MON DICO STAR TREK : O COMME… « ORION SLAVE GIRL » !

Posté le 16 juillet 2014

Petit délire de trekker, avec toute la subjectivité que cela suppose et la passion parfois aveugle : voilà mon « Dico STAR TREK »… Vous ne serez pas forcément d’accord avec moi, mais qui a dit que je cherchais à être d’accord avec vous, hein ? Ces propos n’engagent que leur auteur, bien sûr, et s’adressent en priorité aux trekkers et trekkies, mais les autres sont aussi les bienvenus… Live long and prosper.

MON DICO STAR TREK : O COMME...

On les retrouve un peu partout dans STAR TREK, toutes époques confondues, qu’il s’agisse des séries télévisées comme des films, JJ Abrams ayant lui-même succombé à leurs charmes dans son STAR TREK de 2009. Les esclaves d’Orion (Orion slaves), ou esclaves orionnes, sont certainement l’expression d’un fantasme refoulé de Gene Roddenberry, créateur de STAR TREK et obsédé sexuel à ses heures (demandez à certaines actrices de l’époque des Sixties ce qu’elles pensent de l’homme…).

14071605444015263612390370 dans Star Trek

Beautés aliens à la peau verte originaire de la planète Orion, chacune de leur apparition envoûte un capitaine Pike, Kirk, Archer, car aucun humain de Starfleet ne peut leur résister, ce qui fera dire au Commodore José I. Mendez : « Elles sont comme des animaux. Vicieuses, séductrices. Elles disent qu’aucun homme Humain ne peut leur résister. »

Leurs danses langoureuses, leurs déhanchés provocants et leurs vêtements légers représentent un véritable danger pour l’équilibre mental d’un homme, au sens propre du terme car nos beautés orionnes, vendues sur le marché d’Orion, cachent un terrible secret…

14071605472815263612390371

Voici ce que nous dit le site Memory Alpha :

« Une fois vendues à un homme, les esclaves Orionnes utilisent leur physiologie unique à leur avantage. Leur haute capacité à fabriquer des phéromones accélère le métabolisme des hommes de beaucoup d’espèces différentes. L’homme subit une montée de production de son adrénaline à un niveau dangereux qui peut être la cause d’agression et finalement une perte des capacités mentales. L’effet le plus marquant des phéromones est de rendre les hommes manipulables par la suggestion. L’effet est très rapide et l’Orionne peut commander totalement l’homme. Ces effets sont cumulatifs, plus l’homme y est exposé, plus il est obéissant. »

On le voit ici, qui est finalement l’esclave ?… 

- Morbius -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans Mon Dico Star Trek :

A comme… Abrams ! / B comme… Bruitage ! / C comme… Critique ! / D comme… Data ! / E comme… Enterprise ! / F comme… Femme ! / G comme… Gore ! / H comme… Humanisme ! / I comme… Idiotie ! / J comme… Jeu ! / K comme… Klingon ! / L comme… Livre ! / M comme… Machine ! / N comme… Nourriture !

INDEX DU BLOG

13041407204515263611082950

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez