Les Feuillets d’Hypnos

Posté le 26 décembre 2011

Les Feuillets d'Hypnos dans Feuillets d'Hypnos 14072703494415263612413227

« Les Feuillets d’Hypnos » étaient la branche littéraire du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie. Animée pendant des années par Mandragore, elle se réunissait à intervalles réguliers en compagnie des deux autres sections cinématographiques et rôlistes de l’association. Les Échos d’Altaïr se proposent de vous faire découvrir, durant ces prochaines semaines, quelques-uns des précieux écrits de Mandragore rédigés à l’époque pour Les Feuillets d’Hypnos…

15060702314415263613338324 dans Littérature

Les réunions des Feuillets d’Hypnos débutèrent quelques mois seulement après la création du Sci-Fi Club. Mandragore, qui était entré en contact avec l’association par l’intermédiaire du fanzine CosmoFiction, se proposa tout bonnement de créer une section littéraire, grande absente du club. Le Sci-Fi accepta d’office. Confiée entre les mains de ce professeur de français passionné de littérature, d’une culture à toute épreuve, personnage fascinant amoureux fou de poésie et d’Imaginaire, l’association bénéficia aussitôt des activités des Feuillets d’Hypnos où chacun dut adopter un pseudo, comme Mandragore. Je me souviens que le mien était « Kraken » !

15060702315015263613338330 dans Sci-Fi Club

Un programme des Feuillets d’Hypnos.

À l’époque les réunions du Sci-Fi Club avaient lieu le samedi, soit en journée complète ou soit en après-midi seulement. Les Feuillets d’Hypnos animèrent ainsi des ateliers d’écriture où s’enchaînaient lipogrammes, logorallyes, cadavres exquis, histoires sans fin et tant d’autres jeux d’écriture, tous axés sur l’Imaginaire bien sûr. Nous travaillions en petits groupes, répartis un peu partout dans le local de l’association, voire même dans le jardin derrière ma maison quand le club se réunissait chez moi. L’ambiance était très détendue, parfois trop ! On s’amusait de nos écrits, les lisant devant une assemblée qui ne manquait pas d’humour ! Certains ont été publiés en 1992 dans Les Chemins de la Création, une publication du Sci-Fi Club en association avec le Centre Territorial de Recherche et de Documentation Pédagogiques (aujourd’hui CDP), un ouvrage destiné aux enseignants en quête de recettes pour faire écrire leurs élèves. Les Feuillets d’Hypnos sont également à l’origine du concours Sci-Fi / Les Nouvelles dont les meilleures histoires furent rassemblées dans deux ouvrages présentés sur ce blog : En d’Autres Temps, en d’Autres Lieux… et La Dernière Fugue.

À chaque réunion des Feuillets d’Hypnos, en dehors de la revue littéraire des dernières parutions en librairie, un auteur de la littérature fantastique ou de science-fiction nous était présenté par Mandragore. Sa vie, son oeuvre : à l’arrivée on savait tout, ou presque ! Tolkien, Lovecraft, Stephen King, Jules Verne, Farmer, Matheson, Robert E. Howard et tant d’autres encore furent au programme. On écoutait religieusement Mandragore nous dévoiler tous les secrets d’un géant (ou d’un nain) de la littérature de l’Imaginaire. À la fin nous mourions d’envie de dévorer une bibliothèque entière ! Les journées à thème furent l’occasion de découvrir ou d’approfondir nos connaissances sur divers auteurs ou sujets propres à la littérature fantastique ou de SF. On s’essayait parfois, avec modestie, à imiter un Lovecraft ou un King… Et quand Mandragore s’y mettait à son tour, c’était autre chose !

Quelques présentations d’auteurs et dossiers à thème ont été publiés à l’époque des années 1990 dans le bulletin du Sci-Fi Club, Sci-Fi News. Ce sont ces précieux écrits de Mandragore pour Les Feuillets d’Hypnos que Les Échos d’Altaïr comptent vous faire partager. Une catégorie Feuillets d’Hypnos  a été créée pour l’occasion sur le blog. On y trouvera ainsi pour les auteurs : Jules Verne, Philip José Farmer, Robert E. Howard, Gérard Klein et Jean-Pierre Andrevon. Du côté des dossiers à thème : Homo mecanicus, Le pays de l’esprit (essai sur le rêve), Les dinosaures dans la littérature de science-fiction et de fantastique, Démons et merveilles, L’homme et son double.

À bientôt dans Les Feuillets d’Hypnos !

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez