Il n’y avait pas que CosmoFiction !

Posté le 15 juin 2011

Il n'y avait pas que CosmoFiction ! dans Fanzine CosmoFiction fanzine7b

CosmoFiction fut, de 1985 à 1987, un fanzine vendu entre copains puis, de 1988 à 1991, il devint le fanzine officiel du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie (ses six numéros deuxième génération sont disponibles en version scannée sur ce blog : voir le tag). Cependant CosmoFiction ne fut pas le seul fanzine dédié au cinéma fantastique et de SF du Caillou ! En effet, avez-vous déjà entendu parler de Fantastic Zone et d’Amazine ? Non ? Alors suivez-moi !

fanzine2b dans Nouvelle-Calédonie fanzine4b

Pour connaître Fantastic Zone et Amazine, il aurait fallu que vous viviez les premières années du Sci-Fi Club car les publications de ces deux fanzines s’étalent entre 1987 et 1989 (peut-être même un peu plus, mais je ne détiens pas toute les collections), et seuls les premiers adhérents y eurent droit. Contaminés par les numéros de CosmoFiction première génération et la passion du cinéma de l’Imaginaire, deux vieux potes du Sci-Fi Club de la première heure, Laurent S. et Yan D. (que j’aimerais tant revoir un jour !), également à l’origine des fondations de l’édifice aujourd’hui consolidées par Marianne, se laissèrent emportés par la folie du fanzinat.

fanzine6b fanzine3

Laurent est à l’origine de Fantastic Zone auquel certains fidèles des Echos d’Altaïr ont d’ailleurs participé (ils se reconnaitront, n’est-ce pas Trapard et Starkiller ? Hé, hé !). Morbius lui-même était de la folle équipée (comme si CosmoFiction ne lui suffisait pas à l’époque, le bougre !). Mais de quoi parlait-on dans Fantastic Zone ?… Eh bien on y trouvait toute l’actualité du cinéma fantastique et de science-fiction, qu’il s’agisse de celle concernant les films à l’affiche à Nouméa ou de celle en rapport avec les sorties à l’étranger. Tout comme CosmoFiction (internet n’existant pas encore à l’époque), Fantastic Zone puisait ses sources dans L’Ecran Fantastique, Mad Movies, Impact et tant d’autres. On y présentait le dernier Schwarzy aux côtés d’une rétrospective sur la pulpeuse Caroline Munro, un Freddy à deux pages d’un « Star Test » consacré à ALIEN, ou encore des critiques et des news en vrac. Et je dessinais comme un manche pour illustrer certaines de mes rubriques, mais c’est pas grave… Ca sentait bon la passion et la photocopie noir et blanc…

fanzine1b fanzine5

Yan, grand fan de la saga STAR WARS et de pin-up de séries B (et en particulier de films de cannibales si je me souviens bien), est le créateur d’Amazine. Sacré Yan. Je n’ai malheureusement à ma disposition qu’un seul exemplaire d’Amazine, le numéro 2, entièrement dédié à STAR WARS et STAR TREK. Mais si je me rappelle bien, l’équipe était à peu près la même que dans Fantastic Zone puisque tous les fans de l’époque (ou presque) fréquentaient le Sci-Fi Club. Photocopié comme ses copains CosmoFiction et Fantastic Zone, Amazine était non seulement dactylographié mais aussi parfois… écrit à la main…

Il y eut un autre fanzine, Outre-Tombe (de Pascal P.), dont je ne possède plus aucun numéro. Celui-ci présentait surtout des nouvelles et des BD mais rien sur le cinéma.

Voilà pour ce retour vers le passé. A présent, retour vers l’ère du tout numérique !

11 commentaires pour « Il n’y avait pas que CosmoFiction ! »

  1.  
    Trapard
    15 juin, 2011 | 19:41
     

    Tu m’étonnes que je m’en souviens !
    ça remonte à loin mais j’ai eu comme un déclic en ouvrant ton blog et en voyant apparaître les pochettes de Fantastic Zone.
    Je n’en ai plus aucun et je le regrette bien en les revoyant ici. As-tu possibilité de m’en faire des photocopies ?
    Merci pour la petite dédicace au passage…
    Laurent était très méthodique, appliqué et ses fanzines avaient de la classe. Les maquettes de ceux de Yan valaient bien la teneur en orthographe du monsieur.
    Mais, entre la force calme et posée (je parlerai plus de rigueur ici) de Laurent et le bouillonnement intérieur et souvent insatisfait de Yan, il y avait matière à se plonger dans deux univers faits de deux personnalités fortes, à la lecture de ces deux fanzines adolescents.
    Je me souviens avoir passé des heures à les dévorer, beaucoup de weekends de 1987-1988, entre un film gore ou de SF chez Laurent.
    Pas trop de nostalgie ici, mais juste ce côté agréable qui ressemble à celui de consulter un vieil album photos en noir et blanc aux bordures dentées (comme c’était la mode à l’époque), de se replonger dans le passé. Merci de rouvrir ce vieil album mister Morbius et je te le redemande, j’aimerais les relire, pour me faire une idée de ces vieux articles, avec l’eau qui a rempli les rives sous les ponts…

  2.  
    15 juin, 2011 | 19:48
     

    Jolie définition de nos deux compères Laurent et Yan !

    Je te photocopierai ces perles rares, mais sois patient parce que
    1 – tu me connais, j’suis pas un rapide pour ça
    2 – il y a tout de même 7 numéros à photocopier (une chance qu’ils ont peu de pages)

    Je te préviens dès que tout est cloné.

  3.  
    Trapard
    15 juin, 2011 | 20:34
     

    ça marche.
    Sinon, j’ai créé une liane pour relayer l’info :
    http://lecriducagou.com/?p=13793
    ++
    Trapard

  4.  
    15 juin, 2011 | 21:32
     

    Merci encore une fois Trapard ! :)

  5.  
    Trapard
    15 juin, 2011 | 22:12
     

    Je serai assez curieux de me relire, car à cette époque je me spécialisais (pour ne pas dire : je me limitais), pour résumer : au Gore, aux serial-killers, aux films de loups-garou, de zombies, aux gialli (ceux des années 70 et leurs dérivés des années 80), et aux productions Troma ou de Roger Corman comme ses films de science-fiction horrifique…
    Je devais utiliser dix fois par articles les mots « sang », « hémoglobine », « tronçonneuse », « couteau » etc…, non ?

  6.  
    16 juin, 2011 | 19:53
     

    Ecoute, j’ai eu beau chercher, je n’ai pu lire aucun article de toi dans les numéros qui sont à ma disposition ! J’ai juste rencontré un « Jason Test » (QCM) signé de ton nom dans le numéro 7 de Fantastic Zone, mais absolument rien d’autre ailleurs ! Tu es sûr que tu as écrit pour ces zines ? En tout cas tu es cité régulièrement dans le comité de rédaction… T’étais où, Trapard ?

  7.  
    Trapard
    16 juin, 2011 | 21:38
     

    LOL
    En fait, de mémoire, il m’a toujours semblé avoir écrit dans la rubrique BLOOD ZONE du SCi-Fi News mais plutôt en 1989 avec Alexandre N.
    Pour le crédit, j’ai peut-être aidé Laurent sur l’orthographe et dans les choix indirectes puisqu’on discutait beaucoup de ses films entre nous…
    Mais je n’avais pas vraiment ce genre de besoin d’investigation ou plutôt de partage, à cette époque. Mais plus vers 89, il me semble…
    Concernant le Jason Test, ça me dit vaguement quelque chose mais ça rejoint surtout ce que je te dis plus haut…Et j’étais vraiment un fan des Vendredi 13 !

    Je viens de me souvenir de la conférence de Marianne de ce soir. Ahou, Marianne, tout le coeur y est, même si je n’y suis pas… :-(

  8.  
    Trapard
    17 juin, 2011 | 0:14
     

    Je suis encore en train de réfléchir (je prends ma tête à deux mains et je la secoue comme une tire lire pour en faire tomber un ou deux souvenirs) mais je n’avais trop de rapport à l’écriture à cette époque.
    C’est plutôt venu, comme je le disais, vers 1989, lorsque j’ai commencé à regarder d’autres genres de films et que j’ai notamment découvert une bonne parties des classiques de la Universal dont tu m’as laissé présenter La Momie de Karl Freund en séance publique de Blood Zone.
    Mais de 1986 à 1988, je regardais plutôt des films dans la logique d’en tourner avec la vieille JVC VHS familiale avec Laurent et Yan. Mais aussi Lionel D., Gregory B., Pasal A. et même, la fameuse (et cultissime) Sandra G.
    J’ai d’abord essayé des vidéos un peu humoristiques, ce qui n’était pas mon fort. Puis avec Yan, on s’est essayé à des trucs hybrides entre polars, slashers et humour trashouillet genre « bite-couille-nichon » qui nous desservait plus qu’autre chose, même si beaucoup d’anciens sci-files arrivent encore à me citer le titre d’Homo’s Kill, film sans queue ni tête et digne représentant d’un cinéma (ou vidéo) amateur plus Z encore qu’un Troma Prod. Films qui ont été diffusés vers 1988, lors d’une séance au sci-fi club, que tu as organisé avec Laurent.
    Puis avec Laurent, on essayé d’autres trucs plus visuels et plus inspirés des films de vampires, loups-garou, zombies, araignées tueuses où l’on se déguisait et même en momie ! Entièrement faite à partir de bandes à plâtrer (et un peu de PQ) et des prothèses sanguignolantes en plastiques en guise de yeux. C’est moi qui portait le costume transpirant sous le soleil d’été, dans les brousses, dans le quartier, entre Sainte-Marie et la Faubourg où aujourd’hui il y a la voie de dégagement et la station Total + les squatts. D’ailleurs, on a jamais terminé ce film car ce c… de Laurent (on arrêtait pas de se foutre sur la tronche à l’époque) m’a jeté un récipient d’eau sur les bandes et comme j’ai senti le plâtre se solidifier, j’ai arraché mon costume. C’est pour l’anecdote. Puis j’avais tourné un petit truc avec mon frère sur un tueur à double personnalité inspiré légèrement de Psychose d’Hitchcok (ou les Psychose, puisque j’avais les 4 films). Tout ça, en 1988. J’ai fait un come back au sci-fi en 89 (ou était-ce 90 ?). Puis l’ambiance ne me plaisait plus alors qu’une partie de ma classe de l’époque intégrait le Sci-fi comme Alexandre mais pas longtemps, et je me souviens de Marianne, Valérie M. et Thomas Z.
    Par contre, j’ai tenté une aventure en 1992 qui était de faire des fiches de films + petites critiques des films diffusés sur RFO et aux cinéma, avant leur sorties, grâce aux programmes et aux avant-premières. Ceci inspiré des vos fanzines sauf que je brassais une sélection de films plus large allant de la comédie, du western en passant par le cinéma d’auteur. Tout ceci en six mois, pas plus. Mais je n’ai jamais vraiment été un adepte de la plume mais plutôt du (REC) en gros. :-)

  9.  
    Trapard
    17 juin, 2011 | 0:22
     

    Ah oui : les critiques étaient publiées dans Le Gratuit de janvier à juin 1992. Mais je n’ai plus rien de tout ça…
    Même les émissions radio sur RLS de punk-Metal, à la même époque qu’on a fait avec BoZ’, Rasskass (du Cri du Cagou), Christophe P. et d’autres encore. Je ne les ai plus non plus.
    Toi, tu as le mérite d’avoir tout sauvegardé soigneusement tous ces souvenirs.

  10.  
    17 juin, 2011 | 19:08
     

    Super rétrospective ! On en apprend des choses ! Je me souviens parfaitement de la séance mémorable de la diffusion au Sci-Fi Club de vos films amateurs. Un grand moment !

    Rendons à César ce qui est à César : tous les Fantastic Zone et Amazine que j’ai en ma possession m’ont été légué par l’aventurier Starkiller.

  11.  
    Trapard
    18 juin, 2011 | 10:17
     

    Starkiller président !!!
    :-)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez