• Accueil
  • > B.D.
  • > DANGEREUSES VISIONS : LE NECRONOMICON EN BD…
DANGEREUSES VISIONS : LE NECRONOMICON EN BD…

Posté le 14 octobre 2013

DANGEREUSES VISIONS : LE NECRONOMICON EN BD... dans B.D. 15050108480515263613222884

Chaque lundi, le blog Flynn SFFF vous présente désormais une parution littéraire récente ou ancienne de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

13101308233815263611634427 dans FantastiqueTitre : Necronomicon
Éditeur : Kymera
Artiste : Patrice Woolley (scénariste et dessinateur)
Date de sortie : novembre 2007
Prix : 13€

Description : Imaginez que vous vous retrouviez un jour dans un monde étrange… Une sorte d’enfer peuplé de monstres et de créatures improbables. Après vous être demandé ce que vous faites là, vous essaierez de vous échapper, n’est-ce pas ? Mais si toute fuite était impossible ? Mais si, bien malgré vous, une volonté supérieure avait décidé de jouer avec vous ? Bienvenue dans le monde de Necronomicon ! Imaginez que vous vous réveilliez un jour dans un monde infernal, peuplé de créatures belles ou effrayantes mais qui toutes tenteront de se jouer de vous. Se pourrait-il que dans votre quête de la connaissance vous soyez allé trop loin ? Que vous soyez désormais le jouet de puissances qui vous dépassent ? Méfiez-vous en ouvrant Necronomicon, qui sait jusqu’où il vous entraînera !

Le Necronomicon, aussi appelé le livre des morts… Écrit par Abdul al-Hazred, poète arabe, le Necronomicon est un livre maudit contenant les textes sacrés sur les Anciens, des divinités obscures, pouvant mener à la fin du monde. On ne rigole pas avec le Necronomicon… au risque de disparaître…

Imaginez que vous ouvriez un livre, le Necronomicon, et que d’un coup vous vous retrouviez dans un monde cauchemardesque, dans lequel tout est sombre, tout fait peur. Où il ne se trouve aucune échappatoire pour revenir d’où vous venez. Où même la mort ne vous est pas permise…

C’est l’expérience que vous propose Patrice Wooley à travers son album Necronomicon. Malheureusement, c’est une très mauvaise expérience et je ne pense pas la recommencer. Ça non !

L’ambiance que dégage cette BD fait peur, très peur. Un peu une sorte de mélange entre l’univers de Lovecraft et celui de Clive Barker. L’histoire est terrifiante, ça fout les chocottes. Les dialogues sont plutôt réussis et glauques. On est jeté tout droit en enfer, dans la gueule de Cthulhu, où vous voulez, mais en tout cas dans un endroit qui pue l’horreur et la mort !

Malheureusement, le dessin aussi c’est l’horreur (si on peut appeler ça du dessin…). Tout est fait à l’ordinateur, mais c’est assez mal réalisé. La technique informatique n’a pas l’air d’être maîtrisée par Woolley… Et franchement, graphiquement, ça fait encore plus peur que l’ambiance !

Mais je ne pense pas avoir l’envie ou même le courage (la folie ?) de relire cet album. J’ai adoré l’ambiance et le pitch de départ, mais le style graphique, je n’accroche pas du tout. En l’ouvrant, je me suis vraiment demandé dans quoi j’étais tombé, c’est totalement dérangé comme BD ! Malgré ça, je trouve que c’est cool que Necronomicon ait pu être édité, je suis sûr qu’il a son public, et c’est vraiment bien parce que mine de rien, c’est pas mal original ! (et une partie de moi a vraiment apprécié la lecture…)

- Flynn -

FLYNN SFFF : BLOG DE L’IMAGINAIRE. MAIS PAS QUE !

Un commentaire pour « DANGEREUSES VISIONS : LE NECRONOMICON EN BD… »

  1.  
    Trapard
    14 octobre, 2013 | 18:11
     

    …L’autre partie de toi est-elle désormais engloutie du côté de R’lyeh où « Cthulhu rêve et attend »…?
    Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl fhtagn

    Merci pour ton article Flynn qui m’a donné envie de découvrir cette version. J’en avais une édition, toute simple et sans illustrations, éditée dans les année 80, et je suis preneur de l’univers que chaque illustrateur puisse ajouter à l’univers inventé par Lovecraft.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez