A la découverte de Stargate Universe

Posté le 17 décembre 2010

sgu.jpg 

Autant l’avouer tout de suite : je n’ai jamais été un fan de la franchise STARGATE… à mon grand regret, car lorsque l’on sait le succès considérable qu’elle remporte à travers le monde, je me pose des questions sur mon cas ! Le film tourné par Roland Emmerich en 1994 m’avait pourtant beaucoup plu, mais lorsque j’ai découvert les premiers épisodes de la série TV STARGATE SG1 à la fin des années 1990, j’ai été profondément déçu par le jeu pitoyable des acteurs, les histoires à dormir debout et les éternels décors de forêts. Incapable de poursuivre dans ces conditions, j’ai rapidement abandonné la série sans rancoeur. Certes, je me suis sans doute trompé. Comme les séries TV STAR TREK, STARGATE SG1 avait certainement dû mal débuter. Il aurait fallu que je sois patient, comme je le suis davantage pour STAR TREK, attendre que les saisons s’écoulent les unes après les autres et pardonner aux acteurs (là, j’aurais eu du mal, j’avoue…).

J’ai ensuite goûté timidement à STARGATE ATLANTIS, autre dérivé STARGATE de 2004 à 2009. Malheur ! Je me retrouvais plongé dans un univers qui m’était totalement inconnu et où je ne comprenais rien, étant donné que je n’avais pas suivi la série précédente ! En outre, STARGATE ATLANTIS semblait presque pire que SG1, alors la décision fut vite prise d’abandonner mes efforts. Idem pour les téléfilms sortis en parallèle des séries. Si on est un novice dans l’univers STARGATE, il vaut mieux ne pas essayer de prendre le train en route !

sgu2.jpg

Borné, j’ai tout de même récidivé récemment. Je me suis dit que STARGATE allait bien me plaire un jour ou l’autre, non ? J’ai donc acheté à l’aveuglette l’épisode pilote de STARGATE UNIVERSE, la dernière série en date fraîchement créée. Mon petit doigt me disait que… Et mon petit doigt ne m’a pas trahi ! J’ai beaucoup apprécié ce premier épisode où tout un groupe de personnes se retrouve propulsé à bord d’un gigantesque vaisseau extraterrestre construit il y a des millions d’années, le Destinée. Le Destinée est un vaisseau automatisé, sans équipage alien à son bord, qui voyage à travers l’univers en suivant le trajet des portes placées sur diverses planètes. L’équipage improvisé doit faire face à de multiples problèmes : d’abord connaître le vaisseau en question, savoir comment intervenir sur son plan de vol, mais aussi comment survivre et rejoindre la Terre. Confronté à une technologie extraterrestre inconnue, il doit sans cesse essayer d’apprendre et s’adapter à cet univers auquel il n’appartient pas.

Mais surtout, STARGATE UNIVERSE ne s’adresse pas uniquement aux fans des séries STARGATE, non, il s’adresse à n’importe qui, même à ces profanes dont je fais partie ! Les principaux acteurs dégagent un certain charisme (avec un sosie parfait de Dany Boon !), le scientifique de service est suffisamment loufoque pour nous inquiéter, il y a même un geek bien gras (et pas con !) qui cite du STAR WARS et autres références SF, mais (ouf !) aucun acteur des séries précédentes n’est présent à bord. La série se veut plutôt sombre, dans le registre de BATTLESTAR GALACTICA nouvelle génération, sans être aussi déprimant. Néanmoins le pessimisme est devenu une constante très à la mode dans toutes les séries SF ou fantastiques actuelles… et c’est bien dommage. A noter que la musique est de Joël Goldsmith, le fils du célèbre Jerry…

J’ai donc commandé le coffret DVD de la première saison afin de m’immerger complètement dans ce nouvel univers de SF si fascinant ! Je découvre progressivement les épisodes sans jamais m’ennuyer, du moins pour l’instant. Je regrette cependant que le Destinée ne soit pas si extraterrestre que ça : on trouve à son bord des fauteuils visiblement en simili cuir, des tables et des bancs, tout le confort terrien, quoi ! Les douches sont presque semblables aux nôtres. Etrange comme toutes les races se ressemblent dans l’univers… Cela n’enlève cependant rien au charme de STARGATE UNIVERSE et de ses effets spéciaux très réussis. Enfin une série STARGATE que j’ai plaisir à voir, mais qui ne comptera que deux saisons car la troisième vient d’être annulée… malheureusement… c’est sans doute parce qu’elle me plaisait.

Pour en savoir plus sur STARGATE UNIVERSE :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stargate_Universe

4 commentaires pour « A la découverte de Stargate Universe »

  1.  
    18 décembre, 2010 | 1:20
     

    Bonjour,

    J’avais aimé le film, mais la série m’a vite barbée (sans doute parce que ma soeur ,grande fan, nous faisait manger les épisodes en boucle). Je crains d’avoir développé une allergie à la chose… mais je vais aller voir ce qu’il en est de Stargate Universe .

    Bonne journée,

    Sandra

  2.  
    18 décembre, 2010 | 8:21
     

    Bonjour Sandra, (ou bonsoir !)

    Je suis très déçu d’apprendre que Stargate Universe s’arrêtera au bout de deux saisons seulement. Il paraît que la science-fiction est morte depuis peu, en tout cas celle que j’aimais : le space opera… Aujourd’hui il n’y a plus que les vampires à l’eau de rose, sauce Twilight, qui ont du succès…

  3.  
    Marianne Tissandier
    6 avril, 2011 | 10:44
     

    En tous cas ta description donne envie, quand j’aurai des sous (-_-’?) je me la commanderai.. Je m’étais aussi posé la question de ces séries stargate que je n’avais pas suivies, et dont la vision de quelques épisodes par-ci par là m’avait laissée froide..
    Et puis là, il y a quand même Robert Carlyle!!

  4.  
    6 avril, 2011 | 10:51
     

    Mais si tu lis plus loin dans Les Echos d’Altaïr mon point de vue final sur la saison 1, tu verras que j’ai été plutôt déçu à l’arrivée… Allez, on dira moyennement déçu… Il y a quand même du bon dans SGU, et puis je crois que je deviens vachement difficile en vieillissant !

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez