TRAUMA

Posté le 12 juin 2014

TRAUMA dans Court-métrage fantastique calédonien 13100208544615263611602685

Dans le domaine des courts-métrages purement fantastiques ou inspirés par le fantastique, les Calédoniens ne sont pas en reste. Pour preuve cette catégorie qui leur est entièrement consacrée et où Trapard nous présente de temps à autre une œuvre de son choix. Suivez le guide !

14061208353615263612310691 dans Fantastique

TRAUMA (2011) de Ben’ De los Santos

Souvenez-vous de ZOMBIE MADNESS, ce coup d’essai, ultra-gore, relayé par les médias locaux en 2008 et réalisé par deux lycéens Clément Bouchet et Ben’ De los Santos. Ce même jeune tandem gagnant qui mûrit avec les années et qui évolua vers LES VRAIS DANGERS DE LA ROUTE (2009), PENCIL STORY (2010), tout en se déclinant avec des prestations professionnelles pour Adventure Line Productions (FOUDRE), Ti Productions (TAXICAL) ou 120 Prod. Clément Bouchet se spécialisant surtout dans le montage et l’étalonnage, comme c’est le cas sur TRAUMA.

En 2011, Ben’ De los Santos s’est donc attaqué cette fois-ci à TRAUMA sans l’aide de son frère siamois de création à la réalisation d’un nouveau film de zombies avec beaucoup plus de moyens techniques, une équipe professionnelle et des comédiens du métier.

14061208364515263612310692 dans Nouvelle-Calédonie

Évidemment, ne pas confondre TRAUMA de Ben’ De los Santos avec environ 37 films qui portent ce même titre, dont celui de Dario Argento (1994) et celui de Dan Curtis (1976) sont les plus connus.

L’intrigue : Abel, jeune garçon de huit ans, vit paisiblement avec sa mère et son père, jusqu’à l’arrivée d’Eddie qui chamboule son quotidien. Abel ne l’aime pas, et son père regarde d’un mauvais œil la relation qu’entretient sa femme avec le nouveau venu. À partir de ce moment là, les événements étranges s’enchaînent…


Évidemment, les zombies sont une astuce scénaristique qui s’insère très bien dans cette intrigue centrée sur le monde et la bulle de l’enfance. La mère d’Abel est incarnée par la jolie métisse Jill Fisiimoli que l’on aperçoit parfois ça et là dans divers court-métrages locaux ou carrément cachée derrière la technique, comme dans JE TE JURE qui a remporté le premier prix du Marathon de l’Image en 2013. Ou sur de plus grosses productions comme sur LOUISE MICHEL en 2008. Le visage de cette plasticienne n’est pas non plus inconnu des téléspectateurs locaux puisqu’elle a longtemps été la présentatrice de la mini émission JILL BY NIGHT avant de finalement co-présentér l’émission culturelle ENDEMIX aux côtés de Julie Baron. Quand à Didier Delahaye incarnant le père, et dont nous parlions déjà au sujet du court 13 de J. Deroche et G. Cateau, il est un peu le Gérard Depardieu local, puisqu’on retrouve sa bonhomie dans un grand nombre de films calédoniens comme dans la série TV TAXICAL. Enfin, Eddie, c’est Stéphane Piochaud qui a joué dans DETRESSE.COM et beaucoup d’autres courts-métrages locaux pas forcément du genre Fantastique, et dans un nombre incalculable de pièces de théâtre. Ce même Stéphane Piochaud qui restera encore longtemps mon comédien local préféré pour sa grande variété de compositions de personnages. D’ailleurs, pour qui ne connait pas très bien la carrière de ce comédien récemment masterisé en Arts du spectacle et de la Scène, avant de jouer la comédie celui-ci fut un des élèves de la génération précédente de la même section audiovisuelle et du même lycée que Ben’ De los Santos et il réalisa lui-même, derrière la caméra, un étrange Slasher dans les années 90, en offrant à Patrice Féré (comédien dans UN JOUR…) un rôle assez similaire et tout aussi malsain que celui qu’il tient dans TRAUMA.

14061208380215263612310693 dans Trapard

Le jeune Victor Schlegel incarne enfin à merveille le petit Abel.

Et comédiens adultes comme enfants ont obtenu un prix d’interprétation collectif pour ce film au Festival de La Foa en 2011, et Ben’ De los Santos a raflé quant à lui le prix de la mise en scène à cette même édition du festival, dont la version courte de NI 28 remporta le Premier Prix. Deux films de zombies d’ailleurs à l’ambiance sonore particulièrement réussie.

Voici aussi un making of de TRAUMA qui vous plongera dans l’ambiance décontractée du tournage de la fin du film, et les moyens mis en œuvre un dimanche matin en plein centre-ville de Nouméa. Vous y apercevrez Ben’ De los Santos assisté à la réalisation de Terence Chevrin de Ni 28 (décidément : Chevrin – De los Santos – Bouchet, vous avez dit « une génération qui aime les zombies et les infectés ? »). Vous y verrez aussi la maquilleuse Karine Coen fignolant de la peau morte sur quelques figurants et bien sûr le réalisateur chorégraphiant les mouvements de sa horde de zombies, et maquillé lui-même pour l’occasion. On y entrevoit rapidement aussi Lucas Genna, l’un des cinq membres du Five Club et co-réalisateur des SONDEURS, tout jeunot, alors assistant-régisseur sur TRAUMA. Et le making of de se conclure sur la remise des prix au Festival de La Foa.


- Trapard -

Autres courts-métrages présentés dans Court-Métrage Fantastique Calédonien :

Tout sur Mammaire / Pause Pipi / Double Personnalité / Escamotage / L’A6 : Une Sale Grippe / La Dame et le Bonhomme / Fermez vos F’nêtres / Tuez-moi / La Dame Blônch / Détresse.com / Un Jour… / Innocente / Le Sablier / Les Papillons /Nouméa 2097 / Seules / Vers le Petit Coin et Au-delà / Zombie Madness / De l’Autre Côté du Miroir / Vermines / Les Bras de Fer & Le Cœur Soleil / La Liste / 13 & Red

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

3 commentaires pour « TRAUMA »

  1.  
    trapard
    14 juillet, 2014 | 2:21
     

    Je viens de retrouver la Playlist Youtube de Zombie Madness Production (ZM Prod.)

    -avec la dernière version de ZOMBIE MADNESS.
    -LES VRAIS DANGERS DE LA ROUTE.
    -PENCIL STORY.
    -et le clip du groupe TRIAS.

    https://www.youtube.com/playlist?list=PL1445ED51C5FE2426

  2.  
    trapard
    27 avril, 2015 | 23:53
     
  3.  
    trapard
    29 mai, 2015 | 14:05
     

    À chaque fois que je revois L’AUBERGE DE LA VENGEANCE (1987) de Lamberto Bava, je pense immanquablement au scénario de TRAUMA qui est bourré de similitudes, la horde de zombies en moins.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez