• Accueil
  • > Humeur
  • > Comment croire que l’on peut devenir un loup-garou !
Comment croire que l’on peut devenir un loup-garou !

Posté le 16 mai 2012

Je ne pensais pas qu’en publiant en février 2011 Comment devenir un loup-garou, ou la recette selon l’ouvrage d’Édouard Brasey, Grimoire des Loups-Garous (éd. Le Pré aux Clercs), j’obtiendrais autant de commentaires tous aussi farfelus les uns que les autres, ou, pire, inquiétants ! Ne vous étonnez pas de n’en trouver que quatre lisibles, les suivants, pour la plupart d’ailleurs illisibles (charabia total ou fantasmes d’adolescents), sont allés directement à la poubelle. Quelques-uns, plus récents, s’avèrent révéler l’état mental défectueux de certaines personnes qui ne s’inquiètent même pas un seul instant d’écrire tout et n’importe quoi, dont certaines choses très graves. Serait-ce dans l’air du temps ?

Il est étonnant de constater combien d’individus sont convaincus que l’on peut devenir un loup-garou ! Ils pensent qu’en appliquant la fameuse recette en question ils se métamorphoseront par la suite en un lycanthrope bien poilu, hurlant au clair de lune et cavalant à toutes jambes dans les rues sombres, à la recherche d’une proie sans défense ! La petite phrase des Échos d’Altaïr, « Là où le rêve et la réalité se confondent », revêt ici, une fois de plus, mais involontairement, tout son sens !

Alors, peut-être vaudrait-il mieux préciser certains points : s’intéresser aux phénomènes étranges et aux mystères du monde ne signifie pas tout gober. Jusqu’à preuve du contraire, et quitte à en décevoir certains, les loups-garous ne sont qu’une légende, ils n’existent pas, sauf à Hollywood où ils enrichissent certaines stars… Vous pourrez essayer toutes les recettes au monde : vous ne deviendrez jamais un loup-garou… C’est comme si certains croyaient en l’existence des dragons au XXIème siècle.

Lorsque j’ai rédigé mon article sur les sirènes, Et si les sirènes…, je me suis posé des questions. Certains témoignages anciens, dont d’autres plus récents que je n’ai pas publiés, sont véritablement troublants. De là à croire que des sirènes, telles qu’on les voit à travers les films, existent réellement…

Il serait temps de faire la part des choses. Ne mélangeons pas tout. Amusons-nous respectueusement de ces merveilleuses légendes et profitons-en. N’essayez pas de devenir un loup-garou, une sirène ou un dragon, vous risqueriez d’y passer votre vie, et il y a tant de choses plus intéressantes à faire !

8 commentaires pour « Comment croire que l’on peut devenir un loup-garou ! »

  1.  
    Trapard
    16 mai, 2012 | 19:31
     

    Merci Papa Morbius :D

  2.  
    16 mai, 2012 | 19:55
     

    De rien mon petit, il est bon de rappeler certaines évidences.

  3.  
    Trapard
    16 mai, 2012 | 21:21
     

    Le loup-garou est un mythe né du cap troublant de la puberté, il me semble. En tout cas, la trilogie canadienne des Ginger Snaps a exploité le sujet dans ce sens.

  4.  
    16 mai, 2012 | 22:11
     

    Je comprends mieux certains commentaires, alors…

  5.  
    Trapard
    16 mai, 2012 | 22:30
     

    Oui, le corps et l’esprit qui se transforment, les poils qui poussent etc etc…
    Moi, je voulais devenir un expert en projection astrale et j’étais fan de ouija, c’est dire.
    Mais c’est bien d’encadrer les jeunes avec tes articles. Internet ça aide mieux que dans notre solitude adolescente des années 80.

  6.  
    Trapard
    16 mai, 2012 | 22:35
     

    Et finalement, qu’on ai eu qu’une seule chaîne de télé à cette époque et qu’on se débrouillait pour avoir de l’argent de poche pour aller choisir une ou deux VHS au vidéoclub du coin, c’est plus positif que je ne le pensais. La surabondance d’images tue l’esprit et la volonté.

  7.  
    Trapard
    16 mai, 2012 | 22:40
     

    Juste un exemple : j’ai rencontré un jeune papa en tribu à Poindimié qui me disat qu’il avait arrêté le cannabis car cela le coupait trop du monde, mais qu’il était en train d’arriver la même chose avec ses enfants devant la télévision…

  8.  
    16 mai, 2012 | 22:50
     

    Je partage totalement ton point de vue sur la surabondance d’images, de même que le papa de Poindimié a bien raison à propos de ses gamins reliés à la télévision.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez