MON DICO STAR TREK : I COMME… IDIOTIE !

Posté le 31 juillet 2013

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : I COMME... IDIOTIE ! dans Mon dico Star Trek 13073106520715263611425792

Yarnek, créature extraterrestre de l’épisode La Frontière.

Bon, j’avoue : j’ai eu bien du mal à trouver le mot adéquat pour la lettre « i ». Et puis finalement j’ai pensé à « idiotie » car, comme dans toute série de science-fiction, STAR TREK n’est pas exempt d’épisodes idiots, de personnages crétins, de créatures craignos ou de dialogues débiles. Heureusement, cela n’arrive pas souvent dans les séries STAR TREK dont l’extrême qualité apportée aux scénarios, aux personnages et à l’univers SF s’avère à toute épreuve (si certains croyaient déjà que j’allais tout enfoncer, ils se sont mis le doigt dans l’œil !). Cependant quand on atteint plusieurs centaines d’épisodes, si l’on compte l’ensemble des séries STAR TREK, l’idiotie a toutes les chances de se présenter tôt ou tard au détour d’un récit…

Alors je ne m’attarderai pas sur toutes les idioties répertoriées dans THE NEXT GENERATION, DEEP SPACE NINE, VOYAGER ou ENTERPRISE. Non. D’autant plus que, même si j’ai vu toutes les séries, y compris la version en dessin animé, je ne me rappelle pas forcément de toutes les répliques les plus idiotes ou des personnages les plus crétins. Néanmoins, si je pense à « idiotie » dans STAR TREK, me viennent instantanément à l’esprit, bizarrement, deux épisodes de la série culte des sixties : La Frontière (The Savage Curtain) et Le Chemin d’Eden (The Way to Eden)…

13073106560515263611425796 dans Star Trek

Les hippies spatiaux de Le Chemin d’Eden

Dans La Frontière (épisode 22 de la troisième saison), une créature de la planète Excalbia « invite Kirk et Spock à combattre en compagnie de deux figures légendaires terrienne et vulcaine ». Cette créature répond au nom de Yarnek, et sa composition est faite de roches, de minéraux et de je ne sais quoi encore… Mais quand je la vois, je suis sincèrement désolé : elle me fait irrésistiblement penser à tout autre chose… J’ai l’impression que Godzilla lui-même s’est soulagé dans un coin de la planète Excalbia… Non, franchement, oser concevoir un tel boudin griffu atteint presque le niveau de l’indécente créature à l’origine de la mort de Tasha Yar dans THE NEXT GENERATION. J’imagine le concepteur de Yarnek en train de se dire : « Purée ! Qu’est-ce que je vais bien pouvoir inventer comme forme à cet extraterrestre d’Excalbia ? » Et puis, laissant ses yeux vagabonder au sol jusqu’à la litière de son chien, le même concepteur s’exclamant soudain : « Ça y est ! J’ai trouvé ! »

13073106585415263611425797Dans Le Chemin d’Eden (épisode 20 de la troisième saison, troisième saison décidément bien médiocre), un groupe de hippies spatiaux dirigés par le Dr Servin s’empare de l’Enterprise afin de rejoindre une planète qu’ils imaginent être l’Eden. Et c’est là où tout bascule… Voilà pour moi, indubitablement, l’un des pires moments de mon expérience de trekker… Donnez-moi n’importe quel autre épisode, même le pitoyable Au Seuil de la Mort (Shades of Gray) de THE NEXT GENERATION ou l’exécrable Le Seuil (Threshold) de VOYAGER, n’importe quel autre épisode sauf celui-là ! Voir ce groupe de hippies fringués dans un kitsch défiant toute concurrence, dont les vêtements ahurissants sont si excentriques que même Utopic Fashion se trouve à court de vocabulaire pour les décrire, représente une épreuve de force pour l’équilibre mental de tout individu normalement constitué face à son écran de télévision. Et si ce n’était que ça ! Mais voilà aussi que nos hippies chantent et dansent en chœur à bord de l’Enterprise, nous offrant même un moment d’anthologie où Spock accompagne une jolie blonde de sa harpe vulcaine… Inutile de préciser que certains n’avaient pas dû fumer que la moquette avant d’écrire cet épisode unique dans l’histoire de STAR TREK.

Bon, allez, passons vite à la prochaine lettre !

- Morbius -

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme !

INDEX DU BLOG

13041407204515263611082950

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez