• Accueil
  • > B.O.
  • > Séquence B.O. : Predator (Main Title)
Séquence B.O. : Predator (Main Title)

Posté le 2 septembre 2011

Séquence B.O. : Predator (Main Title) dans B.O. 14082404095115263612473105

Je m’en souviens comme si c’était hier : en 1987, alors que j’effectuais mon service militaire en France, je découvrais pour la première fois en salle à Paris et en son THX (une découverte aussi !) le film PREDATOR de John McTiernan. Dès le générique, ce mémorable générique, ce fut une gifle ! Le reste du film sera ensuite comme son Main Title : sauvage, violent et totalement extraordinaire.

Alan Silvestri est le compositeur de la bande originale de PREDATOR. Cet homme, vous le connaissez déjà pour avoir signé les musiques de RETOUR VERS LE FUTUR I, II et III, ABYSS, JUDGE DREDD, CONTACT, LE RETOUR DE LA MOMIE, VAN HELSING, LA NUIT AU MUSEE I et II, G.I. JOE et plus récemment CAPTAIN AMERICA : THE FIRST AVENGER pour ne citer que de la SF et du fantastique. Si le Silvestri des débuts était plutôt très inégal dans ses compositions, celui d’aujourd’hui demeure souvent (pas toujours !) une référence en la matière.

14082404112015263612473106 dans Cinéma

Alan Silvestri

PREDATOR s’avère l’une de ses meilleures musiques de film (il composera également la B.O. de PREDATOR II), une perle rare qui fut longtemps recherché par les collectionneurs car totalement introuvable jusqu’à sa réédition en CD il y a un an environ (la B.O. est à nouveau épuisée, mais j’en ai une, hé, hé !). Les Echos d’Altaïr vous proposent son célèbre et inimitable Main Title (générique du début du film). Ne soyez pas surpris de ne rien entendre (ou presque) durant les 23 premières secondes : vous êtes seul dans l’immensité spatiale, proche de la Terre… Puis, dès la 23e seconde, le titre du film apparaît en géant sur l’écran, accompagné de l’arrivée du vaisseau extraterrestre d’où s’échappe la capsule du Predator. Celle-ci traverse notre atmosphère et… vous connaissez la suite pour l’ami Schwarzy !

N’étant pas un grand spécialiste de la critique de musiques de films mais seulement un amateur passionné, je laisse la parole à Quentin Billard (du site cinezik.org) pour sa superbe analyse du Main Title de PREDATOR :

« Le ‘Main Title’ nous introduit à un son plutôt sourd et silencieux. Du néant surgit alors une explosion de cuivres au moment où le titre du film apparaît à l’écran. Très vite, Silvestri impose dès le début du film le ton mystérieux du score: le motif de 4 notes ascendantes est entendu aux cordes alors que l’on voit passer à l’écran le vaisseau larguant l’extra terrestre sur terre. Très vite, le climat mystérieux se gonfle d’énergie et laisse la place au superbe et célèbre thème principal, une sorte de marche guerrière écrite sous la forme d’une fanfare avec un thème où domine quelques intervalles de tritons, autre figure musicale servant à évoquer le diable (dans le langage musical classique, on surnomme cet intervalle le ‘diabolus in musica’). Le thème principal est considéré comme l’un des plus grands thèmes du compositeur absolument évocateur de toutes les images et l’ambiance du film, au même titre que le célèbre thème de Back To The Future. A noter que le thème est accompagné d’un ostinato rythmique de 6 notes jouées par un clavier électronique, une idée originale qui donne un ton quasi unique à ce thème guerrier excitant. Le début du ‘Main Title’ est aussi révélateur d’un autre effet d’écriture abordé par Silvestri tout au long de ce score: des tremolos de cordes mystérieux qui reviendront fréquemment pour évoquer le mystère ou le suspense. Cela peut paraître anodin, et pourtant, il s’agit bien là d’une puissante figure musicale représentative du style orchestral de la musique de Predator. »

Pour lire l’ensemble de l’analyse de la B.O. de PREDATOR, rendez-vous sur le site cinezik.org. En attendant, bonne écoute (à fond les enceintes !).

Image de prévisualisation YouTube

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez