UTOPIC FASHION : CONQUÉRANTES DE L’UNIVERS

Posté le 29 septembre 2013

UTOPIC FASHION : CONQUÉRANTES DE L'UNIVERS dans Cinéma bis 13061310015515263611288448

Et si on s’attardait régulièrement sur les vêtements à travers les films et les séries de science-fiction ? Et si on explorait les tendances ou les fantasmes exprimés à travers les designs les plus fous, les plus kitchs ou les plus provocants de la SF, mais aussi à travers les plus austères, les plus sérieux ou les plus envisageables dans un avenir plus ou moins éloigné ? Place à Utopic Fashion !

13092903423615263611593589 dans Science-fiction

Mesdames, si vous souhaitez partir à la conquête d’une planète, ne négligez en aucun cas votre tenue. Pour preuve ici nos deux représentantes féminines d’un monde extraterrestre inconnu. En effet, avant de conquérir l’univers il vous faudra d’abord conquérir le cœur de ses habitants, ce que nos deux charmantes jeunes femmes ont compris. Quelle ruse élaborée ! Quel machiavélisme ! Nul n’y aurait songé, il s’agit bien là de cerveaux aliens obsédés par l’éternelle soif de domination.

Pour mener à bien votre projet, il vous faudra donc choisir avec soin l’accoutrement que vous devrez porter. Examinons en détail celui qui vous est proposé ici.

Vous le constatez, la mini jupe très mini s’impose d’office. Cependant nulle crainte de votre part : des collants bien ajustés assureront charme et discrétion dans un parfait confort. Bien entendu, inutile de préciser que l’aluminium sera de rigueur avec notamment une large ceinture assortie. Niveau décoration, vous le voyez clairement, quelques disques métalliques seront du plus bel effet (à signaler que des CD feront parfaitement l’affaire). Un sentiment de véritable conquérante s’emparera de tout votre être lorsque vous ajouterez gants et bottes noirs. Ils seront le signe de votre autorité et imposeront aux autres le respect. Enfin, un petit chapeau pointu apportera la touche finale à votre splendide accoutrement, chapeau pointu à la forme si particulière qu’il exercera une étrange fascination parmi les êtres primitifs qui abondent dans l’univers. Un atout non négligeable qui vous permettra de les asservir rapidement.

13092907030515263611593614 dans Utopic fashion

Et si quelques imbéciles se permettaient de vous faire remarquer que votre tenue s’apparente plus à un ensemble de carnaval qu’à autre chose, vous pourriez alors leur dire que, justement, c’est grâce à un carnaval que nos aliens sexy ont pu se fondre dans la population terrienne dans le film mexicain EL PLANETA DE LAS MUJERES INVASORAS (PLANET OF THE FEMALE INVADERS, 1966), d’Alfredo Crevenna, dont les photos sont extraites. Ruse qui leur a permis ensuite de s’emparer de quelques pauvres infortunés Terriens. Lorsque l’on se veut conquérante de l’univers, la ruse est la règle qui prédomine, bien sûr. C’est une évidence…

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Utopic Fashion :

Les femmes de la Lune / Stella et son bikini spatial / Glamour Altaïra / Le futur sera à poils / Tenue des sables / Le X sera soft ! / Cuir moulant et satin kitsch / Paillettes cosmiques / Walkyrie spatiale / Les bouclettes de Zarth Arn / Ah la la, l’alu !

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

5 commentaires pour « UTOPIC FASHION : CONQUÉRANTES DE L’UNIVERS »

  1.  
    Trapard
    29 septembre, 2013 | 23:19
     

    Un texte amusant :-)
    Et je ne connais pas du tout ce film mexicain, une lacune que je vais compléter. Merci Morbius ;-)

  2.  
    Trapard
    29 septembre, 2013 | 23:24
     

    Sinon, que fait donc l’autoportrait à l’oreille coupée de Van Gogh dans un film mexicain (photo du haut, à gauche) ??

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f0/VanGogh-self-portrait-with_bandaged_ear.jpg

    Le cinéma bis mexicain m’étonnera toujours….

  3.  
    erwelyn
    30 septembre, 2013 | 3:20
     

    Tu es sûr que ce n’est pas plutôt la mini-jupe qui exerce « une « étrange fascination ». Cela dit c’est sûrement plus pratique pour sauter les obstacles. Perso je serai plutôt Emma Peel… Encore un attrait supplémentaire à voir ces vieux films…

  4.  
    30 septembre, 2013 | 6:20
     

    Je suis tombé sur cette photo tout à fait par hasard dans un groupe américain sur Facebook. Le gars qui l’avait publiée ne savait même pas d’où elle provenait. C’est un internaute qui lui a donné le titre du film et un lien vers une fiche ciné. J’ai trouvé la tenue si… si… « je ne sais quoi » que j’ai vite mis la photo de côté pour un « Utopic Fashion ». J’adore ce genre de délire vestimentaire dans les films de série B SF !

  5.  
    Jean Beauvoir
    30 septembre, 2013 | 15:47
     

    Excellent. Merci pour cet article réjouissant.
    Oui, Erwelyn, moi aussi j’ai de suite pensé à Emma Peel (Tiens ! Que faisait Diana Rigg au Mexique en 1967 (ou 66), alors qu’elle était en plein tournage de Chapeau melon et bottes de cuir ?)
    Ah les années 60, l’âge d’or du cinéma délirant mexicain. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Nostalgie, que de chagrin en ton nom !
    Personnellement, j’aime aussi beaucoup la période gothique mexicaine (fin 50, début 60) http://towerofdarkness.wordpress.com/le-gothique-mexicain/

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez