ROBOT-COOL (30) : LE GÉANT DE FER

Posté le 23 octobre 2012

ROBOT-COOL (30) : LE GÉANT DE FER dans Publifan 13061309574815263611288444

12102308555215263610467728 dans Robot-cool

Le Géant de Fer est un robot extraterrestre qui apparaît dans le dessin animé de 1999 portant son nom. Ses origines ne seront pas dévoilées. Il arrive sur Terre tel un météorite, et l’on n’en saura pas plus. De par sa taille (au moins 30 mètres) et son aspect « rétro SF » il est vraiment impressionnant. Sa première apparition est spectaculaire : debout en pleine mer, au milieu d’une tempête, deux lumières jaillissent de ses yeux… En cherchant à se nourrir, le robot se retrouve dans une centrale électrique près d’une petite ville du Maine. Empêtré dans les câbles à haute tension, il est sauvé de l’électrocution par le jeune Hogarth, un ado passionné de science fiction. L’arrivée de ce robot ayant lieu en pleine paranoïa de la guerre froide, Hogarth devra le dissimuler pour le protéger du gouvernement et de l’armée. Il le cachera tant bien que mal chez lui puis chez son ami le ferrailleur (pratique, car le robot mange du métal).

Complètement amnésique, ce robot est apparemment conçu pour la guerre,  pourtant il aspire à faire le bien : Hogarth le compare à Superman. Il se comporte un peu comme un enfant. Hogarth et son ami l’artiste ferrailleur se chargeront de l’éduquer. Rapidement, il montrera des qualités humaines : bonté, sensibilité… Ce n’est que lorsque son programme guerrier s’active que l’on voit à quel point il peut être dangereux : dès qu’il se sent menacé par une arme ou autre, il perd sa conscience et devient une arme meurtrière. À la fin, pour faire face à des « crétins de militaires » (une habitude dans la SF ), il déploie un armement impressionnant. Le jeune Hogarth parviendra à le raisonner et il se sacrifiera afin de sauver toute la ville dans un final plutôt émouvant…

12102308573515263610467730

LE GÉANT DE FER est le premier long métrage de Brad Bird qui confirmera par la suite son talent en réalisant chez Pixar les excellents : LES INDESTRUCTIBLES et RATATOUILLE. Il est récemment passé au cinéma live avec succès en réalisant le dernier MISSION IMPOSSIBLE. Sans atteindre la qualité de certains Disney, les dessins et l’animation sont remarquables. Des images de  synthèse ont visiblement servi pour le robot, mais elles se marient parfaitement avec les dessins classiques des autres personnages. C’est l’acteur Vin Diesel qui prête sa voix rauque au robot en VO.

Ce film s’adresse évidemment au petit garçon qui est en nous (qui n’a pas rêvé d’avoir son robot géant ?). Toutefois, la pertinence des thèmes abordés et l’humour omniprésent devraient permettre à tous de l’apprécier.

- Ju Galliano -

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez