DRIVE-IN : MESA OF LOST WOMEN

Posté le 30 mars 2013

DRIVE-IN : MESA OF LOST WOMEN dans Cinéma bis 13033007363615263611027496

MESA OF LOST WOMEN
Année : 1953
Réalisateurs : Ron Ormond & Herbert Tevos
Scénario : Herbert Tevos & Orville H. Hampton
Production : Melvin Gordon, William Perkins, Joy N. Houck, Francis White (Howco Productions)
Musique : Hoyt S. Curtin
Pays : USA
Durée : 70 min
Interprètes : Jackie Coogan, Allan Nixon, Richard Travis…

13033007291915263611027487 dans Drive-inOriginellement le film devait être titré TARANTULA mais il changea en cours de réalisation, ce qui nous arrange pour ne pas confondre ce MESA OF LOST WOMEN avec le film culte qu’a tourné Jack Arnold pour la Universal Pictures en 1955. Mais ici ne s’arrête pas la comparaison entre ces deux films, dont voici un résumé : Un savant fou, le Dr Aranya (Jackie Coogan), créé des araignées géantes dans son laboratoire, au milieu du désert mexicain. Son but ultime est de créer une super-race de femmes en leur injectant des hormones d’arachnides. Alors que celles-ci développent un miraculeux pouvoir de régénération, la même expérience exécutée sur des hommes les transforme en affreux nains défigurés. Pendant ce temps, les araignées grandissent de manière impressionnante et leur intelligence s’accroît dangereusement… Puis ensuite, le scénario part dans toutes les directions…

En plus d’un scénario qui va un peu dans tous les sens et qui en est finalement presque incompréhensible, nos deux réalisateurs, Ron Ormond et Herbert Tevos, ont eu l’idée d’utiliser des samples de ce que pourrait être la bande sonore du TROISIÈME HOMME (1949, The Third Man), de Carol Reed, une musique géniale mais mélangée à des airs mexicains, et qui est utilisée dans MESA OF LOST WOMEN de manière si répétitive et si désordonnée que le résultat en est presque irritant, voire insupportable…

Le garnement si adorable et si doué du KID (1921) de Charles Chaplin, s’est transformé en adulte, acteur de gros nanars, Jackie Coogan incarnant ici le Dr Aranya déguisé de manière ridicule. Vous l’aurez compris, on est ici devant un pur produit de Drive-in, complètement farfelu et parfois incompréhensible. De superbes nymphes semblant sorties d’un film de Russ Meyer errent sans but dans les laboratoires du Dr Aranya, au milieu d’énormes tarentules géantes et velues jusqu’aux canines. Un nanar de Drive-in des 50′s qui a dû pousser plus d’un jeune couple à se déconcentrer du spectacle pour plutôt se concentrer sur la «bagatelle».

- Trapard -

13033007320315263611027489 dans Fifties SF

MESA OF LOST WOMEN : LE FILM EN ENTIER (V.O.)

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

6 commentaires pour « DRIVE-IN : MESA OF LOST WOMEN »

  1.  
    Trapard
    31 mars, 2013 | 16:12
     

    Je ne l’ai même pas reconnu dans le film, mais apparemment Lyle Talbot qui était une star des années 30 avec Ginger Rogers y joue un petit rôle (il est crédité, en haut de l’article, sur l’affiche de Mesa of Lost Women).
    On parlait de lui ici :
    http://morbius.unblog.fr/2013/03/26/un-hurlement-dans-la-nuit-1933/

  2.  
    Jean Beauvoir
    3 avril, 2013 | 10:22
     

    Ce ne serait pas la même araignée que dans Cat Women of the Moon ?

  3.  
    Trapard
    3 avril, 2013 | 17:55
     

    Il y a, en effet, un ressemblance, car celle de Cat Women of The Moon (photo) :

    http://www.badmovies.org/movies/catwomen/catwomen3.jpg

    Mais du tout de près (photo) :

    http://media.tumblr.com/tumblr_me7u9959wq1qac9iz.png

  4.  
    trapard
    3 mai, 2015 | 14:25
     

    Je ne le savais pas mais MESA OF LOST WOMEN a aussi un titre français (ou belge).
    C’est LES CRÉATURES DU DOCTEUR ARANYA.

  5.  
    3 mai, 2015 | 16:09
     

    Bien éloigné du titre d’origine, comme d’habitude…

  6.  
    trapard
    3 mai, 2015 | 17:12
     

    L’Aranya, L’Aranya
    Est un être bien singulier
    Dans sa toile, il attend
    D’attraper les brigands
    Attention !
    Car l’Aranya est là

    :D

    Pardon, ça m’a échappé…

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez