LE COLOSSE DE HONG-KONG (1977)

Posté le 6 mars 2014

LE COLOSSE DE HONG-KONG (1977)

de Meng Hua Ho

LE COLOSSE DE HONG-KONG (1977) dans Cinéma bis 14030609253715263612040191Souvenez-vous qu’en 1976, la compagnie de Dino de Laurentiis lançait sur le marché KING KONG avec la belle Jessica Lange empoignée par le Dieu Gorille issu du film de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack de 1933.

Forcément, l’année suivante l’Italie avec la Stefano Films nous proposait un nouveau géant avec YETI, LE GÉANT D’UN AUTRE MONDE (1977, Yeti, il gigante del ventesimo secolo) réalisé par Gianfranco Parolini (aka Frank Kramer) et avec la jeune et jolie Antonella Interlenghi (aka Almanta Suska) mais dans un rôle beaucoup plus fleur bleue que celui de Jessica Lange (vous pouvez aussi voir le film ici). La même année, l’Asie nous proposera un mélange des deux avec LE COLOSSE DE HONG-KONG (1977, Xing xing wang) tourné par le Chinois Ho Meng Hua et dont la blonde Evelyne Kraft (une cousine de Lara Croft ?) interprète un compromis entre la sauvage Sheena et Dwan la fiancée de Kong. Pour écrire quelques mots sur cette comédienne suisse qui a trés peu tourné en dehors de quelques productions co-produites avec la télévision allemande (dont LADY FRANKENSTEIN en 1978), elle a débuté avec un Giallo en 1972, MAISON DE RENDEZ-VOUS (Casa d’appuntamento). Exceptés quelques nanars (ARRÊTE TON CHAR…BIDASSE !, en 1977, un titre qui vous fait rêver, je le sais…) et un film politique tourné aux côtés d’Alain Delon (TÉHÉRAN 43, 1981), le gros de sa carrière se situe en 1977, alors en tournage à Hong-Kong pour la Shaw Brothers dans LES ANGES DE LA MORT (Qiao tan nu jiao wa), puis dans ce COLOSSE DE HONG-KONG (Xing xing wang) que personnellement, j’aime assez.

14030609270715263612040192 dans Cinéma bis hongkongais

L’intrigue : En pleine jungle indienne, un colosse immense terrorise les villageois à proximité et l’explorateur Johnny est engagé pour capturer l’animal et l’emmener à Honk-Kong. Dans la jungle, il rencontre une jolie sauvageonne, Samantha, qui entretient des rapports amicaux avec les animaux comme avec le gorille géant. Elle finit par accepter que son ami géant soit transporté jusqu’à Hong-Kong, mais les choses là-bas ne se déroulent pas comme prévu…

14030609293815263612040194 dans Fantastique

À mon goût, bien que le film soit un peu kitsch et naïf par moments, LE COLOSSE DE HONG-KONG est un joli compromis entre une production fantastique hong-kongaise et un univers plus américanisé, avec une touche très sexy et plutôt agréable sur laquelle John Guillermin préfèrera faire l’impasse avec SHEENA, REINE DE LA JUNGLE (1984, Sheena, Queen of the Jungle), les années 80 étant bien sûr plus sérieuses. Néanmoins, bien que réalisé en 1977, LE COLOSSE DE HONG-KONG est sorti en France en septembre 1983, suite au nouvel engouement de la critique et du public français pour le Fantastique made in Hong-Kong, comme celui de Tsui Hark.

- Trapard -

Un commentaire pour « LE COLOSSE DE HONG-KONG (1977) »

  1.  
    trapard
    27 mai, 2015 | 11:21
     

    À voir sur internet avant qu’ils sortent en DVD les autres films fantastiques du réalisateur Meng Hua Ho :
    -BLACK MAGIC (1975, Jiang tou),
    -BLACK MAGIC 2 (1976, Gou hun jiang tou)
    -et OILY MANIAC (1976, You gui zi) avec sa créature huileuse.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez