Irvin Kershner, réalisateur d’un Empire

Posté le 12 mai 2010

irvin.jpg 

Irvin Kershner, cinéaste américain né en 1923,  fut choisi par George Lucas pour réaliser l’épisode V de la saga STAR WARS : L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE. Au final, Irvin Kershner aura réalisé en tout et pour tout seulement six films dans sa carrière : LES ‘S’PIONS (S*P*Y*S / 1974), LA REVANCHE D’UN HOMME NOMME CHEVAL (THE RETURN OF A MAN CALLED HORSE / 1976), LES YEUX DE LAURA MARS (EYES OF LAURA MARS / 1978), L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE (THE EMPIRE STRIKES BACK / 1980), JAMAIS PLUS JAMAIS (NEVER SAY NEVER AGAIN / 1983) et ROBOCOP 2 (1990). Extraits d’une interview parue dans L’Ecran Fantastique numéro 13 quelque temps avant la sortie de L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE…

 

A propos de son expérience sur L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE, Kershner déclare : « Tout à fait passionnante, d’autant que j’ai commencé à y travailler un an avant le tournage, sur le script, avec les artistes, sur le découpage : toutes les scènes importantes furent dessinées, modifiées. Quand j’ai commencé le tournage, j’avais des volumes énormes de dessins, auxquels il fallait se conformer. Même les perspectives étaient prévues. »

Concernant le rôle de Ralph McQuarrie, le réalisateur de L’EMPIRE avoue : « Capital. C’est un génie. Vous lui dites ce que vous voulez, il vous fait un dessin. Cela ne va pas ? Il revient le lendemain avec autre chose, plus élaboré, des couleurs, beaucoup de précision. Vous vous posez le problème de la taille qu’il faudra pour le plateau… Il corrige : vous n’aurez besoin que d’un petit bout de plateau. Le reste, ce sera l’affaire de superpositions. L’essentiel est que vous sachiez ce que vous voulez, et les effets spéciaux vous les apprenez sur le tas, avec des gens comme lui. »

irvin2.png

Kershner, qui confie ne rien y connaître en science-fiction, déclare : « Je crois que George a bien fait de choisir quelqu’un qui n’avait jamais fait de science-fiction, car The Empire, c’est plutôt de l’imaginaire, du conte de fées. Dans les films de science-fiction tout est en général propre et neuf. Chez nous, le monde est vieux, usé, on casse les choses, les protagonistes sont parfois très sales. Par ailleurs, je voulais que les effets spéciaux paraissent faciles, naturels, qu’en les voyant, on n’ait pas le sentiment qu’ils avaient pris des mois, quand par exemple une seule scène avait exigé plusieurs plans, superposés. Les plus belles scènes, je ne les ai vues complètes que tardivement. »

En ce qui concerne les contraintes sur un film de cette envergure, Kershner dit : « C’est le film le plus difficile que j’aie tourné, celui qui m’a demandé le plus d’efforts, travaillant jusqu’à neuf heures dans la journée, à tout vérifier à chaque instant, pour un plan qui dure 6 secondes 1/2 ! A chaque plan, presque, il y a quelque chose de rajouté : fumigènes, éclairages, effets spéciaux… Et la caméra doit toujours être strictement à l’emplacement prévu, pour que la perspective soit bonne, et tel effet réussi. Songez que nous avons tourné environ 500 plans, alors que dans Star Wars il y en avait seulement 300. »

Kershner déclare avoir été intéressé par ce film : « Ce n’est pas seulement un film d’action, du cinéma-spectacle, c’est un film qui dit quelque chose aux jeunes, qui leur fait prendre conscience d’un monde intérieur, de qualités spirituelles. C’est ce thème enfoui derrière le film. »

En ce qui concerne les acteurs, Kershner déclare : « J’aime les acteurs de ce film. J’ai essayé de montrer les qualités de chacun d’eux. »

6 commentaires pour « Irvin Kershner, réalisateur d’un Empire »

  1.  
    13 mai, 2010 | 17:47
     

    Un film qui ne vieillira jamais.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  2.  
    13 mai, 2010 | 18:02
     

    Entièrement d’accord.

  3.  
    Mati
    14 mai, 2010 | 10:40
     

    oh oui, c’est mon préféré! Et c’est vraiment intéressant de relire ce genre d’interview, avec le recul que ‘on peut avoir maintenant, merci Morbius

  4.  
    14 mai, 2010 | 11:11
     

    De rien Mati.

  5.  
    Force Sith
    14 mai, 2010 | 20:45
     

    Pour cet épisode, il y a eu un bond incroyable en effets spéciaux et en très peu de temps !

    On remarque aussi des p’tits détails comme pour C-3PO qui porte désormais une armure plus légère ! (gants en matière caoutchouc, tout comme son short !)
    Et l’armure de « Darth Vader » brille de mille reflets !
    Hé oui, dans l’épisode IV, il était parti en croisade (combats, etc…) pour être un peu plus serein dans l’épisode V.
    Et le fameux Wookie « Chewie » qui adopte une coiffure un peu plus cool !

    Je n’ai aucune préférence pour cette immense saga !
    J’aime aussi bien les 6 films, les 2 téléfilms que les séries animées : « Droids », « Ewoks », « Clone Wars » et « The Clone Wars » !

  6.  
    14 mai, 2010 | 22:07
     

    J’ai tout de même mes préférences, mais je n’ai rien contre les épisodes I, II et III que je trouve également excellents.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez