UTOPIC FASHION : AH LA LA, L’ALU !

Posté le 14 août 2013

UTOPIC FASHION : AH LA LA, L'ALU ! dans Science-fiction 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait régulièrement sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

13081407562015263611463160 dans Utopic fashion

Il fut un temps, jadis, où le futur ne pouvait se concevoir sans des vêtements aluminium, des combinaisons aluminium, des scaphandres aluminium, des chaussures aluminium ou même des perruques aluminium… L’avenir ne pouvait être radieux sans le bel éclat argenté de l’alu.

Le règne de ce métal mou s’annonça à partir des fifties pour connaître son apogée dans les sixties et se répandre même jusqu’aux seventies. La SF ne rêvait plus alors qu’à ce merveilleux alu qui décorait les intérieurs de ses vaisseaux, habillait les meubles de ses maisons futuristes et enfermait dans une éblouissante carcasse ses fringants robots-craignos. Même les célèbres Cylons, pourtant « cools », n’ont pu résister à l’attrait de l’alu à la fin des seventies…  Un tel engouement ne pouvait s’arrêter là. Bientôt les vêtements des hommes et des femmes du futur prirent l’aspect du papier alu, et tous en furent enrobés comme de précieux morceaux de viande…

La famille Robinson de la série télévisée américaine PERDUS DANS L’ESPACE (Lost in Space) est le parfait exemple de l’emprise de l’alu sur les êtres humains du futur. « Impossible de partir dans l’espace sans ma combi en alu ! » s’exclame la mère. « Chéri, où as-tu mis encore mon slip en alu ? » demande le père. « Maman, t’as lavé mes chaussettes en alu ? » s’interroge le fils. « Ce soir, on ira se promener tous les deux, en maillots alu, sur la plage de méthane liquide de Titan… » lance malicieusement la grande sœur à son petit ami. « Oh oui, l’alu, ça a de l’allure ! » répond l’amoureux transi.

Mais voilà, la réalité est bien différente. La SF s’est honteusement trompée. L’aluminium, en 2013, ne nous habille pas, et cela n’est pas prêt d’arriver. L’alu ne connaîtra jamais son heure de gloire dans le futur, tout au plus sert-il aujourd’hui à nos volcanologues et hommes du feu, et on le trouve également réduit à enrober nos aliments dans le frigo… Destin tragique que celui de l’alu…

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch / Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez