WILLARD (1971)

Posté le 17 juillet 2014

WILLARD (1971) dans Cinéma bis 14071708465915263612392360

WILLARD (1971) de Daniel Mann

Un petit classique du cinéma d’horreur psychologique du début des Seventies, ça vous dit ? Adapté par Gilbert Ralston de son roman éponyme écrit sous le pseudonyme de Stephen Gilbert et réalisé par Daniel Mann qui n’a tourné qu’une petite poignée de films et de téléfilms dont le western LA POURSUITE SAUVAGE (1972, The Revengers), WILLARD est un film désormais culte.

L’intrigue : Willard Stiles est un jeune homme plutôt asocial, sans amis, vivant avec une mère envahissante dans une vieille demeure, humilié par son patron dans une entreprise au sein de laquelle aucun des employés ne le respecte. Alors qu’un jour il quitte furieux un repas d’anniversaire, il va tomber nez à nez avec un rat dans une partie calme de son jardin. Après s’être montré incapable de se débarrasser des rats qui vivent là, il va se lier d’amitié avec l’un d’entre eux qu’il va surnommer Socrate. Willard va par la suite utiliser une véritable armée de rats pour se venger de ses humiliations, mais une confrontation entre lui et un des rats, Ben, va également survenir…

14071708510115263612392361 dans Fantastique

Willard est incarné à l’écran par Bruce Davison, obscur jeune premier dont WILLARD ne fut que sa troisième apparition au cinéma. Davison tourne encore aujourd’hui après une bonne centaine de rôles qui n’ont pas spécialement accentués sa petite renommée. Seul Rob Zombie lui a offert dernièrement un rôle qui sort du lot avec le personnage de Francis Matthias dans THE LORDS OF SALEM (2012).

À noter qu’Elsa Lanchester, l’incroyable FIANCÉE DE FRANKENSTEIN (1935), incarne la mère de Willard Stiles et Ernest Borgnine interprète son patron. Enfin, Sondra Locke, Madame Clint Eastwood à la ville et sa compagne dans un bon nombre de polars cultes, est la jeune secrétaire collègue de Willard.

14071708524315263612392364 dans Trapard

Le succès à la sortie de WILLARD (1971) semble avoir fonctionné puisque la firme Cinerama Releasing Corporation lança en chantier une pseudo-suite plutôt destinée à un public plus adolescent avec BEN (1972) tourné par Phil Karlson, un film qui fit les beaux jours des vidéoclubs de quartiers.

Au WILLARD (1971) de Daniel Mann, certains pourront lui préférer son remake de 2003, réalisé par Glen Morgan, un film particulièrement sombre avec un certain Crispin Glover sur le retour dans le rôle de Willard Stiles. Le même Glover qui, entre quelques rôles importants comme celui de George McFly des RETOUR VERS LE FUTUR et Andy Warhol de THE DOORS (1991), et excepté quelques apparitions, se faisait trop régulièrement oublier malgré ses grandes qualités de comédien.

- Trapard -

WILLARD en V.O. et en entier :

Image de prévisualisation YouTube

3 commentaires pour « WILLARD (1971) »

  1.  
    trapard
    17 juillet, 2014 | 18:08
     

    Vraiment très sympa cette affiche du film que tu as posté en intro, Morbius !

  2.  
    17 juillet, 2014 | 19:18
     

    Merci Trapard.

  3.  
    trapard
    6 novembre, 2016 | 11:25
     

    En 1974, les Chinois ont tourné une sorte de remake trash de WILLARD pour la Shaw Brothers. C’est THE KILLER SNAKES de Kuei Chih Hung.
    Je l’ai trouvé très bon d’ailleurs.

    http://www.hkcinemagic.com/fr/movie.asp?id=3903

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez