PEINTURES JEDI

Posté le 24 avril 2013

Comme chaque semaine, notre rendez-vous consacré aux 30 ans du RETOUR DU JEDI (1983 – 2013). Aujourd’hui, petite sélection de « matte paintings » (peintures sur verre) de l’EPISODE VI en compagnie de l’artiste. Les décors numériques, ce sera seize ans plus tard, pour la nouvelle trilogie…

Comme on le voit sur ces images, les artistes ayant oeuvré sur LE RETOUR DU JEDI avaient un immense talent. Voici quelques extraits d’une interview de Michel Pangrazio (superviseur des mattes sur l’EPISODE VI) et de Neil Krepela (chargé des prises de vues des mattes sur l’EPISODE VI) dans le numéro de L’Ecran Fantastique spécial RETOUR DU JEDI daté de 1983.

PEINTURES JEDI dans Les 30 ans du Retour du Jedi 13042407280415263611117252

« Notre tâche consiste à intégrer des décors peints dans le film, de la façon la plus habile possible afin que personne ne s’en aperçoive. »

« Pour RETURN OF THE JEDI, nous avons été amenés à peindre une cinquantaine ou une soixantaine de décors en tout, mais sur le total, trente ou trente-cinq, peut-être, étaient destinés à faire des fonds. Le reste, c’était du tout-venant, des raccords sur des plans ou des éléments destinés à cacher des défauts, des « loupés ». »

13042407304415263611117261 dans Star Wars

« Nous faisons appel à des quantités de techniques différentes en fonction du résultat recherché ; à nous de voir quel procédé utiliser pour résoudre un problème précis. La transparence offre d’excellentes possibilités et elle a l’avantage d’être très souple : elle permet de placer des quantités de choses différentes à l’arrière-plan d’une même prise. Il n’y a qu’à positionner les éléments à des niveaux distincts devant la caméra. »

13042407330815263611117263

« Nous avons une bibliothèque à l’I.L.M. et nous y puisons des documents de référence. L’une de nos sources les plus précieuses est National Geographic : on y trouve des photos de tous les paysages et de toutes les constructions du monde, sous tous les climats. Même si ce n’est pas parfait, cela réussit toujours à nous donner l’inspiration. Pour les planètes, nous faisons appel à des photos de la Terre vue de l’espace. Ce n’est pas l’idéal pour représenter un monde qui n’existe pas, bien sûr… mais cela aide. Le simple fait de regarder une photo de quelque chose de bien réel nous permet de faire quelque chose de réaliste. À notre imagination de palier les manques. »

13042407354815263611117265

« La peinture des mattes est une technique nettement sous-estimée parce qu’on ne remarque jamais les mattes réussis mais au contraire ceux qui sont ratés. Quand c’est bien fait, c’est rigoureusement invisible. Je crois qu’il n’y a que très peu de films qui ont su faire appel aux avantages du procédé. »

« Il faut que la peinture soit réussie, mais défense d’en tomber amoureux, sans cela on n’avancerait pas, voyez-vous. C’est ce qui nous interdit de penser à la peinture des mattes comme de l’art ; au fond, ça n’en est pas. Heureusement que la caméra ne voit pas tout, vous savez, parce que la plupart des peintures sont plutôt… hâtives, dirons-nous ! »

13042407392415263611117268

Autres articles publiés dans la catégorie Les 30 Ans du RETOUR DU JEDI :

Le retour d’un Jedi / Ewok contre E.T. / Richard Marquand, le choix du Jedi / Quand Luke parle… / Jedi Express / Un Jedi et des jouets / Paroles de princesse / Retour du Jedi : l’avis d’un expert / Jedi burger / Le Jedi s’affiche / Le Jedi et Starfix / SFX Jedi / Humour Jedi / La sortie du Jedi / Du Jedi chez soi

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez