DRIVE-IN : LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (1957)

Posté le 20 juillet 2013

DRIVE-IN : LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (1957) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

13072008051015263611397548 dans Drive-in

LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (DAUGHTER OF Dr. JEKYLL)
Année : 1957
Réalisateur : Edgar G. Ulmer
Scénario : Jack Pollexfen
Production : Film Venturers
Musique : ?
Pays : États-Unis
Durée : 71 min
Interprètes : John Agar, Gloria Talbott, Arthur Shields, John Dierkes, Molly McCart, Martha Wentworth, Marjorie Stapp…

Nous avions déjà présenté les Docteur Jekyll et Monsieur Hyde dans les Monstres Sacrés, mais voici pour notre Drive-in de ce soir LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (Daughter of Dr Jekyll), descendante directe de notre déviant docteur. Le principe de la descendance au cinéma n’a rien de nouveau en 1957, puisque Dracula, lui-même, en afficha une, en 1936, avec LA FILLE DE DRACULA (Dracula’s Daughter) de Lambert Hillyer, et en 1943 avec LE FILS DE DRACULA (Son of Dracula) de Robert Siodmak, tous deux produits par la Universal Pictures. Le Baron Frankenstein aura aussi son FILS DE FRANKENSTEIN (Son of Frankenstein) de Rowland V. Lee, en 1939, et beaucoup plus tard on aura le plaisir de découvrir, en 1966, un farfelu JESSE JAMES CONTRE FRANKENSTEIN (Jesse James Meets Frankenstein’s Daughter) de William Beaudine. La Hammer Films produira elle aussi quelques LA FILLE DE JACK L’ÉVENTREUR (1971, Hands of the Ripper) de Peter Sasdy ou DOCTEUR JEKYLL ET SISTER HYDE (1971, Dr. Jekyll and Sister Hyde) de Roy Ward Baker. Et j’en passe des vertes et des pas mûres, tellement ce genre de liste serait longue à dresser, et dépasserait le cadre de cet article sur le film d’Edgar G. Ulmer.

13072008075915263611397553 dans Fantastique

Bien qu’assez maîtrisé, malgré quelques gourdes ou anachronismes, LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL était un film de commande pour Ulmer dont nous présentions un des films de SF dans le cadre d’Utopic Fashion pour le costume de THE MAN FROM PLANET X (1951). Très bon réalisateur qui n’a pas toujours tourné de bons films, ni de bons sujets, Ulmer s’est d’ailleurs retrouvé avec LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL à mettre en scène un sujet bien farfelu, malgré la maîtrise de l’univers gothique qu’il impose à sa réalisation.

L’intrigue : C’est le jour même de ses vingt-et-un ans que Janet Smith (Gloria Talbott) se rend en Angleterre, en compagnie de son fiancé George Hastings (John Agar), afin d’annoncer son mariage à celui qui, jadis, fut son père d’adoption : le Docteur Lomas (Arthur Shields) qui vit dans une  demeure isolée dans de vastes bois. Janet est alors victime de cauchemars récurrents. Elle découvre que son père ne serait autre que le diabolique Dr Jekyll. Petit à petit, une mutation schizophrénique s’opère, entre rêves et réalité…

13072008101915263611397554 dans Fifties fantastique

Gloria Talbott est particulièrement excellente dans le rôle de Miss Jekyll, tandis que John Agar, ce grand comédien de westerns et de classique de la science-Fiction des 50′s, est étrangement absent et décalé dans son interprétation du fiancé, un contraste qui offre une double dimension à LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL, entre nanar et petit classique du cinéma gothique.

Le film a néanmoins été restauré par Bach Films qui l’a édité avec d’autres inédits d’Edgar G. Ulmer dans un petit coffret bourré de films rares et à redécouvrir, du réalisateur.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

4 commentaires pour « DRIVE-IN : LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (1957) »

  1.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 12:13
     

    Avant la sortie de ce film d’Ulmer, il y a aussi eu un THE SON OF DR. JEKYLL de Seymour Friedman, sorti en 1951.

    L’intrigue : Le fils du célèbre Dr Jekyll est déterminé à prouver que la réputation de son père a été injustement mérité. Il vise à développer la formule de son père afin de prouver qu’il était un brillant scientifique plutôt qu’un monstre meurtrier….

  2.  
    28 janvier, 2017 | 13:26
     

    LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL est dispo en français sur YouTube :
    https://www.youtube.com/watch?v=xDbaAkT77xo&list=PLT6uBFQfnkNBbl_ieYgHkVZ0dn9zhi7oT&index=26

  3.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 13:50
     

    Ah oui tiens !
    Moi qui achète très peu de coffrets DVD, j’ai acheté il y a quelques années celui de Bach Films dédié à Edgar G. Ulmer où l’on trouve ce film aussi.

    http://bachfilms.com/coffrets/472-collection-hommage-a-edgar-g-ulmer-3760054383319.html

  4.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 13:53
     

    Hey ! Mais je viens de voir que c’était toi qui avait rassemblé tous ces films dans une playlist ! C’est sympa.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez