• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

Archives

Archive pour octobre 2013

DRIVE-IN : I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE (1958)

DRIVE-IN : I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE (1958) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

13100506211715263611612014 dans Cinéma bis américain

I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE
Année : 1958
Réalisateur : Gene Fowler Jr.
Scénario : Louis Vittes
Production : Gene Fowler Jr. (Paramount Pictures)
Musique : ?
Pays : USA
Durée : 78 min
Interprètes : Tom Tryon, Gloria Talbott, Peter Baldwin, Robert Ivers, Chuck Wassil, Ty Hardin…

Pour le Drive-in de ce samedi, voici une série B de science-fiction de la fin des 50′s, plus intéressante que son titre le laisserait supposer.

L’intrigue : Fraîchement mariés, Marge et Bill Farrell voient leur couple très vite vaciller : Bill semble s’éloigner de l’affection que lui porte sa femme et se comporter de manière étrange. Inquiète, Marge se rend vite compte que Bill n’est pas le seul homme de la ville à se comporter différemment depuis peu…

13100506251015263611612015 dans Drive-in

L’intrigue de I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE rappelle évidemment le scénario paranoïaque de L’INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES, sorti la même année, en pleine Guerre Froide, et dont nous abordions déjà le sujet dans notre rubrique des Monstres Sacrés.

Le chroniqueur allemand du cinéma dans ses évolutions sociales, George Seeßlen, ira même plus loin dans cette analyse en décrivant I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE comme un des premiers films qui montre l’angoisse du mariage à travers le décès d’un des deux partenaires.

Le fameux couple du film est interprété par la belle Gloria Talbott, actrice de télévision qui fit une courte carrière dans le cinéma bis avec LA FILLE DU DOCTEUR JEKYLL (1957) d’Edgar G. Ulmer, et qui a aussi tourné pour Bert I. Gordon dont mon lecteur favori, Jean Beauvoir, est un inconditionnel. Bill est joué par Tom Tryon, qui fit une courte carrière de comédien de westerns et de films fantastiques avant de devenir un auteur renommé de romans de science-fiction.

13100506284615263611612016 dans Fifties SF

Pour ce qui est du réalisateur, Gene Fowler Jr., je ne connais malheureusement que ses deux films les plus célèbres, I WAS A TEENAGE WEREWOLF (1958) et I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE (1958), le reste de sa carrière étant considéré comme très mineur par les Historiens du cinéma, il est, par conséquent, très difficile de lui trouver une filmographie exhaustive, ainsi que ses films sur le net ou même en DVD. Ce qui est plutôt dommage, vu la qualité de I MARRIED A MONSTER FROM OUTER SPACE qui a récemment été édité par L’Atelier 13.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



UN JOUR…

UN JOUR... dans Court-métrage fantastique calédonien 13100208544615263611602685

Dans le domaine des courts-métrages purement fantastiques ou inspirés par le fantastique, les Calédoniens ne sont pas en reste. Pour preuve cette catégorie qui leur est désormais entièrement consacrée et où Trapard nous présente régulièrement une œuvre de son choix. Suivez le guide !

UN JOUR… (2006) de Laurent Rivaton et Christophe Gorin

13100308442815263611606235 dans Nouvelle-Calédonie

Musique : Patrick Schoukroun

Script-girls : Nathalie Darricau et Sophie Eugène

Éclairages : Xavier Flandreau et Marc Le Chélard (éclairages)

Interprètes : Gaël Chevrier, Patrice Féré, Charles Ginguene, Vincent Ginguene, Annabelle Gondard, Maëva Gorin, Fiona Grouarel, Martine Ngo Nlend Manga, Claudie Ollivier, Hugo Ragaj

Boîte de production : Cablery

13100308461915263611606236 dans Science-fiction

2006 : une année charnière pour les courts-métrages calédoniens. La semaine dernière, nous parlions de DETRESSE.COM de Michel Besse, qui abordait modernisme et traditions, ainsi que LA FABLE DE MULTIPLICATION de Laurent Béghin qui traitait de la surconsommation de carburant et de véhicules tout terrains polluants. Toujours en 2006, l’écrivain, Roland Rossero traitait avec un humour décalé des inégalités sociales dans INVERSTISSEMENTS. Jimmy Janet revenait sur le partage communautariste noyé par les conflits politiques des Évènements, avec LE COMPLEXE LOCAL. Et Manuella Ginestre présentait parallèlement deux courts-métrages, au Festival de La Foa et au Carrefour des Arts, son film personnel, adapté du roman de Didier Daeninckx, sur les Mélanésiens exposés à Paris en 1931, avec ARRÊT SUR IMAGE, et un film de l’atelier audiovisuel du Dock socioculturel de Païta, sur les conflits générationnels entre communautés ethniques de Païta. Laurent Rivaton et Christophe Gorin, quand à eux, proposaient un sujet post-apocalyptique, bien avant NI 28, un court-métrage dans lequel un personnage nommé Le Boss représentait la compétitivité industrielle et dont l’avidité et la projection continuelle dans un univers budgétaire qui lui est propre, n’anticipe pas l’inéluctable : un monde dénué d’eau potable. Ainsi, dans un futur proche, un petit groupe se retrouve réunis autours du Boss, dans une villa délabrée au milieu d’un désert aride. Devant leur poste de télévision, ils attendent l’annonce de la prochaine pluie. Le Boss, lui, continue d’imaginer ce que pourrait être son entreprise dans ce monde dévasté…

13100308480215263611606240 dans Trapard

On retrouve beaucoup de visages nouméens connus dans UN JOUR… puisque Charles Ginguene et  Martine Ngo Nlend Manga sont des habitués des courts-métrages de la firme Cablery, et Claudie Ollivier est beaucoup apparue sur les planches dans les années 2005-2007, et dans quelques courts-métrages dont SQUATTITUDE (2005) de Nathalie Darricau (qui est justement l’une des script-girls sur ce film). Quand à Gaël Chevrier et Patrice Féré, ils ont joué plusieurs années au sein de la troupe de théâtre, Les Incompressibles, Patrice Féré étant aussi un visage connu dans le groupe des Échos d’Altaïr sur Facebook, et un comédien que, personnellement, je regrette de ne plus voir jouer ni au théâtre, ni dans de courts films.

UN JOUR… est un film étrange et décalé, qui rappelle parfois l’humour de Carot et Jeunet, et particulièrement grâce à la musique de Patrick Schoukroun. Mais c’est aussi un court-métrage qui rappelle l’abus local de gaspillage de l’eau et qui annonce surtout les futurs taux de pollution que NC Première décidera enfin de diffuser quotidiennement.

13100308495915263611606248

UN JOUR… est un titre faussement prémonitoire, comme un synonyme de « Demain » ou de « On verra plus tard », pour, finalement, ne jamais dire « Maintenant ». Un titre aussi qui parle de nos rêves du futur, toujours décalés avec le futur qu’on risque de ne pas voir venir, si on est pas assez attentifs au présent et à ce qui nous entoure, ce que l’on consomme, et ce que l’on gaspille. UN JOUR…Ça va nous tomber sur le coin de la g*** comme semble le suggérer avec l’humour des Monty Python, le générique de début du film.

- Trapard-

Lien pour télécharger librement le court-métrage :

http://www.cablery.com/UnJour.html

Autres courts-métrages présentés dans Court-Métrage Fantastique Calédonien :

Tout sur Mammaire / Pause Pipi / Double Personnalité / Escamotage / L’A6 : Une Sale Grippe / La Dame et le Bonhomme / Fermez vos F’nêtres / Tuez-moi / La Dame Blônch / Détresse.com

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



WEEK-END GEEK 2013 : BIENTÔT DANS VOTRE GALAXIE…

WEEK-END GEEK 2013 : BIENTÔT DANS VOTRE GALAXIE... dans Nouvelle-Calédonie 13100208544615263611602685

Le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie organisera son second Week-end Geek du 1er au 3 novembre 2013 dans la salle d’honneur de la mairie de Nouméa. Si vous aviez assisté à la première édition, en 2011, ne ratez surtout pas celle-ci qui s’annonce encore plus geek que jamais avec la présence de beaucoup d’associations et de stands de weblogs, dont celui des Échos d’Altaïr ! Et surtout : préparez vite votre déguisement pour le grand concours de cosplay !

13100208435815263611602675 dans Sci-Fi Club

Le Week-end Geek du Sci-Fi Club, c’est d’abord sa convention annuelle de jeux de rôles qui célèbrera cette année son vingtième anniversaire (elle est loin l’époque des Dragons du Lagon !). À cette occasion, l’invité d’honneur sera Iris qui présentera le monde d’Esteren, un rendez-vous forcément incontournable pour tout rôliste qui se respecte ! Un grand tournoi de jeux de rôles sur table se déroulera donc les 1er et 3 novembre, avec tout de même plus de 40 000 F de lots à gagner pour les joueurs et les meneurs de jeu ! Le Sci-Fi Club s’occupera également d’un stand de jeux de plateau avec sa ludothèque.

Mais c’est le samedi 2 novembre qui nous intéresse particulièrement dans Les Échos d’Altaïr car, pour la première fois, votre blog tiendra un stand sur place ! Ce sera l’occasion de nous rencontrer et d’échanger. Ainsi vous pourrez faire connaissance avec deux Altaïriens : Trapard (notre grand spécialiste du cinéma bis et des greniers de la pellicule SF et fantastique !) et celui qui est en train de taper ces lignes, Morbius, votre dévoué serviteur. Le stand des Échos d’Altaïr proposera également à feuilleter sur place des magazines rares et anciens (français et américains), de vieux fanzines calédoniens des années 80-90, des livres rares sur le cinéma et les séries TV fantastiques et de science-fiction, sans compter d’autres surprises. En outre, Les Échos d’Altaïr proposeront un Quizz sur les vaisseaux spatiaux dans le cinéma et les séries TV SF ! Alors attention, si vous souhaitez gagner : révisez bien la catégorie « Vaisseaux SF » de ce blog !

En dehors des Échos d’Altaïr, le stand du weblog Le Cri du Cagou sera présent, de même que ceux des associations Cosplay Nouvelle-Calédonie, Excalibur (escrime médiévale) et airsoft UCA. Toujours au programme de ce samedi 2 novembre, vous trouverez également des jeux de figurines avec l’association FMR (Fans de Modèles Réduits), des jeux vidéo en « Lan » (les joueurs devront emmener leur propre ordinateur), un Quizz sur les génériques des séries TV avec en lot le Dictionnaire des Séries Télé, des démonstrations de peinture numérique sur tablette graphique, une expo de peintures issues des éditions de Scifimages, une expo d’objets geek, le fameux concours de cosplay (avec 15 000 F de lots à gagner !), un Dalek grandeur nature et bien d’autres surprises nous dit-on ! Ah, et ForceSith sera présent !

Comme vous le voyez, le programme du Week-end Geek 2013 : c’est du costaud ! On vous en reparle régulièrement dans les semaines qui viennent.

- Morbius -

13100208462315263611602680

(A noter que la superbe affiche du Week-end Geek est de Yuk)



LE GORILLE (1939)

LE GORILLE (1939) dans Cinéma 13052108214015263611211209

LE GORILLE (1939) d’Allan Dwan

13100108421115263611600292 dans FantastiqueLE GORILLE (The Gorilla) est un second remake lancé par la 20th Century Fox de deux films de la First National Pictures, le muet THE GORILLA (1927) d’Alfred Santell, avec Charles Murray et Walter Pidgeon, et le film sonorisé THE GORILLA (1930) de Bryan Foy, et de nouveau avec Walter Pidgeon. L’intrigue de ces films tous les trois écrits par le scénariste Ralph Spence flirte assez vers les histoires criminelles horrifiques à la Fantômas ou avec Le Vampire, anti-héros costumé de divers film comme THE BAT (1929) de Roland West, et son remake de 1959 interprété par Vincent Price. Mais LE GORILLE d’Allan Dwan prend aussi sa source dans l’intrigue policière de DOUBLE ASSASSINAT DANS LA RUE MORGUE (1932) de Robert Florey, interprété par Bela Lugosi et inspiré d’Edgar Allan Poe, et l’assassin du film agit déguisé en énorme singe, mais en le parodiant, puisqu’il s’agit d’une comédie mettant en scène le trio de comique, les Ritz Brothers, et Bela Lugosi y joue lui-même un rôle.

13100108460215263611600293 dans Le grenier du ciné fantastique

L’intrigue : Quand le grand bourgeois américain, Walter Stevens, est menacé par un tueur connu sous le nom du Gorille, il engage les Ritz Brothers de l’Agence ACME, pour enquêter. Au même moment, un vrai gorille échappé d’un zoo pénètre chez Walter Stevens à l’instant où les Ritz Brothers investissent les lieux…

13100108474615263611600294 dans Trapard

Moins ingénieux que les Marx Brothers, les frères Ritz ont un humour plus proche de celui d’Abbott et Costello lorsqu’ils parodiaient les grands films de monstres de la Universal Pictures, mais en nettement moins drôle. Engagés sous contrat pour plusieurs longs-métrages par la 20th Century Fox, les frères Ritz perdirent leur père durant le tournage, ce qui causa de nombreuses absences ou retards de leur part, et ce qui engendra une rupture de contrat avec la firme, d’autant qu’il firent même une grève en milieu de tournage à cause de la mauvaise qualité du scénario. Il faut bien avouer que LE GORILLE n’est pas un très bon film. À sa sortie, le film fut d’ailleurs ridiculisé par la critique malgré la présence de bons comédiens comme Lionel Atwill et Lugosi, dont LE GORILLE annonçait le début d’une carrière moins glorieuse et plutôt tournée vers le cinéma bis, comme avec THE DEVIL BAT tourné l’année suivante pour la PRC.

-Trapard -

Autres films présentés dans la catégorie Le Grenier du Ciné Fantastique :

La Charrette Fantôme / La Chute de la Maison Usher / Les Contes de la Lune vague après la Pluie / Frankenstein (1910) / Le Cabinet du Docteur Caligari / La Monstrueuse Parade / Le Fantôme de l’Opéra / Double Assassinat dans la Rue Morgue / Docteur X / White Zombie / The Devil Bat / La Féline (1942) / Les Visiteurs du Soir / La Main du Diable / Le Récupérateur de Cadavres / La Beauté du Diable / Un Hurlement dans la Nuit / The Mad Monster / La Tour de Nesle / L’Étudiant de Prague / Les Aventures Fantastiques du Baron de Münchhausen / Torticola contre Frankensberg / Ulysse / Man with Two Lives / The Mad Ghoul / La Tentation de Barbizon / The Flying Serpent / Peter Ibbetson / Le Fantôme Vivant / La Marque du Vampire / Les Poupées du Diable

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



1234