World Invasion : Battle Los Angeles

Posté le 17 juillet 2011

World Invasion : Battle Los Angeles dans Cinéma 17010911381615263614760408

La Terre est brusquement envahie par des extraterrestres dont les intentions sont visiblement de la coloniser entièrement. Les capitales du monde entier tombent les unes après les autres tandis qu’à Los Angeles un groupe de Marines, dirigé par le sergent Nantz  (Aaron Eckhart), résiste courageusement et tente le tout pour le tout…

DISTRICT 9, SKYLINE et maintenant WORLD INVASION : BATTLE LOS ANGELES (de Jonathan Liebesman)… Même si certains diront que ces trois films n’ont aucun points communs, j’ai personnellement l’impression de retrouver les mêmes visuels, les mêmes « designs » de vaisseaux E.T. (voire même d’E.T.), les mêmes scènes de combat, les mêmes destructions, les mêmes effets spéciaux… Ca en devient presque lassant. Et la future série TV de Steven Spielberg, FALLING SKIES, s’annonce comme un  »melting-pot » de tout ça… Diantre !

WORLD INVASION démarre franchement plutôt bien. L’invasion est fracassante et l’on vit des moments forts qui ne sont pas sans rappeler la version de LA GUERRE DES MONDES de Steven Spielberg. La population désemparée court dans les rues, les villes sont dévastées et l’armée ne sait plus que faire. C’est la panique générale servie par des effets spéciaux comme seul le numérique peut nous en offrir aujourd’hui : 100% hyper-réalistes ! Mais nous sommes vite amenés à suivre les manoeuvres désespérées d’un groupe de Marines dont certains sont torturés par de mauvais souvenirs, alors ça complique les relations. On les suit, contraints et forcés, durant quasiment tout le film. Ces braves Marines américains, si forts dans les films et si inefficaces dans la réalité, incarnent une fois de plus l’Amérique triomphante qui nous soûle complètement car on n’y croit plus du tout depuis une certaine guerre en Irak. Alors on finit par regarder WORLD INVASION d’un oeil blasé. C’est du jeu vidéo : on tire sur tout ce qui bouge. Et les aliens n’ont jamais été aussi moches que dans ce film. Quant à leurs vaisseaux, on les croirait sortis d’un dépotoir tant il semble fait d’un assemblage de gamelles et de boîtes de conserve en tous genres… Au moins, si SKYLINE possédait une fin d’une crétinerie sans pareil, le film s’en tirait mieux sur ce plan là !

WORLD INVASION n’est pas un navet, l’interprétation est même son point fort. Cependant les destructions colossales provoquées soit par des cataclysmes naturels soit par des invasions E.T. n’ont (presque !) plus d’effets sur moi ! Offrez-moi autre chose, bon sang ! Soyez plus inventifs !

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez