• Accueil
  • > Cinéma
  • > Un Zontar, une Martienne et des mangeurs de cerveaux !
Un Zontar, une Martienne et des mangeurs de cerveaux !

Posté le 12 janvier 2012

Un Zontar, une Martienne et des mangeurs de cerveaux ! dans Cinéma dvd10

Bach Films contre-attaque avec sa nouvelle cuvée de films rares de science-fiction fauchés, mal fichus, ringards et « zédifiés », mais ô combien cultes dans le coeur de certains fantasticophiles collectionneurs passionnés dont je fais partie ! Pas moins de cinq DVD, soit carrément dix titres (deux présents par DVD), sont parus fin décembre 2011. Les Échos d’Altaïr avaient déjà eu le plaisir de vous présenter les précédents titres de la collection (voir ici), et c’est avec un plaisir renouvelé qu’ils vous annoncent les parutions de (cliquez sur le titre pour découvrir la bande-annonce) :

LE MONSTRE MAGNÉTIQUE (MAGNETIC MONSTER / 1953 / de Curt Siodmack & Herbert L. Strock) : Deux agents du bureau des enquêtes scientifiques partent à la recherche d’un élément hautement radioactif dont ils ont toutes les raisons de croire qu’il se trouve à Los Angeles. S’en suit une enquête peu ordinaire…

ZONTAR (sorte de remake de IT CONQUERED THE WORLD / ZONTAR / 1966 / de Larry Buchanan) : Des scientifiques dupés font venir un alien sur Terre depuis la planète Vénus. La créature, nommée Zontar, leur promet d’oeuvrer pour le bien de l’humanité. Mais rapidement, Zontar s’avère être une dangereuse créature prenant le pouvoir en contrôlant psychiquement des personnalités de haut rang.

LA MARTIENNE DIABOLIQUE (dont vous avez déjà croisé le robot-craignos sur ce blog ! / DEVIL GIRL FROM MARS / 1954 / de David McDonald) : Une martienne se pose sur Terre afin d’enlever des hommes et les utiliser afin de repeupler la planète Mars qui se meurt…

FUSÉE POUR LA LUNE (MISSILE TO THE MOON / 1958 / de Richard E. Cunha) : Deux évadés de prison se cachent dans une fusée. Le scientifique qui les découvre les force à piloter le vaisseau jusque sur la Lune. Là, ils découvrent un peuple lunaire uniquement constitué de femmes.

LE CONTINENT PERDU (THE LOST CONTINENT / 1951 / de Sam Newfield) : Le Major Joe Nolan mène une expédition dans le Pacifique sud afin de retrouver un missile atomique égaré. L’équipe est victime d’un crash et se retrouve sur une île mystérieuse…

LE MONDE PÉTRIFIÉ (THE INCREDIBLE PETRIFIED WORLD / 1957 / de Jerry Warren) : Quatre aventuriers explorent des fonds sous-marins, où nul homme n’a jamais été, grâce à une cloche révolutionnaire créée par le Professeur Wyman. Mais lors de l’exploration, les câbles de la cloche reliés à la surface cèdent et les plongeurs sont entraînés au fond des abysses peuplés de monstrueuses créatures.

L’INDESTRUCTIBLE (INDESTRUCTIBLE MAN / 1956 / de Jack Pollexfen) : Charles  »Butcher » Benton, un criminel dangereux est condamné à mort sur la chaise électrique. Après son exécution, le corps de Benton est soumis à une expérience scientifique inédite : des chercheurs vont tenter de ramener le psychopathe à la vie.

L’HOMME EN QUATRE DIMENSIONS (4D MAN / 1959 / d’Irvin S. Yeaworth Jr.) : Tony Nelson, un scientifique brillant mais irresponsable, met au point un amplificateur permettant à des objets d’entrer dans la 4ème dimension et de traverser d’autres objets. Tony veut présenter sa trouvaille à son frère Scott, qui mène une expérience sur un nouveau matériau impénétrable : la cargonite.

L’HOMME DE NÉANDERTHAL (THE NEANDERTHAL MAN / 1953 / d’Ewald André Dupont) : Le professeur Clifford Groves est un iminent scientifique qui a orienté ses recherches sur l’étude des origines de l’homme. En étudiant la morphologie de l’homme de Neanderthal, il avance la théorie que cette espèce n’était pas moins intelligente que l’homo-sapiens. Mais sa démonstration est rejetée par l’ensemble de la Société Naturaliste. De retour dans son laboratoire, il travaille alors à la fabrication d’un serum, qu’il compte essayer sur lui-même…

LES MANGEURS DE CERVEAUX (BRAIN EATERS / 1958 / de Bruno VeSota) : La tranquilité du petit village de Riverdale se trouve perturbée avec la découverte d’un cône d’origine extraterrestre sorti tout droit des profondeurs de la Terre.

dvd11 dans Science-fiction

5 commentaires pour « Un Zontar, une Martienne et des mangeurs de cerveaux ! »

  1.  
    Trapard
    12 janvier, 2012 | 19:19
     

    Oui, ce sont des films tombés dans le domaine public pour la plupart, souvent édités aux USA chez Something Weird, Alfa Vidéo et d’autres.
    Le bonus avec Bach Films, c’est que l’éditeur français restaure les copies, souvent mauvaises.
    Bach Films se sont aussi lancés dans l’édition de vieux films d’arts martiaux rares, de westerns spaghettis oubliés (avec souvent, en bonus, des interviews très intéressantes) et d’autres petites choses comme de vieux films russes.
    J’en ai acheté quelques uns de ceux que tu cites.
    Ton article, est bien préparé Morbius.
    PS : Tu as oublié le D de Sam Newfield, qui est un réalisateur, qui à mon goût, a déjà assez peu de talent, pour qu’on ampute en plus son nom, ha ha.

  2.  
    12 janvier, 2012 | 19:29
     

    J’ai rajouté le « d » ! Merci de me l’avoir signalé.
    Bach Films a aussi pour habitude de joindre parfois sur ces DVD des épisodes de serials.

  3.  
    Trapard
    12 janvier, 2012 | 19:31
     

    Oui, en effet, j’ai remarqué ça aussi.
    C’est une vraie mine d’or.
    Entre parenthèses, « Zontar » est une catastrophe. Larry Buchanan a bien la réputation que lui donne Jean-Pierre Putters.

  4.  
    12 janvier, 2012 | 19:53
     

    Oh, mais je m’attends au pire pour la plupart de ces films, et pourtant je les regarde et… je les apprécie à leur façon.

  5.  
    Trapard
    12 janvier, 2012 | 20:01
     

    Pareil :-)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez