UTOPIC FASHION : WALKYRIE SPATIALE

Posté le 21 juin 2013

UTOPIC FASHION : WALKYRIE SPATIALE dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait régulièrement sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

13062107225215263611311913 dans Science-fiction

Saint-Exmin est une fière guerrière Walkyrie venue à la rescousse du jeune Shad dans sa lutte contre le tyran Sador, et il suffit de voir cette photo pour comprendre que Saint-Exmin possède… des arguments de poids pour convaincre le jeune Shad de l’accepter dans son groupe de rebelles…

13062108275715263611312014 dans Utopic fashionUne guerrière Walkyrie spatiale (je dis bien spatiale, désolé Odin) ne se la joue pas vierge effarouchée, et son accoutrement souligne bien sa nature courageuse. Une fois de plus, et comme pour notre délicieuse Stella Star, à quoi bon s’encombrer d’armures, de plaques ou de boucliers ? Son champ de force à elle se résume à ce pare choc à toute épreuve qui ne peut que troubler, que dis-je, qu’étouffer l’adversaire en plein combat. Et quoi de mieux pour courir que ces bottes à hauts talons (Stella a lancé la mode il y a longtemps). Mais, surtout, une Walkyrie spatiale qui se respecte se pare toujours de ces merveilleux galets aluminium en ceinture, en bracelets, en porte gros nich…, en collier et en couvre-chef. Certes, on pourrait s’inquiéter face au poids que représente toutes ces parures de pierre et… le reste, cependant, vous vous en doutez, une guerrière Walkyrie est forte.

Enfin, je n’ose rapporter ici ses paroles lorsqu’elle s’est adressée pour la première fois au jeune Shad car Saint-Exmin utilise de nombreuses métaphores…

Sybil Danning incarne Saint-Exmin dans l’incomparable LES MERCENAIRES DE L’ESPACE (BATTLE BEYOND THE STARS, 1980, de Jimmy T. Murakami). Jimmy, on t’a reconnu, inutile de prendre ce pseudo japonais, tu veux bien. Et nous aurons le plaisir de retrouver prochainement notre Sybil dans la série SPACE COMMAND, mais pas dans le rôle de Saint-Exmin, désolé…

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch / Paillettes cosmiques

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez