Robot-craignos (35)

Posté le 7 février 2012

Robot-craignos (35) dans Cinéma bis 13061310000015263611288446

16041002162615263614134947 dans Robot-craignos

Je crois que dans le genre robotique craignos, LEA n’aura pas trouvé mieux que ce (…j’ai failli écrire …« jouet ») bijou de l’âge d’or de la SF cinématographique italienne. Il sort tout droit du film ANNO ZERO – GUERRA NELLO SPAZIO (ou COSMO 2000) du réalisateur Alfonso Brescia, plus connu sous le titre américain WAR OF THE PLANETS, mais que certains ont peut-être loué en VHS sous le doux titre français de LA GUERRE DES ROBOTS. Mais le titre est trompeur puisqu’il n’y a qu’un seul robot, celui qui représente la race électronique dominante (on se rapproche un peu de TERMINATOR, du coup) dans cette série Z sans moyens financiers, donc techniques, mais qui se regarde agréablement comme un nanard de genre de la fin des années 1970.

16041002162315263614134946 dans Science-fiction

Pour ce qui est du robot, deux jouets différents sont exhibés dans la seconde moitié du film, toujours dans l’obscurité (ça force la crédibilité…) et qui ont toujours l’air d’être tendus et gigotés par un machiniste devant la caméra.

- Trapard -

3 commentaires pour « Robot-craignos (35) »

  1.  
    7 février, 2012 | 17:23
     

    J’aime son sourire si lumineux…

  2.  
    Trapard
    8 février, 2012 | 4:21
     

    haha, mais ne t’y trompe pas, c’est un sournois, un feinteur.

  3.  
    trapard
    3 février, 2014 | 19:05
     

    J’avais presque le même au début des années 80 : il faisait 50 cm de hauteur et il en existait toute une série avec des modèles différents. Je suis certain que le réalisateur en a utilisé un de ces modèles de 50 cm pour son film ;-)

    http://cosmofiction.unblog.fr/2014/02/03/les-cinq-sous-star-wars-italiens-dalfonso-brescia/

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez