• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Archives

Archive pour novembre 2010

Les secrets de la Force révélés

jedipath.jpg

Je vous en avais déjà parlé. Eh bien je l’ai enfin reçu lundi. L’attente fut longue, mais elle en valait la peine. The Jedi Path : A Manual for Students of The Force m’est parvenu intact (ouf !) malgré son long voyage. Bien enveloppé et protégé dans plusieurs cartons, le dernier bijou pour fan de STAR WARS (et geek déchaîné) s’est révélé à mes yeux éblouis dans un spectacle de sons et lumières !

Un coffret plastique version métallisé, genre coffre-fort high-tech, contient l’objet de tous les désirs. Pour l’obtenir, il faut appuyer en bas sur un gros bouton noir. C’est alors que s’ouvre en deux parties le coffret : deux portes se soulèvent dans un bruit de sas et se replient doucement sur les côtés tandis que le livre monte sur une petite plate-forme baignant dans une lumière bleutée. Le petit manuel des Jedi s’offre alors à vos mains tremblantes. On le feuillète fébrilement. Et qu’y trouve-t-on ? Des textes remontant aux origines des Jedi, des annotations de Yoda, d’Obi-Wan Kenobi, d’Anakin, de Qui-Gon, de Dark Maul, d’Ahsoka Tano, de Luke Skywalker, de Palpatine et de parfaits inconnus maîtres Jedi. En parcourant ses pages (dont certaines, très sensibles, ont été arrachées par Dark Sidious…), on y découvre glissé par-ci ou par-là une mèche de cheveux d’un padawan, une serviette en papier du restau de Dexter sur laquelle est dessiné le plan d’un sabre laser (!), des blasons, des écusssons, des dessins de personnages, de créatures et de vaisseaux inconnus. On y parle également de techniques Jedi interdites, du pouvoir de séduction du côté obscur de la Force, de l’art du combat au sabre laser et de tant d’autres choses encore. Ce livre sacré a été sauvé, par on ne sait quel miracle, de la destruction complète du Temple des Jedi lors de la chute de la République. Il s’agit désormais de l’unique exemplaire… que vous pourrez trouver en vente par correspondance sur les sith… pardon, les « sites » que vous fréquentez sans doute déjà pour vos propres achats en ligne. Daniel Wallace en est l’auteur (Jedi Daniel Wallace ?… jamais entendu parler) pour cette édition de 160 pages made in Lucasbooks. C’est en anglais, bien sûr, et n’attendez aucune traduction. L’éditeur français qui va prochainement proposer à la vente de beaux livres sur la saga a estimé qu’il s’agissait davantage d’un livre pour gosse qu’autre chose… Joli prétexte pour ne pas l’éditer. Sans doute n’a-t-il pas voulu s’avouer vaincu dès le départ en voyant la beauté de l’objet, et en songeant déjà à son prix exorbitant dans les librairies de France et de Navarre…

jedipath2.jpg



Les archives de CosmoFiction (13)

cosmologo1.jpg

COSMOFICTION NUMERO 4 (partie 4)

Suite et fin du numéro 4 de CosmoFiction Fanzine avec uniquement textes, nouvelles et poésies en pagaille.

http://img560.imageshack.us/img560/8660/cosmo435.jpg

http://img607.imageshack.us/img607/4269/cosmo436.jpg

http://img521.imageshack.us/img521/6552/cosmo437.jpg

http://img545.imageshack.us/img545/1180/cosmo438.jpg

http://img818.imageshack.us/img818/4006/cosmo439.jpg

http://img535.imageshack.us/img535/2817/cosmo440.jpg

http://img683.imageshack.us/img683/9272/cosmo441.jpg

http://img818.imageshack.us/img818/353/cosmo442.jpg

http://img707.imageshack.us/img707/415/cosmo443.jpg

http://img337.imageshack.us/img337/2126/cosmo444.jpg

http://img833.imageshack.us/img833/8339/cosmo445.jpg



John Varley a dit…

John Varley : « Souvent, à l’origine de mes histoires, il y a une image d’une certaine étrangeté, qu’il me faut alors justifier, ce qui implique de déterminer quel est le genre d’environnement technologique nécessaire pour la rendre acceptable. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Varley



Sacré Jar Jar !

Et pour commencer la semaine en riant, une vidéo à ne surtout, mais alors à ne SURTOUT pas rater (découverte sur le site de Unification) :

Image de prévisualisation YouTube



Les créatures fantastiques au cinéma : les Harpies

harpie.jpg

Ce que nous dit Wikipédia…

« Dans la mythologie grecque ou romaine, les Harpies ou Harpyes (en grec ancien , Hárpuiai, de même sens) sont les filles de Thaumas et de l’océanide Électre alors que certaines traditions en font plutôt les filles de Typhon. Elles sont trois (ou plus selon les traditions) : Aello (Bourrasque) est parfois nommée Nicothoé (Pieds rapides), Ocypète (Vole-vite) et Podarge (Pieds légers) qui est parfois nommée Céléno (Obscure). Ce sont des divinités de la dévastation et de la vengeance divine. Plus rapides que le vent, invulnérables, caquetantes, elles dévorent tout sur leur passage, ne laissant que leurs excréments. Selon Hésiode, elles ont un corps ailé d’oiseau et une tête de femme. Virgile leur donne des visages de fillettes et des serres d’oiseau de proie. Homère en fait aussi des déesses des tempêtes, semblables à des cavales sauvages, par opposition avec les vents plus doux, qui sont assimilés à des chevaux dociles. « Chiennes de Zeus », elles volent les âmes et les enfants : c’est ainsi que les Pandarides furent données comme esclaves aux Érinyes. Elles habitaient les îles Strophades, dans la mer d’Ionie, sur la côte du Péloponnèse. Plus tard, Virgile les situera à l’entrée des Enfers avec les autres monstres. On raconte aussi que Zéphyr s’unit à une des Harpyes, Podargé, qui avait pris la forme d’une jument et de cette union naquit les célèbres chevaux immortels Xanthe et Balios qui seront offerts à Achille ainsi que Phlogéos et Harpagos, les chevaux des Dioscures. »

Les Harpies au cinéma…

Il faut les chercher pour les trouver ! Et pourtant, elles sont bien présentes, en tout cas au moins dans deux films, l’un ancien, l’autre récent. Ainsi on les découvre dès 1963 dans JASON ET LES ARGONAUTES (JASON AND THE ARGONAUTS) réalisé par Don Chaffey. Animées par le grand spécialiste, Ray Harryhausen, nos Harpies attaquent régulièrement un pauvre aveugle puni par Zeus il y a fort longtemps. Chaque jour elles viennent en criant voler la nourriture du vieil homme avant de repartir le ventre plein. Jason résoudra le problème en les capturant dans un grand filet. Ainsi l’aveugle aidera-t-il notre héros dans sa quête de la toison d’or. Très fidèles à la description faite plus haut par Wikipédia (cris stridents, serres griffants les pierres et corps de femme), elles possèdent par contre des ailes de chauve-souris, ce qui n’est pas plus mal, sinon nous risquerions peut-être de les confondre avec les sirènes ailées de la mythologie grecque ! Enfin, plus récemment, PERCY JACKSON : LE VOLEUR DE FOUDRE (PERCY JACKSON AND THE LIGHTNING THIEF / 2009 / Chris Columbus) nous propose une vieille prof se métamorphosant en Harpie. Il est vrai que de nos jours, inutile d’aller au cinéma pour croiser une Harpie. Vous en connaissez certainement autour de vous…

Autres créatures de la catégorie Les Créatures Fantastiques au Cinéma :

Talos / Licorne / Centaure / Sirène / Méduse / Pégase / Kraken / Griffon et HippogriffeMinotaure / Elfe / Oiseau Roc / Phénix / Cyclope



Terence Fisher a dit…

fisher.jpg 

Terence Fisher : « Je ne veux pas que dans mes films l’horreur soit gratuite, mais qu’elle repose sur un fondement philosophique et moral. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Terence_Fisher



Bis au Bis !

Pour tous les amateurs de cinéma Bis et de films rares fauchés, un webzine à découvrir d’urgence qui se définit comme « le webzine du cinéma alternatif » : http://www.1kult.com/. Interviews (à voir en particulier : celle, en vidéo, de Norbert Moutier), dossiers, critiques, productions, nouveautés… Que du bon !

lac.jpg

Autre lien intéressant : http://www.clubdesmonstres.com/. Là encore, on y trouve de tout. J’apprécie en ce qui me concerne la série consacrée aux monstres de tous poils issus de tous pays (1864 monstres en ligne, nous dit-on !).



Robot-craignos (12)

Robot-craignos (12) dans Cinéma 13061310000015263611288446

robot20.jpg

Robox (Box, dans la version américaine) porte plutôt bien son nom : on dirait une boîte d’où s’échappent une tête et deux bras… Incarné par Roscoe Lee Brown dans le film L’AGE DE CRISTAL (LOGAN’S RUN / 1976 / Michael Anderson), Robox est le le robot fou responsable de la congélation de nombreux êtres humains dans ce monde du futur. Sous son aspect inoffensif et au demeurant fort sympathique (il accueille très chaleureusement nos héros Logan et Jessica dans un phrasé inimitable), il n’est autre qu’un dangereux être mécanique qui se délecte de ses « sculptures », autrement dit : animaux, hommes et femmes disponibles dans son rayon surgelés… Pour exercer ses talents de congélateur professionnel, il utilise d’étranges accessoires au « design » situé entre le pistolet et l’arrosoir. Son aspect ultra-aluminium glacé, voulu en adéquation avec son univers de glace, a dû poser bien des soucis au réalisateur durant le tournage, on pourrait presque y voir les caméras s’y réfléchir. Robox se déplace rapidement sur roulettes… dans la neige… et possède un côté grandiloquent, excentrique et théâtral rare chez les robots.



Re-Goldopapier !

goldo.jpg

Oui, je sais, j’ai déjà donné du Goldorak version papertoys (http://morbius.unblog.fr/2009/12/26/goldopapier/), mais pour une fois que c’est en français, je n’allais pas vous en priver ! emoticone Oui, en français, vous avez bien lu ! emoticone Et cette version est beaucoup plus belle et achevée que la précédente, donc… beaucoup plus compliquée à monter… emoticone Mais je ne doute pas un seul instant que votre immense habileté, liée à votre doigté, saura vaincre toutes les difficultés que vous rencontrerez au cours de ce travail de passionné, poil au nez. Et puis tiens, tout en réalisant votre french Goldo qui se trouve ici : http://www.paperlaul.blogspot.com/ (à la date du vendredi 1er octobre 2010), écoutez le vrai générique de la série, ça vous rappellera votre jeunesse… snif !… emoticone

Image de prévisualisation YouTube



Les archives de CosmoFiction (12)

cosmologo.jpg

COSMOFICTION NUMERO 4 (partie 3)

Et on poursuit avec notre numéro 4 de CosmoFiction Fanzine, publié par le Sci-Fi Club de la fin des délicieuses années 1980, avec pour aujourd’hui au menu : le talent de Ralph McQuarrie (déjà publié sur ce blog), une rétrospective sur l’un des chefs-d’oeuvre de SF des années 1950 LES SURVIVANTS DE L’INFINI (THIS ISLAND EARTH), des Star Blagues et la rubrique incontournable du Domaine du Fanatique avec une tribune libre consacrée à la défense du cinéma d’horreur… A suivre…

http://img40.imageshack.us/img40/696/cosmo423.jpg

http://img442.imageshack.us/img442/3802/cosmo424.jpg

http://img823.imageshack.us/img823/8518/cosmo425.jpg

http://img837.imageshack.us/img837/1346/cosmo426.jpg

http://img233.imageshack.us/img233/569/cosmo427.jpg

http://img155.imageshack.us/img155/1420/cosmo428.jpg

http://img577.imageshack.us/img577/9184/cosmo429.jpg

http://img178.imageshack.us/img178/226/cosmo430.jpg

http://img243.imageshack.us/img243/1356/cosmo431.jpg

http://img440.imageshack.us/img440/8080/cosmo432.jpg

http://img560.imageshack.us/img560/3361/cosmo433.jpg

http://img823.imageshack.us/img823/1629/cosmo434.jpg



1234