés parmi les deux saisons de la série culte de SF des seventies : Cosmos 1999. Aigle, base Alpha, méchants E.T., lieux inquiétants, tout y est !

 

 

LE GARDIEN DU PIRI (The Guardian of Piri / ATV 13 nov. 1975)
90 jours après avoir quitté l’orbite terrestre, l’ordinateur d’Alpha est pris en otage par le Gardien du Piri. Celui-ci se manifeste sous les traits d’une extra-terrestre, qui affirme que la planète Piri est le paradis tant recherché par les Alphans… (Génération Séries n°30)

piri.jpg

Cet épisode est incontestablement d’une grande beauté visuelle. Les décors de la planète Piri sont étranges au possible, un monde que seules encore une fois les années 1970 pouvaient créer : un sol recouvert de dalles gigantesques jaunes, oranges et blanches sur lesquelles poussent des sortes de plantes hallucinantes aux tiges sombres et aux boules blanches (de polystyrène) de toutes tailles, il fallait oser ! Et le survol de ce paysage incroyablement bizarre, juché sur un plateau situé au-dessus d’un brouillard, nous fait découvrir toute l’immensité de l’endroit surprenant.
On pourra dire ce que l’on voudra de ce décor, je craque à chaque fois que je le vois même s’il n’est pas crédible pour deux sous ! En effet, comment la surface d’une planète pourrait-elle ressembler à ça ? Néanmoins, je suis sûr que le Gardien du Piri détient la réponse…
La musique de Barry Gray renforce l’étrangeté qui émane de Piri en créant une atmosphère de sons particuliers. Comme souvent, si ce n’est à chaque fois, ce génie de la musique d’ambiance nous plonge au coeur du mystère.
Je préfère nettement Catherine Schell (Maya) dans ce rôle de femme mécanique, la voix du Gardien, plutôt que dans celui qui suivra dans la saison 2…

 

 

 

LA MISSION DES DARIENS (Mission of the Darians / ATV 30 oct. 1975)
288 jours après avoir quitté l’orbite terrestre, Alpha se retrouve face à un immense complexe spatial, voguant à la dérive dans l’univers. Lorsque Koenig et son équipe pénètrent le complexe, ils se rendent vite compte que ce site abrite les restes d’une très ancienne civilisation…
(Génération Séries n°30)

mission.jpg

Un vaisseau-monde de 36 km de long sur 9 km de large renfermant les vestiges et les quelques survivants d’une civilisation, sujet d’un épisode que j’apprécie toujours particulièrement.
Dès le début de cette histoire nous sommes plongés dans le mystère : mais quel est donc ce vaisseau gigantesque ? D’où vient-il ? Que fait-il ici ? Ce mystère propre à de nombreux épisodes de la première saison de Cosmos 1999 ne cesse de grandir au fur et à mesure que l’on s’approche du vaisseau-monde, et c’est déjà un vrai régal. Son apparence extérieure est très réussie, très détaillée comme toujours, et les dômes qui recouvrent certains secteurs sont typiques d’une époque SF malheureusement aujourd’hui révolue.
L’accostage de l’Aigle est superbe, on a réellement l’impression d’être « accroché » à un « monstre spatial ». A l’échelle de la coque, notre vaisseau de la base Alpha paraît si petit. Puis on pénètre à bord, et là le mystère ne fait que croître avec l’ouverture des sas face aux couloirs déserts et jonchés de débris… Les décors intérieurs ne sont pas en reste : on y découvre de magnifiques peintures sur verre d’une ville en ruine où se dressent des bâtiments entourés d’une végétation morte, de gigantesques passerelles rouges surplombant de grands secteurs inconnus que l’on souhaiterait explorer au plus vite, des tours multicolores surchargées de formes géométriques… J’aurais voulu que l’on m’y promène davantage pour l’explorer de long en large, mais l’intrigue ne le permet pas, c’est sûr.
Les survivants que l’on rencontre ensuite possèdent des tenues non dénuées d’intérêt avec leurs petites fleurs ornant leurs cheveux. Ah, les seventies et leurs hippies ! Joan Collins n’a pas besoin de cela pour paraître belle, comme toujours, mais en dehors de sa beauté plastique cette « actrice » sait-elle réellement jouer ?…
Les séquences où sont désintégrés des êtres humains sur ordre d’un prêtre fou possèdent ce « degré de violence » qui était propre à la série à ses débuts.

 

 

LE GRAND CERCLE(Full Circle / ATV 11 déc. 1975)
205 jours après avoir quitté l’orbite terrestre.Alors qu’ils explorent une planète en apparence hospitalière, les Alphans qui constituent cette mission d’exploration disparaissent soudainement. Victor Kano et Alan tentent de les retrouver et découvrent une clairière brumeuse qui pourrait constituer la clé de cette énigme. Les Alphans sont transportés, malgré eux, à l’âge de pierre… (Génération Séries n°30)

fullcirclef75c50.jpg

 

Les épisodes où l’on peut voir Sandra et Victor en dehors de la base lunaire sont tout de même assez rares, encore moins ceux où Sandra se promène en tenue légère ! Sans doute un fantasme du réalisateur, ou du producteur, qui souhaitait peut-être satisfaire également celui d’une partie du public, dirons-nous !
Les décors de la planète jungle sont très beaux, et voir les Aigles posés dans la brume offre une belle image. On a droit à de petites ballades en jeep, à des empreintes impressionnantes laissées sans doute par une sorte de dinosaure que l’on ne verra (malheureusement) jamais (pour l’époque, cela aurait été un défi en matière d’effets spéciaux), par contre nous avons droit aux scènes mémorables de la transformation du docteur Russell en femme des cavernes… Elle hurle, écarquille de gros yeux, fait des grimaces et s’adonne à d’étranges rituels ! Incroyable ! Une performance surprenante pour Barbara Bain, il faut l’admettre ! On est donc a des années lumière de notre belle Helena, douce et distinguée ! De même, Martin Landau en homme des cavernes est aussi plutôt convaincant !
Il faudra cependant qu’on m’explique un jour comment on ressort de cette mystérieuse brume en ayant retrouvé son apprence normale et, surtout, comment on en ressort habillé en Alphan…
Mais peu importe, voilà un bon épisode… plein de surprises !

 

Pour en savoir plus sur Cosmos 1999 :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmos_1999

http://morbius.unblog.fr/2010/01/05/cosmos-1999/

http://aigle24.xooit.com/index.php

 



Dictionnaire altaïrien : X comme… X-Files !

xfileswallpaper300x300.jpg 

lettrex.gif X-Files… Eh oui, vous vous en doutiez, que peut-on mettre d’autre à la lettre X, hein ? Mulder, Scully, FBI, conspiration, extraterrestres, mutants, fantômes… quelle série ! X-Files est un chef-d’oeuvre télévisuel qui est allé jusqu’à faire concurrence aux Star Trek ! La série a compté 201 épisodes répartis sur 9 saisons. Le succès fut colossal dans le monde, et même en France ou pour une fois des records ont été atteints sur une série SF-fantastique, entraînant dans son sillage un intérêt croissant du public pour les phénomènes étranges, le paranormal, l’ufologie, la cryptozoologie, etc. Créé par Chris Carter, et diffusé de 1993 à 2002, X-Files aura sans conteste marqué une génération toute entière de téléspectateurs. Les retombées se font encore sentir aujourd’hui avec une télévision qui ne s’en est jamais vraiment remise, Supernatural, Warehouse 13, Sanctuary étant quelques-uns des descendants actuels de la série de Chris Carter. Et puis X-Files c’est aussi un générique, le genre que l’on écoute une fois et que l’on retient pour toujours ! Souvenez-vous…

Image de prévisualisation YouTube

Pour en savoir plus sur X-Files :

http://fr.wikipedia.org/wiki/X-Files,_aux_fronti%C3%A8res_du_r%C3%A9el



La pub n’est pas la bienvenue

( Blog, Humeur )

Si vous subissez vous aussi l’apparition de certaines pub sur mon blog, sachez que je ne suis en aucun cas responsable de cette situation malvenue. En effet, Les Echos d’Altaïr est un blog libre de toute publicité, et depuis quelque temps je vois apparaître à mon grand désespoir de petits bandeaux animés sous certains de mes articles, dont quelques bannières qui appartiennent à des domaines qui n’ont rien à faire sur un blog où la SF et le fantastique prédominent. Tant qu’il s’agit de pubs discrètes, j’accepte car paraît-il je n’ai pas le choix. Mais cette pub malsaine me prend passablement la tête et je n’apprécie pas du tout, mais alors pas du tout ce genre de choses ! Je ne suis pas payé pour supporter ce que j’appelle des intrusions illicites dans Les Echos d’Altaïr !



Tim Burton for ever !

vincent2.jpg

Avec la sortie prochaine d’Alice au Pays des Merveilles, Tim Burton est partout, on se l’arrache ! Décoré, encensé, vénéré, il se retrouve au programme de différentes chaînes en cette période très burtonienne. Ainsi, SyFy programme le 24 mars en France, le 25 en Nouvelle-Calédonie, une grande soirée Tim Burton avec au départ l’excellent Ed Wood (où l’histoire incroyable de celui que l’on considère comme le plus mauvais cinéaste américain de tous les temps !), mais aussi et surtout avec ensuite deux courts métrages d’une trentaine de minutes chacun : Frankenweenie et Vincent (en hommage à Vincent Price) réalisés par Burton à ses débuts ! Des perles rares à ne surtout pas manquer !

Pour en savoir plus sur Frankenweenie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Frankenweenie

Pour en savoir plus sur Vincent : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_(film)

frankenweenie.jpg



Vampires à l’honneur !

vampire.jpg

Les vampires sont actuellement à l’horreur… pardon, à l’honneur sur Ciné Cinéma Frisson avec des Blade à n’en plus finir, Dracula, Génération Perdue et autres films mettant en scène les Créatures de la Nuit, et cela va durer tout le mois. Un petit documentaire d’une cinquantaine de minutes, assez intéressant, Le vampire, mythe ou réalité, est à signaler dans ce sanglant festival. Edouard Brasey, Jean-Jacques Beineix et autres invités (écrivains, professeurs d’université…) y vont de leur définition du mythe du vampire. Pour ceux qui l’auraient raté, il est régulièrement rediffusé. Surveillez vos programmes ! Extrait :

http://www.dailymotion.com/video/x5ww98



Philip K. Dick a dit…

 philipdick.jpg

Philip K. Dick : « Mon idée maîtresse est que le monde entier dans lequel nous vivons est dokos [mot grec concernant de fausses pièces de monnaie si bien imitées qu'elles étaient autorisées à circuler], une imitation très habile, très complexe et très sophistiquée. Mais derrière ce monde contrefait qui nous entoure se cache le monde réel, et la grande quête de l’homme consiste à crever cette contrefaçon étonnamment parfaite pour accéder au monde véritable qu’elle dissimule. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_K._Dick



1234