Le cryptide du jour : le Yowie

Posté le 20 décembre 2010

yowie2.jpg

LE YOWIE

Le Yowie serait une sorte de Bigfoot (Sasquatch), voire même Yéti, vivant en Australie. Cependant, une sorte de confusion règne dès le départ en ce qui concerne son nom. En effet, dans les légendes aborigènes, le Yowie est une créature mythologique gigantesque, étrange croisement entre un lézard et… une fourmi ! Cette bête sort du sol la nuit afin de chasser et dévorer tout ce qu’elle trouve, y compris les humains. Sa légende ne serait pas sans rappeler celle du Bunyip, autre créature étrange appartenant toujours à la mythologie aborigène. Néanmoins, ces deux créatures n’ont strictement rien à voir avec le Yowie apparenté, ici, selon les témoignages, à une sorte de créature simiesque. D’autre part, le Yahoo, homme sauvage décrit par Jonathan Swift dans son livre Les voyages de Gulliver, pourrait s’avérer être l’origine du nom Yowie.

En tout cas, le Yowie qui nous intéresse aurait été aperçu dès 1912 en Nouvelle-Galles du Sud (New South Wales). Il fut décrit de la manière suivante : « 1,80 m, couvert de longs poils brun roussâtre, petite tête, visage humain, canines dépassant de la bouche, grands yeux enfoncés, bras très longs, cuisses longues par rapport à des tibias courts, pieds aux métatarsiens courts et aux orteils longs » (Guide des animaux cachés / Philippe Coudray / éd. du Mont). Le Yowie se tenait debout, mais il s’est enfui en courant à quatre pattes.

Il est à noter que les contes et légendes aborigènes du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud mentionnent souvent des hommes sauvages qui s’apparentent assez facilement au Yowie. Au XIXe siècle, les colons qui s’enfoncèrent dans les régions australiennes les plus reculées témoignèrent nombreux au sujet de rencontres avec le Yowie.

Le Yowie aurait été récemment encore aperçu, le 19 décembre 2006, par un groupe de quatre amis effectuant un voyage à cheval à Megalong Valley (Blue Mountains de la Nouvelle-Galles du Sud). Durant ce trajet, une femme aurait distingué une sorte d’homme-singe et senti la puanteur qu’il dégageait.

Certains cryptozoologues pensent qu’il pourrait s’agir d’un hominidé aujourd’hui disparu, le Meganthropus ou Gigantopithecus.

yowie.jpg

Telle une célébrité, le Yowie possède sa statue…

 

Nom : Yowie (connu également sous le nom aborigène de Doolagahi, ce qui signifie « grand homme poilu »).

Taille : entre 1,50 et 2,10 m de haut.

Habitat : régions reculées de l’Australie, en particulier la Nouvelle-Galles du Sud, l’Etat de Victoria, la Gold Coast du Queensland et la Tasmanie (avis aux touristes calédoniens !)

Description : ressemblance assez frappante avec le Bigfoot, corps entièrement recouvert de poils épais noirs ou bruns, bipède (court cependant en utilisant ses quatre pattes), dégage une extrême puanteur de volaille.

Comportement : semble éviter la présence humaine.

 

Sources : Guide des animaux cachés : traité de cryptozoologie (Philippe Coudray / éd. du Mont), Les monstres : guide de la cryptozoologie (Rory Storm / éd. Gremese), Wikipédia, paranormal-encyclopedie.com

 

Pour en savoir plus :

http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Yowie

http://www.mysteriousaustralia.com/newspaper-yowie-pads.html

3 commentaires pour « Le cryptide du jour : le Yowie »

  1.  
    20 décembre, 2010 | 19:30
     

    Bonjour,

    J’avais bien entendu parler du yéti et du bigfoot et croisé le yahoo au cours de mes lectures (le Yahoo… un rapport avec le moteur de recherche ?), mais c’est la première fois que je rencontre le Yowie… qui au demeurant semble beaucoup ressembler à tous ses cousins.
    Bonne journée à toi,

    Sandra

  2.  
    20 décembre, 2010 | 19:50
     

    Salut Sandra !

    Quelle famille incroyable tous ses hominidés poilus ! Yéti, Bigfoot, Yowie, et plein d’autres encore sont répertoriés dans les livres cités dans l’article. J’en ai découvert beaucoup que je ne connaissais pas, moi non plus.

    Bonne journée à toi aussi !

  3.  
    BoZ'
    21 décembre, 2010 | 10:55
     

    Toute ressemblance avec des spécimen propre à la NC ne serait que pure coïncidence…

    OK je sors…

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez