L’AFFICHE : BOB PEAK

Posté le 22 septembre 2013

Une affiche de film est supposée refléter à la fois l’histoire et l’esprit d’un film. Autrefois réalisées avec amour et passion, parfois volontairement exubérantes ou mensongères, les affiches étaient souvent très proches d’une œuvre d’art. Le cinéma Fantastique et de Science-Fiction en possède une extraordinaire collection que nous vous invitons à découvrir pour le plaisir.

L'AFFICHE : BOB PEAK dans Cinéma 13092207322315263611573046

C’est à un talentueux dessinateur d’affiches de films auquel nous rendons hommage aujourd’hui : Bob Peak. Sans doute que ce nom ne vous dit rien. Et pourtant, cet artiste américain (1927-1992) est à l’origine des affiches d’APOCALYPSE NOW, de L’ESPION QUI M’AIMAIT, d’EXCALIBUR, de DARK CRYSTAL et des cinq premiers STAR TREK, pour ne citer qu’elles.

13092207350815263611573048 dans L'Affiche

Bob Peak a débuté en 1961 grâce aux studios United Artists et le film WEST SIDE STORY. Mais c’est surtout dans les années 70-80 que son style inimitable et son immense talent le rendront célèbre auprès des fans de science-fiction, en particulier, grâce aux affiches de ROLLERBALL (1975), de SUPERMAN (1978) dont sa version dessinée sera remplacée en France par un banale montage photographique, de STAR TREK : THE MOTION PICTURE (1979), d’EXCALIBUR (1981), de DARK CRYSTAL (1982), avant que notre homme ne devienne le dessinateur attitré des affiches de la saga de Gene Roddenberry avec STAR TREK II : LA COLÈRE DE KHAN (1982), STAR TREK III : À LA RECHERCHE DE SPOCK (1984), STAR TREK IV : RETOUR SUR TERRE (1986) et STAR TREK V : L’ULTIME FRONTIÈRE (1989).

13092207344215263611573047

Les affiches de Bob Peak sont toujours très colorées, avec des effets de lumières que l’on pourrait aujourd’hui qualifier de « lens flare » s’il n’étaient dessinés au pinceau ! Plus que tout, notre artiste possède un sens inné de l’équilibre, de l’agencement et de la dynamique. Ses affiches, véritables œuvres d’art magistrales, ont le don de mettre en valeur les personnages sur fond de décor souvent flamboyants. L’affiche de STAR TREK : THE MOTION PICTURE ou celle d’EXCALIBUR comptent parmi les plus belles.

13092207381515263611573067

Bob Peak incarne incontestablement, avec Drew Struzan, le summum du talent en matière d’affiches de films. J’ai longtemps rêvé face à ses œuvres avant de pouvoir découvrir le film que j’attendais avec impatience ! Il est loin le temps de Bob Peak…

- Morbius -

2 commentaires pour « L’AFFICHE : BOB PEAK »

  1.  
    erwelyn
    22 septembre, 2013 | 19:13
     

    c’est vrai que je ne me suis jamais vraiment intéressée aux illustrateurs d’affiches. Un tort. Ici on reconnait bien un style particulier. Bonne idée d’avoir montré plusieurs de ses œuvres. ça saute aux yeux. Et ça ne me rajeunit pas non plus. hum.

  2.  
    22 septembre, 2013 | 19:45
     

    Les dessinateurs d’affiches de films sont, souvent comme les compositeurs de musiques de films, la « dernière roue du carrosse ». Aujourd’hui ils n’existent quasiment plus, remplacés par les tacherons de Photoshop. C’est tellement plus facile de créer une affiche avec un ordi quand on n’a pas de talent.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez