DRIVE-IN : LA LÉGION DU DÉSERT (1953)

Posté le 15 février 2014

DRIVE-IN : LA LÉGION DU DÉSERT (1953) dans Cinéma 13051809153815263611200263

14021506445115263611984375 dans Drive-in

LA LÉGION DU DÉSERT (DESERT LEGION)
Année : 1953
Réalisateur : Joseph Pevney
Scénario : Irving Wallace, Lewis Meltzer
Production : Universal International Pictures
Musique : ?
Pays : USA
Durée : 86 min
Interprètes : Alan Ladd, Richard Conte, Arlene Dahl, Akim Tamiroff, Oscar Beregi Sr., Leon Askin…

J’avoue que je n’ai pas vraiment le courage d’écrire sur les adaptations de « L’Atlantide » (1919) de Pierre Benoît pour la rubrique du Grenier du Ciné Fantastique, alors que j’apprécie beaucoup les versions de Jacques Feyder (1921), de Georg Wilhelm Pabst (1932), ainsi que celle d’Edgar G. Ulmer. Je me contenterai plutôt d’aborder un des dérivés du roman de Benoît avec LA LÉGION DU DÉSERT (Desert Legion) dans cette rubrique du Drive-in. Le film de Joseph Pevney est adapté du « Démon Caravane » (1927), un roman de Georges Surdez, auteur d’œuvres d’aventures souvent exotiques, comme c’était souvent le cas dans la littérature de l’entre-deux-guerres. Et bien que l’action du film se déroule comme dans le bouquin de Pierre Benoît au sein du désert algérien, l’intrigue en est assez différente :

Dirigeant un détachement de la Légion étrangère française dans le Sahara, Paul Lartal traque des pillards mais il tombe dans une embuscade. Alors que son détachement est massacré et lui-même blessé, il se retrouve soigné par une étrange jeune femme ravissante, Morjana, qui vit dans une cité mystérieuse et inconnue…

14021506460915263611984377 dans Fantastique

LA LÉGION DU DÉSERT a été tourné dans un beau Cinémascope, et il fait partie de ces films des 50′s très exotiques souvent versés dans le fantastique dont le diptyque allemand de Fritz Lang de 1959, (LE TIGRE DU BENGALE et LE TOMBEAU HINDOU), représente à mon goût l’une des plus belles réussites. Ceux qui n’apprécient pas vraiment ce genre d’aventures coloniales des 50′s, très marquées par le temps, apprécieront sûrement mieux ce même genre de sujets remis au goût du jour dans les années 60, et de manière plus moderne par la Hammer Films.

14021506472915263611984378 dans Fifties fantastique

Produit par la Universal Pictures, le film de Joseph Pevney met en vedette Alan Ladd dans le rôle de Paul Lartal, et Arlene Dahl est la belle et mystérieuse Morjana. Richard Conte et Akim Tamiroff se partageant aussi deux rôles plus secondaires. LA LÉGION DU DÉSERT est aussi une agréable série B bourrée d’action et de combats à la lance ou au couteau. Le genre de film qu’apprécieront sûrement ceux qui suivaient autrefois de très près LA DERNIÈRE SÉANCE présentée par Eddy Mitchell.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla / Lost Continent

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez