QUATERMASS II – QUATERMASS AND THE PIT

Posté le 26 juillet 2014

QUATERMASS II - QUATERMASS AND THE PIT dans Science-fiction 14012708415615263611933240

QUATERMASS II & QUATERMASS AND THE PIT

Nous présentions déjà ainsi notre héros dans le dossier BERNARD QUATERMASS ET LA FAMILLE DELAMBRE : DEUX LÉGENDES DU CINÉMA DE SCIENCE-FICTION : Le professeur Bernard QUATERMASS est un physicien créé par l’écrivain et scénariste anglais Nigel Kneale pour une mini-série TV en 6 épisodes, pour la BBC, THE QUATERMASS EXPERIMENT (1953). À la tête d’un programme spatial britannique baptisé le « British Experimental Rocket Group », on le voit régulièrement confronté à de sinistres forces extraterrestres menaçant de détruire la Terre.

Le succès fut tel, en Angleterre, que la BBC relancera en 1955 et en 1958 deux nouvelles mini-séries de 6 épisodes chacune, QUATERMASS 2 et QUATERMASS AND THE PIT. Ce sont les comédiens Reginald Tate (1953), John Robinson (1955) et André Morell (1958) qui se succèderont dans le rôle de QUATERMASS à la télévision.

N’ayant pas accès à la première série de 1953, THE QUATERMASS EXPERIMENT, j’aborderai plutôt ici les deux suivantes de 1955 et 1958, deux mini-séries d’une seule saison chacune et en noir & blanc.

QUATERMASS II (1955)

14072608523015263612411432 dans Série TV

Une série créée par Rudolph Cartier en 6 épisodes.

Nous sommes évidemment dans les années 50, et ce que Skarn reproche aux premières saisons des 60′s de DR WHO dans son article s’appliquera forcément à cette série de la BBC bien plus ancienne. Le mieux serait de comparer QUATERMASS II à une série américaine de la même décennie comme par exemple à ROCKY JONES, SPACE RANGER. Mais là où la télévision américaine proposait des rêves d’émancipations vers d’autres planètes, les aventures de Bernard Quatermass sont plutôt la conséquence d’une crainte d’invasion de l’Angleterre et d’un potentiel complot gouvernemental.

L’intrigue est archi-connue : Une pluie de météorites cache un envahisseur extraterrestre qui a comme pouvoir de transformer les hommes en des sortes de zombies physiologiquement contrôlés. Le Professeur Quatermass devra, grâce à l’aide de Vincent Broadhead, un membre influent du parlement, entrer dans une usine suspecte et arrêter l’invasion des aliens…

14072608565915263612411433 dans TrapardDonc après Reginald Tate en 1953 dans la série que je ne connais pas, John Robinson endosse le rôle de Quatermass de manière plutôt efficace. British et très sanguin dans ce rôle d’intellectuel quinquagénaire, John Robinson incarne parfaitement le personnage central de l’intrigue cherchant à démêler le vrai du faux face à un complot d’outre-espace.

À noter que le comédien Hugh Griffith (NOBLESSE OBLIGE, 1949) est aussi de la partie, incarnant le Dr Leo Pugh et même Nigel Kneale, le créateur du personnage de Bernard Quatermass, apparaît dans la série.

Pour ce qui est de la musique d’ouverture de la série, elle est due au compositeur anglais Gustav Holst Théodore, avec « Mars, the Bringer of War » extrait de sa suite orchestrale « The Planets » écrite entre 1914 et 1916. Je ne sais pas vraiment qui est à l’origine du reste des ambiances musicales durant chaque épisode de QUATERMASS II, mais certains passages ressemblent déjà fortement à ce que sera le thème très angoissant et culte développé par le compositeur américain Dominic Frontiere pour faire évoluer l’ambiance paranoïaque de la série LES ENVAHISSEURS (1967-1968, The Invaders).

Au même titre que pour THE QUATERMASS EXPERIMENT qui aura le droit a un remake pour le cinéma tourné par Val Guest pour la Hammer Films avec LE MONSTRE (1955, The Quatermass Xperiment), QUATERMASS II deviendra LA MARQUE (1957, Quatermass 2) aussi réalisé par Val Guest. Le comédien Brian Donlevy incarne le Professeur Quatermass dans ces deux versions cinématographiques.

QUATERMASS AND THE PIT (1958)

14072609021115263612411446

Une série créée par Rudolph Cartier en 6 épisodes.

Cette troisième série TV mettant en scène le Professeur Quatermass (celle de 1953 étant quasiment introuvable en version complète) est nettement de meilleure qualité que la précédente. André Morell dans le rôle-titre y est très différent, mais son personnage y est tout aussi intéressant.

L’intrigue est tout aussi connue que la précédente puisqu’elle a aussi été popularisée par un remake de 1967, LES MONSTRES DE L’ESPACE (Quatermass and the Pit) , réalisé par Roy Ward Baker pour la Hammer Films et avec Andrew Keir dans le rôle de Quatermass :

Des ossements sont découverts lors de travaux à Hobbs Lane dans Londres. L’expert anthropologue, le Docteur Roney, déclare que ces os représentent le chaînon manquant entre les animaux et l’homme. Cependant, on découvre également un dispositif ressemblant à une bombe. Il s’agit en fait d’une capsule qui contient trois extra-terrestres morts. Et pourtant, des phénomènes étranges se passent autour de la capsule qui, peu à peu, prend vie…

14072609111915263612411449Étrangement, je trouve cette série de 1958 beaucoup plus proche d’une réalisation TV que celle de 1955 qui était nettement plus rythmée, avec un montage plus vif et des cadrages et mouvements de caméras moins lents ou moins statiques sur les comédiens, un peu comme si une transition dans la réalisation télévisée anglaise se faisait ressentir entre la fin des années 50 et le début des années 60.

D’ailleurs moi qui ai toujours eu un faible pour l’histoire de QUATERMASS AND THE PIT avec ses extraterrestres préhistoriques, je trouve la première partie de la série un peu ratée à côté de celle de QUATERMASS II de 1955. M’enfin, je me rattraperais en revoyant le remake de Roy Ward Baker pour la peine. Par contre, à partir de l’épisode 4, ça reprend du rythme et QUATERMASS AND THE PIT devient même captivant jusqu’au dernier épisode.

Dans cette série, les extraterrestres en question sont considérés par le Professeur Quatermass comme une ancienne civilisation martienne télépathe qui aurait colonisé la Terre et engendré l’évolution darwinienne, et qui serait encore en connexion avec l’esprit humain. Voilà qui devrait attiser la curiosité de notre spécialiste de la culture martienne, Erwelyn.

Pour les inconditionnels du comédien Michael Ripper qui est pratiquement un caméo à lui seul puisqu’on le retrouve dans un nombre incalculable de petits rôles dans les films de la Hammer Films, dans la série QUATERMASS AND THE PIT, il est le jeune sergent de l’armée britannique.

14072609053515263612411448

L’univers paranoïaque créé par l’écrivain et scénariste anglais Nigel Kneale a malheureusement été très peu exploité au cinéma comme à la télévision par la suite. Néanmoins, le personnage de Quatermass a été remis au goût du jour en 1979 dans la très courte série en 4 épisodes, THE QUATERMASS CONCLUSION. Une mini-série inédite en France, dans laquelle John Mills incarne Bernard Quatermass.

Pour les fans de Slashers des 80′s qui, comme moi, se sont retrouvés très étonnés à l’époque en découvrant HALLOWEEN 3, LE SANG DU SORCIER (1982, Halloween III: Season of the Witch), un film très étrange et très loin des préoccupations de Michael Myers dans les deux opus précédents. Cette collaboration scénaristique entre le réalisateur Tommy Lee Wallace et Nigel Kneale est sûrement l’une des dernières exploitations à l’écran de l’univers paranoïaque de Kneale, HALLOWEEN 3, LE SANG DU SORCIER étant bien plus proche de la science-fiction horrifique à la Quatermass que du simple Slasher, malgré ses nombreuses scènes gores.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 /Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Captain Video and his Video Rangers / Rocky Jones, Space Ranger / Les Aventures de Superboy

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

2 commentaires pour « QUATERMASS II – QUATERMASS AND THE PIT »

  1.  
    trapard
    23 novembre, 2014 | 15:39
     

    Pour ceux ou celles qui aimeraient les voir : les deux séries (donc celle de 1955 et celle de 1958) avec leurs 6 épisodes sont en versions complètes mais en V.O. ici :

    -Quatermass II :

    https://www.youtube.com/watch?v=ociw13A2T6E

    -Quatermass and the pit :

    https://www.youtube.com/watch?v=n6MwmPt7in4

    -On trouve aussi la mini-série de 1979, The Quatermass Conclusion :

    https://www.youtube.com/watch?v=SFK0ttbDHZI

    -Ainsi que le remake de la Hammer Film de Quatermass and the pit :

    https://www.youtube.com/watch?v=3lIUA6H8b04

    -Et pour conclure : l’album « Quatermass » du groupe de rock progressif anglais éponyme sorti en 1970 (avec un côté très Deep Purple) :

    https://www.youtube.com/watch?v=jBmfu0a1xpc

    http://en.wikipedia.org/wiki/Quatermass_%28band%29

    http://en.wikipedia.org/wiki/Quatermass_%28album%29

  2.  
    trapard
    21 octobre, 2018 | 13:05
     

    Toujours au sujet de Nigel Kneale :

    -Une playlist des six épisodes de « Beasts » de Nigel Kneale :

    https://www.youtube.com/playlist?list=PLFzjrToFKB8_eXO-_kVu28uxQxiZp56QZ

    -Du « folk horror » britannique, avec en premier, le très bon film de télévision « Robin Redbreast » :

    https://www.youtube.com/watch?v=Zyztk4–8YQ&list=PLQ1PATdAe_bVM5_CTqu9CPHcxGd_6DD96

    Tout est en VO bien sûr.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez