Robot-cool (16) : ROBOCOP

Posté le 16 octobre 2010

Robot-cool (16) : ROBOCOP dans Cinéma 13061309574815263611288444

robocop.jpg

Robocop, du film ROBOCOP de Paul Verhoeven (1987), était à l’origine un être humain. Abattu froidement au cours d’une intervention, le policier Alex Murphy (Peter Weller) sera utilisé comme cobaye par Bob Morton, un homme sans scrupule à l’origine du projet Robocop et désireux de s’imposer coûte que coûte dans sa hiérarchie. C’est ainsi qu’Alex deviendra le premier robot-flic (robocop). Après qu’on lui ait effacé la mémoire de son ancienne vie, ce qui reste de son corps sera transféré dans une armure métallique informatisée, sorte d’exosquelette d’une résistance absolue grâce à un alliage spécial. Doté d’un système de visé d’une efficacité redoutable, Robocop possède un pistolet automatique intégré dans sa jambe droite. Il dispose également d’un scanner-thermographe qui lui permet de voir à travers les murs.

 robocop2.jpg

Robocop peut se connecter aux ordinateurs et enregistrer en continue ses interventions. Il sera par la suite équipé d’un réacteur dorsal et pourra remplacer son bras gauche par un combiné mitrailleuse, lance-flamme et lance-roquette. Robocop est programmé pour appliquer quatre directives : être au service des citoyens, protéger les innocents, faire respecter la loi et ne pas s’attaquer à un membre de l’OCP (le conglomérat à l’origine de sa conception). Néanmoins certaines de ces directives ne seront pas respectées car peu à peu l’homme dans la machine retrouvera les souvenirs de son ancienne vie.

Robocop a été conçu par Rob Bottin. Il est apparu dans trois films,  ROBOCOP (Paul Verhoeven / 1987), ROBOCOP 2 (Irvin Kershner / 1990), ROBOCOP 3 (Fred Dekker / 1992), dans une série télévisée en 1994, dans des séries animées en 1988 et 1998 et dans quelques téléfilms.

Source : Wikipédia

2 commentaires pour « Robot-cool (16) : ROBOCOP »

  1.  
    19 octobre, 2010 | 6:44
     

    excellent Robocop! j’adore le premier film de Verhoeven! ^^

    Dernière publication sur Mon rat s'appelle Dagon : teste

  2.  
    19 octobre, 2010 | 17:54
     

    J’aime beaucoup les deux premiers.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez