Olivier Billiottet a dit…

Posté le 2 août 2011

Olivier Billiottet : « Combien de fois avons-nous entendu un réalisateur français côté annoncer la mise en chantier d’un projet fantastique ? Et combien de fois avons-nous entendu la rituelle petite phrase du style : « Je ne suis pas passionné par les monstres, transformations et autres manifestations surnaturelles ; ce qui m’intéresse c’est l’intrusion d’un petit élément insolite  dans le quotidien… »  Toujours cette sempiternelle crainte de jouer le jeu, cette éternelle peur de ne pas être distractif ou intellectualisant. Le fantastique français doit amuser ou faire réfléchir mais ne surtout pas angoisser ou faire rêver… »

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez