THE GHOSTS OF THE PAST

Posté le 15 septembre 2013

THE GHOSTS OF THE PAST dans Fantastique 13091510192415263611552524

Pour changer du court-métrage classique calédonien, on va aborder un petit clip de « Metal » local (je mets le mot entre guillemets car bien que Patrice Prudent soit issu de ce genre musical, il s’en est plus ou moins émancipé vers une forme de Metal Progressif). Et comme tout bon metalleux qui se veut, Patrice Prudent a fait réaliser, par Erwann Bournet, un clip sur un thème Fantastique. Et pas n’importe quel thème : celui très exploité localement de la fameuse Dame Blanche. Souvenez-vous que nous avions abordé le sujet avec le court calédonien LA DAME BLÔNCH de Sébastien François.

Mais dans le clip d’Erwan Bournet, la Dame Blanche est une « feinteuse » comme on dit ici. Mais je vous laisse la surprise de découvrir le clip en question, en bas d’article, plutôt que de vous le résumer. Le clip est interprété par la jeune et jolie Marie Pluquin, mais aussi par Manuella Ginestre, partenaire du réalisateur, dans le travail comme dans la vie, qui interprète ici la fameuse Dame Blanche. D’ailleurs, Manuella avait déjà tourné un rôle similaire dans un court-métrage réalisé par Vincent Lépine en 2005, LES HISTOIRES D’A, bien que le personnage tirait plutôt du côté de la culture du fantôme asiatique :

Image de prévisualisation YouTube

Mais la Dame Blanche est souvent représentée localement sous l’apparence d’un être fantomatique à la japonaise ou à la coréenne. De plus, connaissant un peu Manuella Ginestre et son travail, je trouve que le final du clip, en forme de retour de bâton, ressemble assez aux tournures scénaristiques de la comédienne-réalisatrice. Mais je ne m’avancerai pas plus sur ce plan-là, ne connaissant pas la part de choix du musicien, du réalisateur, ou des autres artistes sur la réalisation du clip.

13091510211015263611552525 dans Nouvelle-Calédonie

Le clip de « The ghosts of the past » a aussi  été réalisé pour annoncer la sortie, toute récente, du tout premier album solo de Patrice Prudent, « Electric storm ». Pour résumer brièvement son parcours, Patrice Prudent est passé sous l’ombrelle d’excellents groupes de Metal comme Medley, Escape, et plus récemment, de Trias, avec son vieux compagnon de route et d’apprentissage, Pascal Allaigre. Des groupes différents mais dont le style s’est très affiné, bien qu’on ressente encore parfois la touche Malmsteen-Allaigre dans certaines mélodies de l’album solo, mais la plupart des titres qu’on peut apprécier lors de ce passage radiophonique, dégagent bien la personnalité musicale de Patrice Prudent que personnellement, j’ai découvert en 2005 dans Medley :

http://medias2.francetv.fr/videosread/rfo/mp3/nouvellecaledonie/atomik_emission/ato_130906.mp3

Ajouter aussi que Patrice Prudent et Pascal Allaigre, pour Trias, étaient passés en 2009 par les deux jeunes réalisateurs et fans de films d’horreur, Clément Bouchet et Ben De Los Santos, pour la réalisation du clip « The Hunter » sur fond de slasher. Vous y reconnaîtrez Patrice au chant, et Pascal (« tsouing tsouing tsouing » pour ceux qui le caricaturent amicalement), à la guitare.

Image de prévisualisation YouTube

Pour conclure sur la réalisation du clip de « The Ghosts of the Past », Erwann Bournet est connu depuis plusieurs années pour ses réalisations de clips et ses court-métrages originaux comme celui-ci :

Image de prévisualisation YouTube

Erwann avait aussi déjà annoncé la sortie de « Electric storm » dès 2012 avec le clip du morceau « Deadly Break 2 » qui annonçait déjà la couleur médiatique de l’album solo à venir :

Image de prévisualisation YouTube

Pour conclure, voici donc le clip de « The ghosts of the past » à voir ici.

- Trapard -

4 commentaires pour « THE GHOSTS OF THE PAST »

  1.  
    erwelyn
    17 septembre, 2013 | 13:11
     

    Je découvre la culturelle calédonienne de l’intérieur avec vous c’est sympa. Je ne suis pas fan des clips mais musicalement je suis conquise. Plutôt adepte d’un métal plus trash ou plus « industriel » type Rammstein, j’avoue que les sonorités de ce Patrice Prudent sont superbes et illustrent parfaitement la maxime préférée des fans : c’est dans le hard-rock qu’on trouve les meilleures mélodies… ;-) . Quant à l’interview sur Medley, très intéressante : il a l’air très sympathique le bougre.

  2.  
    18 septembre, 2013 | 10:39
     

    Présenter la Nouvelle-Calédonie sous l’angle ciné, courts-métrages ou clips fantastiques sera peut-être un aspect du blog beaucoup plus développé dans les semaines à venir, grâce à Trapard. Voilà qui montrera une Calédonie qui ne se résume pas aux éternelles querelles ridicules de nos politicards locaux ou aux films de Mathieu Kassovitz.

  3.  
    trapard
    21 juillet, 2014 | 2:38
     

    Pour ceux qui aiment les histoires de Dame Blanche, il existe une petite curiosité française inédite : RÉSONNANCES (2006) de Philippe Robert.

    http://ecx.images-amazon.com/images/I/91UAuD5LmGL._SL1500_.jpg

    http://www.devildead.com/videos.php3?videoid=2795

    Au moyen-âge une météorite s’écrase sur terre, et une paysanne présente est tuée par une mystérieuse bête…
    De nos jours, trois amis en route pour un barbecue tombent en panne d’essence dans une zone réputée pour sa Dame Blanche, leurs trois amies continuant la route dans la seconde voiture. Alors que la radio signale une évasion d’un hôpital psychiatrique, ils font le plein dans une station apparemment abandonnée par le pompiste et y prennent en stop un inconnu en panne. Ils repartent, mais le chauffeur est surpris par l’apparition de la Dame Blanche et leur voiture est précipitée dans un ravin. Personne n’est blessé.
    Mais la bête rôde encore… Et qui est cet inconnu ?

    Avec : Johanna Andraos, Marjorie Dubesset, Vincent Lecompte…

    Edition DVD : Import Allemagne et zone 1. Un film auto-produit, jamais diffusé ou édité en France..
    Ce film n’a rien à envier à de nombreuses productions du circuit standard.
    (Polo de UFSF)

    Le site du film : Cette page est dédiée à mon long métrage autoproduit : « RESONNANCE ».
    Le film se situe entre « Délivrance » et « Prédator » et se veut un film de divertissement. Il a été tourné en DV durant trois semaines dans le massif du Jura en août 2002 puis trois semaines dans une forêt privée à côté de Coulommiers en septembre. Deux équipes de 20 personnes ont travaillés d’arrache-pieds durant le tournage dont 90% de nuit. Merci à tous.
    Il est actuellement en cours de distribution et dans les festivals aux Canada, en Angleterre…

    http://philbob.free.fr/resonnance.htm

  4.  
    trapard
    21 juillet, 2014 | 14:29
     

    Il existe une Dame Blanche mieux connue de ceux qui s’intéressent à la culture mexicaine et à son cinéma gothique, c’est LA LLORONA ou «la pleureuse» en espagnol.

    page wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Llorona

    En bas de page, on trouve des titres de films dans lesquels elle apparaît, ceux des années 60 étant les plus faciles à trouver (et peut-être les meilleurs).

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez