DRIVE-IN : BARAN, LE MONSTRE GEANT (1958)

Posté le 3 août 2013

DRIVE-IN : BARAN, LE MONSTRE GEANT (1958) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

13080307412415263611434052 dans Drive-in

BARAN, LE MONSTRE GEANT (Daikaijū Baran)
Année : 1958
Réalisateur : Ishiro Honda
Scénario : Ken Kuronuma & Shin’ichi Sekizawa
Production : Tomoyuki Tanaka
Musique : Akira Ifukube
Pays : Japon
Durée : 87 min
Interprètes : Kozo Nomura, Ayumi Sonoda, Fumito Matsuo, Nadao Kirino, Hisaya Ito, Koreya Senda…

Sorti en 1958 au Japon avec le titre DAIKAIJÙ BARAN, puis aux États-Unis en 1962 comme VARAN, MONSTER FROM THE EAST, on retrouve parfois, en France, le film sous cet autre nomination : VARAN, LE MONSTRE GÉANT.

À l’origine, le film devait être produit pour la télévision américaine ABC, mais les producteurs américains se sont retirés en cours de tournage, et BARAN, LE MONSTRE GÉANT fut complété et terminé grâce à une équipe de la Toho, ce qui a permis au film de sortir en salles japonaises. Une version modifiée et retouchée sortira par la suite aux États-Unis. BARAN, LE MONSTRE GÉANT est aussi le dernier kaiju eiga a avoir été tourné en noir et blanc, alors que RODAN, datant de 1956, ou d’autres films du genre, sortaient déjà en couleurs. Le noir et blanc du film permit entre autre, à la Toho, de réutiliser des stock-shots d’attaque d’avions issus du premier GODZILLA de 1954.

13080307474615263611434058 dans Fifties SF

L’intrigue : Une espèce rare de papillon originaire de Sibérie est découverte dans une vallée mystérieuse au Japon, et un couple d’entomologistes guidant un groupe de scientifiques part enquêter sur place, dans une région située le long du fleuve Kitakami, afin de découvrir pourquoi ses insectes continentaux sont arrivés jusqu’au Japon. Deux membres de l’équipe scientifique de l’expédition sont mystérieusement écrasés par quelque chose d’inconnu et gigantesque. Les villageois de la région insistent sur le fait que ces décès sont le résultat de la colère de leur dieu de la montagne Baradagi-Sanjin. Une plus grande expédition est alors dépêchée sur les lieux et elle arrive en pleine prière rituelle des villageois à leur dieu de la montagne, et c’est ainsi que se réveille le Varan, le monstre de la rivière Kitakami. Et là, ça va faire mal…

Personnellement, BARAN, LE MONSTRE GÉANT est un des mes kaiju préférés. Souvent proche du GODZILLA initial, il crée bien la contradiction entre Japon médiéval et Japon moderne. Les effets spéciaux de Eiji Tsuburaya sont particulièrement réussis, et nous sommes encore loin des dialogues balourds des kaiju eiga des années 60. L’ambiance y est prenante, proche du cinéma d’horreur, et encore dans le sérieux d’un GODZILLA, KING OF THE MONSTERS ! (en français, GODZILLA, LE MONSTRE DE L’OCÉAN PACIFIQUE, et en japonais, Kaiju no Gojira) du même Ishiro Honda. Le continuateur des kaiju après Ishiro Honda, qu’était Jun Fukuda proposera plus, par la suite, un versant humoristique et léger des films de monstres japonais.

13080307495015263611434066 dans Science-fiction

BARAN, LE MONSTRE GÉANT est notre drive-in du samedi soir, petite perle culte et méconnue à la fois, un film qui a été, à de nombreuses reprises, remonté par la suite. Daikaiju Baran, est aussi sorti en DVD en 2005, en version originale japonaise, mais retitré en français VARAN, L’INCROYABLE.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez