CULT OF THE COBRA (1955)

Posté le 9 mai 2013

CULT OF THE COBRA (1955) de Francis D. Lyon

CULT OF THE COBRA (1955) dans Cinéma bis 13050907464115263611169069

Petit classique de la Universal Pictures, sorti à peu près en même temps que deux autres très bons produits de la firme, tous les deux réalisés par Jack Arnold : TARANTULA et L’ÉTRANGE CRÉATURE DU LAC NOIR.

Réalisé par Francis D. Lyon, surtout connu pour ses talents de monteur (il a remporté un Oscar en 1947 pour son travail sur le film de Robert Rossen, BODY AND SOUL), CULT OF THE COBRA est un très bon film, bien réalisé et prenant. L’intrigue : Des G.I. en séjour en Asie réussissent à monnayer une intrusion dans une cérémonie hindoue interdite et sont traqués sans relâche par une belle femme et ses disciples qui ont le pouvoir de se métamorphoser en serpents…

13050910314615263611169247 dans Fantastique

CULT OF THE COBRA étant une série B de qualité, nous avons le plaisir, en plus d’une intrigue horrifique et mystérieuse, d’y retrouver de belles têtes d’affiche comme la jolie Faith Domergue (IT CAME FROM BENEATH THE SEA, 1955, VOYAGE TO THE PREHISTORIC PLANET, 1965) et Richard Long, une des “belles gueules” du cinéma américain qui fit les belles années des foyers américains dans de nombreuses séries des années 50 et 60.

13050910335215263611169251 dans Fifties fantastique

CULT OF THE COBRA est aussi un très bon film d’épouvante, au sujet d’horreur exotique qui inspirera forcément indirectement la Hammer Films, le scénariste Anthony Hinds et le réalisateur John Gilling, pour LA FEMME REPTILE (The Reptile) en 1966.

CULT OF THE COBRA n’a malheureusement pas les faveurs des éditeurs français, mais il existe dans des éditions en Zone 1, ce qui permet de redécouvrir et d’apprécier ce petit classique des « Universal Monsters ».

- Trapard -

Un commentaire pour « CULT OF THE COBRA (1955) »

  1.  
    trapard
    28 décembre, 2014 | 1:07
     

    CULT OF THE COBRA est un peu la source de plein de films dont UNE NUIT EN ENFER (1996) de Robert Rodriguez et de son scénariste Robert Kurtzman mais surtout pour FROM DUSK TILL DAWN – THE SERIES (2014) que j’adore !

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez