• Accueil
  • > Archives pour juillet 2014

Archives

Archive pour juillet 2014

SPÉCIAL BORIS KARLOFF

SPÉCIAL BORIS KARLOFF dans Cinéma 13061310052715263611288458

THE MAN THEY COULD NOT HANG – L’HOMME QUE J’AI RESSUSCITÉ et THE DEVIL COMMANDS

Boris Karloff est de retour dans ce Grenier du Ciné SF en savant fou, plus tordu que jamais, et ceci dans 3 films !

14070810252715263612373490 dans Le grenier du ciné SF

THE MAN THEY COULD NOT HANG (1939) de Nick Grinde

L’intrigue : Dr Savaard est obsédé par l’idée de ramener les morts à la vie. Un jeune étudiant en médecine lui propose ses services, mais Savaard est arrêté et condamné à la pendaison pour ses crimes scientifiques. Il jure alors vengeance devant le juge et le jury avant son exécution. Son jeune assistant vole le corps et le ranime en utilisant la technique de Savaard. La vengeance meurtrière peut donc commencer…

Produite par la Columbia Pictures, THE MAN THEY COULD NOT HANG est une bonne petite série B tournée par Nick Grinde, un habitué du genre qui a d’ailleurs tourné par la suite BEFORE I HANG (1940) et L’HOMME QUE J’AI REESSUSCITÉ (1940, Man with Nine Lives) avec le même Boris Karloff. C’est aussi une énième déclinaison de FRANKENSTEIN ou LE MORT QUI MARCHE (1936, The Walking Dead).

Le film est en entier et en v.o. ici.

14070810271615263612373493 dans Science-fiction

L’HOMME QUE J’AI RESSUSCITÉ (1940) de Nick Grinde

Encore un film de Nick Grinde avec Boris Karloff après THE MAN THEY COULD NOT HANG (1939) et BEFORE I HANG (1940), ce MAN WITH NINE LIVES au titre poétique en anglais est à ne pas confondre avec la série B de Phil Rosen, au sujet beaucoup plus minimaliste, MAN WITH TWO LIVES (1942).

Persuadé de pouvoir guérir le cancer par congélation, le Dr Kravaal enferme son malade qui est en train mourir dans une chambre froide secrète creusée sous un glacier. Le neveu du mourant, Bob Adams, suspectant quelque chose de louche, se rend au laboratoire de Kravaal, accompagné de la police. Kravaal n’ignore pas que son patient mourra s’il est arrêté ; aussi essaye-t-il de décourager ses poursuivants à l’aide d’une drogue puissante. Mais dans la bagarre, la drogue les plonge tous dans l’inconscience…

Le sujet étonnant de L’HOMME QUE J’AI RESSUSCITÉ inspirera forcément d’autres scénaristes et réalisateurs, comme le cinéaste anglais Bernard Knowles pour son FROZEN ALIVE (1964).

Le film est en entier et en v.o. ici.

14070810284815263612373496

THE DEVIL COMMANDS (1941) d’Edward Dmytryk

Encore une production de la Columbia Pictures avec Boris Karloff, mais avec Edward Dmytryk à la réalisation cette fois-ci. Dmytryk étant un réalisateur aux sujets souvent psychologiques, ce film de savant fou ne peut qu’y gagner en profondeur dramatique.

L’intrigue : Le docteur Julian Blair est un savant émérite. Il n’a que deux passions : son métier et sa femme, Helen. Blair travaille sur les ondes du cerveau humain et tente de retranscrire les pensées des autres. Son épouse l’aide volontiers et lui sert de cobaye. Le jour de l’anniversaire de leur fille, Anne, alors que Julian est entré dans une pâtisserie acheter le gâteau, Helen, dont la voiture est garée à quelques pas, est victime d’un accident mortel. Fou de douleur, Blair veut continuer ses expériences, mais ses confrères le lui déconseillent. Un de ses serviteurs, Karl, lui propose une soirée chez Mrs Walters, une médium célèbre. Sceptique, Blair accepte malgré tout. Dès lors, poussé par cette dernière, il va s’enfoncer dans la folie, tentant par tous les moyens de rentrer en contact avec sa femme, au-delà de la mort…

La Seconde Guerre Mondiale ayant commencé en Europe, tout effort scénaristique sur les besoins et inventions scientifiques sont à leur comble pendant ces années 40, savants géniaux, farfelus ou fous s’en donnant à cœur joie pour créer l’inimaginable (pour l’époque). Et on imagine bien l’effet sur les familles américaines en période de perte humaine que pouvait entraîner un sujet comme celui de THE DEVIL COMMANDS.

- Trapard -

Autres films présentés dans la catégorie Le Grenier du Ciné SF :

Flash Gordon, de la BD aux serials / Croisières Sidérales / Aelita / Man Made Monster / Metropolis / Things to come / Docteur Cyclope / L’Ennemi sans Visage /Sur un Air de Charleston / La Femme sur la Lune / Le Tunnel / La Fin du Monde /I.F.1 ne répond plus / Buck Rogers au XXVe Siècle : Une Bataille Interplanétaire avec les Hommes-Tigres de Mars / Le Mort qui marche / Before I hang / The Ape / Le Capitaine Marvel / Le Voyage dans la Lune / A Trip to Mars /Le Voyage sur Jupiter / The Airship Destroyer / 20 000 Lieues sous les Mers (1916) / Paris qui dort / Sauce Piquante / The Beast of Borneo / Torture Ship /Emergency Landing / Le Voleur de Cadavres / Cerveaux de Rechange

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



L’ŒUF DE DRAGON

L’ŒUF DE DRAGON dans Flynn 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

14070712562315263612371572 dans LittératureFan de la saga du Trône de Fer, nommée, en VO, A Song of Ice and Fire, voici une parution à ne surtout pas louper chez Pygmalion : L’Œuf de Dragon, préquelle au Trône de Fer.

LŒuf de Dragon se déroule 90 ans avant le début de la saga Trône de Fer. On y suit les aventures de ser Duncan le Grand, connu sous le nom de Dunk, un chevalier errant, accompagné de son écuyer, Aegon Targaryen, surnommé l’Œuf. Dunk et l’Œuf errent donc en quête de missions à effectuer. L’aventure est passionnante de bout en bout, du début à la fin, dès les premiers mots jusqu’aux derniers. On se laisse rapidement emporter dans l’histoire que nous narre George R.R. Martin, d’autant plus que celui-ci possède une plume extraordinaire, servie par une traduction de Patrick Marcel qui fait un excellent boulot. Malheureusement, 190 pages c’est un peu trop court, et en arrivant au bout, on reste un peu sur notre fin.

Mais au final, ce n’est pas si grave parce que la lecture est parfaite. On voyage entre fantasy, intrigues politiques, scènes de combat, brutalité ainsi que, bien évidemment, une masse de personnages que Martin parvient, comme toujours, à maîtriser avec talent. Que ce soit leur psychologie, ou les actions qu’ils effectuent, tout est décrit dans la plus grande fluidité. Surtout, ses personnages sont intéressants et attachants, c’est ça qui fonctionne dans l’univers du Trône de Fer.

En somme, je ne peux que vous conseiller de lire L’Œuf de Dragon qui devrait ravir les fans extrêmes comme les moins fans. L’avantage, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir lu ou vu l’intégralité de la saga puisque L’Œuf de Dragon est une petite porte d’entrée sympathique dans le Royaume des Sept Couronnes, profitez-en.

L’Œuf de Dragon, G.R.R. Martin, éd. Pygmalion, p. 190, 15€90.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



VAISSEAUX SF : VAISSEAU DE FLESH GORDON

VAISSEAUX SF : VAISSEAU DE FLESH GORDON dans Cinéma bis 13061310034815263611288456

14070610495215263612368781 dans Cinéma bis américain

VAISSEAU DE FLESH GORDON

Après le vaisseau « féminin » des MERCENAIRES DE L’ESPACE (vous vous rappelez, celui avec des seins), il nous phallus, pardon, il nous fallait bien un pendant masculin… Inutile de pinailler ni de vous faire un dessin, vous devinez très bien à quoi ressemble le vaisseau de Flesh Gordon (et j’ai bien dit « Flesh » et non « Flash » !) ici présent sur ces photos…

14070610505515263612368790 dans Science-fiction

Parfaitement conçu pour intimider ses ennemis ou, mieux, pénétrer un trou noir, ce vaisseau sans nom (mais a-t-il vraiment besoin d’en avoir un ?) peut hardiment se rendre là où nul homme n’est encore jamais allé. Ses pilotes n’ont jamais les boules, nous dit-on, lorsqu’ils ont à traverser l’univers de part en part.

14070610514415263612368803 dans Vaisseaux SF

Notre fusée apparaît dans le film de Michael Benveniste et Howard Ziehm, FLESH GORDON, réalisé en 1974, véritable parodie très osée de la célèbre BD Flash Gordon d’Alex Raymond. Il reviendra dans sa suite, LE RETOUR DE FLESH GORDON (1989).

- Morbius -

Autres vaisseaux présentés dans la catégorie Vaisseaux SF :

Croiseur C-57D / Valley Forge / Discovery One / Fusée du Choc des Mondes /Astroforteresse Galactica / Aigle / Nostromo / Andromeda Ascendant / Serenity /Jupiter 2 / Moya / Vaisseau de Les Premiers Hommes dans la Lune / Lexx / USS Enterprise NCC-1701-D / Destinée / USS Cygnus / Soucoupe de Klaatu / Tardis /Starfury / Liberator / Viper / Thunderbird 3 / Excalibur / Starbug / Vaisseaux des Visiteurs / Event Horizon / BTA Fighter / Odysseus / Moonbase Interceptor /Thunder Fighter / Vaisseau martien /Prometheus / Vaisseau du film Le Guerrier de l’Espace / Nell / Vaisseau du film Explorers / Vaisseau-mère de Rencontres du Troisième Type / Vaisseau du capitaine Yop Solo

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



LES AVENTURES DE SUPERBOY (1961)

LES AVENTURES DE SUPERBOY (1961) dans Science-fiction 14012708415615263611933240

LES AVENTURES DE SUPERBOY (1961) de Whitney Ellsworth

14070508361315263612365994 dans Série TVEn 1951, la Lippert Pictures proposait pour l’exploitation en salles, une série B devenue culte, SUPERMAN AND THE MOLE-MEN, mettant en scène notre héros de comics américains, et interprété par George Reeves (mais qui n’était pas le père de Christopher) et par Phyllis Coates. Le succès de ce film incita le producteur Whitney Ellsworth a créer LES AVENTURES DE SUPERMAN (1951-1958, The Adventures of Superman) pour la télévision. Une série TV parrainée par les céréales Kellogs, dont vous trouverez un très grand nombre d’épisodes des 6 saisons sur cette chaîne de YouTube.

La série devait se prolonger en 1959, mais la mort subite de George Reeves en Juin 1959 lui mit un terme définitif, bien que les producteurs avaient pensé un moment la poursuivre en utilisant une doublure pour les scènes d’action, ainsi qu’un sosie, et des inserts de George Reeves. Mais l’idée fut rejetée car considérée de trop mauvais goût (alors que la « Bruceploitation » a utilisé ce principe à outrance à Hong-Kong sur presque dix années).

Finalement Whitney Ellsworth mit un chantier LES AVENTURES DE SUPERBOY (The Adventures of Superboy) avec le jeune Johnny Rockwell incarnant Clark Kent dans sa jeunesse, et avec un costume similaire à celui que porte George Reeves dans LES AVENTURES DE SUPERMAN. Un épisode pilote des AVENTURES DE SUPERBOY intitulé « Ransom of Rajah » fut tourné en 1961, et douze autres ont été écrits, mais le projet fut finalement annulé en cours de préparation. Néanmoins, cet épisode permettra la création et influencera indirectement les futures séries que sont LES AVENTURES DE SUPERBOY (1966-1969 sur de nouveaux scénarios de Whitney Ellsworth), LES AVENTURES DE SUPERBOY (1988-1992) et SMALLVILLE (2001-2011)…

Pour conclure, voici le fameux pilote des AVENTURES DE SUPERBOY de 1961 en V.O.

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 /Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Captain Video and his Video Rangers / Rocky Jones, Space Ranger

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

 



NEWS BLOG COSMOFICTION (17)

Hey ! Mais il est temps de faire le point avec toutes les dernières publications du blog entièrement consacré à la SF et au fantastique des années 80, j’ai nommé : CosmoFiction ! L’ÉPÉE SAUVAGE, ROBOCOP, LE GUERRIER DE L’ESPACE, KRULL, RETOUR VERS LE FUTUR, LE CHOC DES TITANS, MILLENIUM et tant d’autres vous donnent rendez-vous sur CosmoFiction ! Cliquez sur le titre pour accéder directement à la publication.

NEWS BLOG COSMOFICTION (17) dans Blog CosmoFiction 13122806211015263611849328

DERNIÈRES PUBLICATIONS DE COSMOFICTION DANS L’ORDRE DE LEUR PARUTION :

Instantané : CRITTERS (1986)

L’affiche : L’ÉPÉE SAUVAGE (1982)

Instantané : RE-ANIMATOR (1985)

Musique : LE GUERRIER DE L’ESPACE – Main Title

Reportage sur ROBOCOP dans Cinéstar (1988)

Instantané : LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE (1981)

Cosmopage : Couverture du numéro 4 – mars 1985

Instantané : SUPERGIRL (1984)

La bande-annonce : MILLENIUM (1989)

Instantané : STAR TREK III, À LA RECHERCHE DE SPOCK (1984)

Cosmocritique : RETOUR VERS LE FUTUR (1985)

Reportage « Journey to KRULL : The Making of the Film »

Cosmofiche : LE CHOC DES TITANS (1981)

Instantané : ROBOCOP (1987)

L’affiche : THE DEADLY SPAWN (1983)

14051412572015263612236353 dans Blog CosmoFiction



CERVEAUX DE RECHANGE (1936)

CERVEAUX DE RECHANGE (1936) dans Cinéma 13061310052715263611288458

CERVEAUX DE RECHANGE (1936) de Robert Stevenson

14070109044515263612357301 dans Le grenier du ciné SF

Beaucoup plus connu sous son titre original, THE MAN WHO CHANGED HIS MIND, ce petit film de science-fiction anglais a surtout le mérite d’offrir à Boris Karloff l’un de ses premiers rôles de savant fou. Transfuge de la Universal Pictures américaine, Karloff fit plusieurs allers-retours en Europe durant les années 30 pour quelques tournages, anglais surtout, comme LE FANTÔME VIVANT (1933) pour la Gaumont British Pictures et pour ces CERVEAUX DE RECHANGE produits par la Gainsborough Pictures.

14070109063915263612357302 dans Science-fiction

L’intrigue : Dans un manoir isolé le docteur Laurience, un savant jadis respecté, commence à faire des recherches sur les fondements de l’esprit et de l’âme, aidé d’une jeune chirurgienne, Clare Wyatt, et d’un associé handicapé du nom de Clayton. La communauté scientifique rejette ses théories et Laurience risque de perdre tout ce pour quoi il a travaillé avec tant d’acharnement. Il décide donc d’utiliser ses découvertes en matière de transfert du cerveau, et il remplace l’esprit de Lord Haslewood, un philanthrope, par celui de Clayton. Grâce à la richesse et au prestige de Lord Haslewood aux services duquel il travaille, Laurience devient de plus en plus impossible à arrêter dans sa quête sordide de connaissances…

14070109091115263612357304 dans Trapard

Un sujet assez classique en soi avec tous les ingrédients du genre, du laboratoire à la pointe du progrès scientifique jusqu’au chimpanzé servant de cobaye. Et le fameux savant qui, depuis Mary Shelley et R. L. Stevenson, égare sa soif de savoir au-delà de toutes moralités établies par la société et ses dogmes et ce, jusqu’à ses propres limites dans sa conscience d’être humain.

- Trapard -

CERVEAUX DE RECHANGE EN VERSION COMPLÈTE ET EN V.O.

Image de prévisualisation YouTube

Autres films présentés dans la catégorie Le Grenier du Ciné SF :

Flash Gordon, de la BD aux serials / Croisières Sidérales / Aelita / Man Made Monster / Metropolis / Things to come / Docteur Cyclope / L’Ennemi sans Visage /Sur un Air de Charleston / La Femme sur la Lune / Le Tunnel / La Fin du Monde /I.F.1 ne répond plus / Buck Rogers au XXVe Siècle : Une Bataille Interplanétaire avec les Hommes-Tigres de Mars / Le Mort qui marche / Before I hang / The Ape / Le Capitaine Marvel / Le Voyage dans la Lune / A Trip to Mars /Le Voyage sur Jupiter / The Airship Destroyer / 20 000 Lieues sous les Mers (1916) / Paris qui dort / Sauce Piquante / The Beast of Borneo / Torture Ship /Emergency Landing / Le Voleur de Cadavres

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG



123