Ovnis : enquête sur un secret d’Etats

Posté le 11 juillet 2010

ovnis.jpg

Cela faisait un moment que je n’avais pas évoqué les OVNI (ou « ovnis »…) dans Les Echos d’Altaïr. La récente parution du pavé « Ovnis : enquête sur un secret d’Etats », d’Egon Kragel et Yves Couprie, aux éditions Le cherche midi, m’y ramène car le livre est disponible à Nouméa (chose rare) à la librairie Pentecost (pour ne pas la citer) et en grande quantité. L’ouvrage, qui fait déjà beaucoup parler de lui en France, semble d’office digne du plus grand intérêt. Je peux me tromper, certes, ayant à peine commencé sa lecture, mais mon petit doigt me dit que… En tout cas, les premières pages m’ont déjà convaincu. Extraits de la quatrième de couverture : « Les auteurs de ce documents saisissant ont enquêté pendant plus d’un an sur le sujet, de manière journalistique, en toute objectivité. Ils ont rencontré des spécialistes de la question dans le monde entier : pilotes de ligne et de chasse, astrophysiciens, ingénieurs, représentant du ministère de la Défense britannique, astronomes, ufologues, responsables de l’agence spatiale… [...] Dans une trentaine de pays, les autorités compétentes (militaires, ministres, services secrets) s’intéressent au phénomène, dans la plus grande discrétion, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’armée de l’air américaine, la CIA, la gendarmerie française, la Défense britannique et la marine russe ont ouvert une partie de leurs archives. Et les rapports, longtemps classés « top secret », ont de quoi surprendre… La conclusion de cette grande enquête exclusive laisse songeur : croire ou non à ces phénomènes ne change rien à leur existence, à leur « réalité ». »

2 commentaires pour « Ovnis : enquête sur un secret d’Etats »

  1.  
    Mati
    12 juillet, 2010 | 19:12
     

    ça a l’air très intéressant, tout ça :)

  2.  
    12 juillet, 2010 | 19:42
     

    Je dévore le bouquin actuellement.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez