Lost Future

Posté le 14 mars 2012

Lost Future dans Cinéma lost2i

« Il y a plusieurs centaines d’années, les hommes ont cherché à défier les lois de la nature, conduisant la planète au chaos… Aujourd’hui, en 2510, les derniers survivants de l’espèce humaine vivent dans une tribu isolée. Mais chaque jour les attaques des mutants assoiffés de sang se font plus nombreuses. Leur seule chance de survie est de trouver un moyen de les anéantir. »

LOST FUTURE est un téléfilm de 87 minutes produit par Syfy. Réalisé par Mickael Salomon (qui a participé à la série ROME) et produit par les producteurs des PILIERS DE LA TERRE, avec Sean Bean (LE SEIGNEUR DES ANNEAUX, GAME OF THRONES…) dans l’un des rôles principaux, LOST FUTURE raconte une histoire sans prétention qui se laisse regarder avec un certain intérêt.

Nous nous retrouvons dans un univers propre aux films de SF pessimistes des années 1970 où la civilisation humaine, revenue à l’état primitif, survit dans les jungles qui recouvrent désormais la Terre ou au milieu des décombres des villes. Étrangement, de nouvelles créatures, croisement entre un ours et un gorille, sont apparues. Sont-elles le résultat d’expériences ? On ne le saura jamais. Des mutants humains, atteints d’une forme de dégénérescence zombiesque, errent à l’abandon et s’attaquent aux tribus. Leur sang, ou même leur haleine, contamine tout individu encore sain. Seul un remède, sorte de poudre jaune à inhaler, pourra sauver le clan de l’un des protagonistes incarné par Sam Claflin (BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR) et l’immuniser à vie. Mais pour cela il faudra affronter le méchant du film au sein d’une cité en ruine et dévorée par la jungle.

LOST FUTURE ne privilégie pas l’action au détriment de l’histoire, bien au contraire : le tout est plutôt bien équilibré. Les effets spéciaux numériques sont utilisés uniquement pour la scène de l’affrontement avec la créature, au début du film, et pour la représentation assez impressionnante de la mégalopole où se dressent des bâtiments à moitié effondrés. Il est appréciable de constater que Mickael Salomon ne fait pas partie de cette gamme de réalisateurs insupportables qui aiment jouer avec les colorations ou, pire, filmer caméra sur l’épaule en courant à tout bout de champ.

Quant aux vedettes, Sean Bean ne tient finalement qu’un second rôle, celui de guide, voire de mentor. Sam Claflin interprète le jeune frère d’un guerrier courageux et déterminé que sa fiancée, la belle Annabelle Wallis (X-MEN : LE COMMENCEMENT), accompagne tout au long de l’aventure. Cependant tout ne sera pas aussi rose que l’on pourrait le croire, de même que l’un d’entre eux se sacrifiera pour sauver les autres…

(LOST FUTURE est disponible en DVD et Blu-ray)

Image de prévisualisation YouTube

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez