LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES (1957)

Posté le 4 avril 2013

LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES (1957) de Val Guest (par Trapard)

LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES (1957) dans Cinéma bis 13040408171515263611046162

Juste avant d’interpréter son rôle endiablé du baron Frankenstein dans FRANKENSTEIN S’EST ÉCHAPPÉ (réalisé par Terence Fisher), Peter Cushing arpente les hauteurs Himalayennes sur les traces du Yéti, dans cette nouvelle production de la Hammer Films, et réalisée par Val Guest. Val Guest avait déjà bien popularisée la SF au sein de la firme anglaise en réalisant, pour le grand écran, les aventures du professeur Bernard Quatermass avec LE MONSTRE (1955) et LA MARQUE (1957), scénarisés par Nigel Kneale. C’est d’ailleurs le même Kneale qui fit un travail de recherches sur le Tibet et les légendes concernant le Yéti, le tout aboutissant au scénario de ce REDOUTABLE HOMME DES NEIGES : Le botaniste anglais, le Dr. Rollason (Peter Cushing) se joint à l’expédition du Dr. Tom Friend (Forrest Tucker) pour traquer le mythique Yéti au coeur de l’Himalaya, en dépit des avertissements de son épouse et du mystérieux prêtre tibétain qui dirige le monastère de la région…

13040408204715263611046164 dans Fantastique

Habitué à tourner avec un très beau « noir et blanc » contrasté, Val Guest a réalisé un film plein de mystères sur des hauteurs neigeuses et abruptes, qui est à mille lieues du film américain fauché et sans aucun rythme de William Lee Wilder, THE SNOW CREATURE, sorti en salles trois ans auparavant. Val Guest a tourné LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES avec un objectif très large et anamorphique appelé le « Regalscope », pour pouvoir englober le maximum de paysages dans ses cadrages, un objectif qui fut rebaptisé, avec humour, le « Hammerscope » par la société. Malgré son atmosphère constante et prenante située dans les montagnes himalayennes, l’équipe de Val Guest a réalisé la majeur partie du tournage sur le Pic du Midi de Bigorre, une montagne enneigée des Hautes-Pyrénées françaises, accessible par téléphérique, les scènes du monastère et celles des divers campements de l’expédition ayant été tournées dans les studios Bray et Pinewood, près de Londres.

La sortie en salles, et le succès public de FRANKENSTEIN S’EST ÉCHAPPÉ la même année, incita les dirigeants de la Hammer à retirer de l’affiche LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES, mais c’est toujours un plaisir de pouvoir le redécouvrir aujourd’hui en DVD.

- Trapard -

LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES : LE FILM EN ENTIER (V.O.)

Image de prévisualisation YouTube

2 commentaires pour « LE REDOUTABLE HOMME DES NEIGES (1957) »

  1.  
    Jean Beauvoir
    7 avril, 2013 | 18:53
     

    Un bon petit film, où l’on retrouve un peu de l’atmosphère de « La chose d’un autre monde » (1951), mais avec malheureusement un monstre qui ne l’est pas assez, et qui ne menace pas réellement les protagonistes. Bien sûr c’est lié au récit, mais pour ce genre de film, il faut un peu plus de terreur, à mon avis.

    Il existe des photos du tournage où l’on constate avec étonnement que l’ensemble du film, pour ce qui est des séquences en studio, a été filmé dans un décor étonnamment petit, si l’on considère l’impression d’espace que donne le film. C’est tout le génie de la Hammer, de donner une impression bien supérieure aux moyens mis en œuvre.

    Il me semble que le « Hammerscope » est réellement un procédé mis au point pour la Hammer film par un technicien norvégien du nom de Jan Jacobsen. À l’époque, les techniciens apportaient des modifications au CinemaScope pour éviter d’utiliser ce procédé coûteux, tout en obtenant un résultat comparable. Ainsi, on trouve pas mal de TrucbidulScope sur les génériques des années 50. Le RegalScope que tu cites en est un autre, mis au point cette fois par la Fox. Donc ça n’est pas une blague, mais bien une spécificité technique de la Hammer film. Mais ces films pouvaient être projetés par des machines conçues pour le CinemaScope, afin de ne pas contrarier leur exploitation mondiale.

  2.  
    Trapard
    7 avril, 2013 | 21:22
     

    Ah tiens ! J’ai eu des sources différentes. Les tiennes me semblent beaucoup plus complètes, et beaucoup plus pertinentes. Tu as bien fait de passer sur le blog.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez