SPACEMAN et ULTRAMAN

Posté le 9 août 2014

SPACEMAN et ULTRAMAN dans Science-fiction 14012708415615263611933240

SPACEMAN

SPACEMAN (スーパー Supa Jaiantsu – Traduisez par « SUPER GÉANT ») est un super-héros japonais et vedette dans une série TV à succès diffusée au Japon entre 1957 et 1959 et produite par la Shintoho Company Ltd. SPACEMAN est aussi connu au Japon sous l’appellation de « Géant en acier » (鋼鉄の Kotetsu no Kyojin ), et aux États-Unis, en tant que STARMAN. En France et en Italie, il est SPACEMAN.

14080908005015263612440731 dans Série TVSPACEMAN a été le premier super-héros du cinéma japonais, et un modèle pour de nombreux autres super-héros japonais à venir comme ULTRAMAN ou KAMEN RIDER, avant que ses aventures soient retranscrites pour la télévision suite à la création du premier super-héros télévisé GEKKO KAMEN (月光仮 – Traduisez par « Masque de Clair de Lune »). Comme la série SPACEMAN, celle de GEKKO KAMEN était diffusé en noir et blanc et a été produite par l’agence de publicité Senkosha et diffusée du 24 Février 1958 au 5 Juillet 1959, avec un total d’environ 130 épisodes. GEKKO KAMEN comme SPACEMAN & ULTRAMAN sont des séries japonaises mythiques du genre Tokusatsu (特撮, contraction de tokushu satsuei (特殊撮影) ou films à effets spéciaux). Ne pas confondre les Tokusatsu avec les Sentai ou Super Sentai (スーパー戦隊シリーズ, Sūpā sentai shirīzu), qui est sous-genre du Tokusatsu concernant uniquement les groupes de supers héros du type BIOMAN ou POWER RANGERS, ni avec les Metal Heros comme le cyborg SPECTREMAN (スペクトルマン, Supekutoruma) ou encore X-OR (宇宙刑事ギャバン, Uchū Keiji Gyaban).

SPACEMAN est une créature créée par l’homme à partir de l’acier, par le Conseil de la paix de l’Emerald Planet, pour détruire le mal et rétablir la paix dans l’univers. Avec ses collants blancs, sa cape et son casque surmonté d’une antenne, il est pratiquement indestructible et vole dans l’espace. Lorsqu’il est envoyé sur Terre pour arrêter les forces du mal, il se déguise en humain mais son identité n’est pas secrète contrairement à Clark Kent/Superman. Il travaille avec les autorités japonaises en les aidant à arrêter les criminels et autres créatures de l’Espace comme les Pairans.

Les épisodes de SPACEMAN ont été remontés pour être diffusés aux États-Unis sous la forme de quatre longs-métrages dans les années 60. Voici l’un d’eux en version anglaise et le plus connu : ATTACK FROM SPACE (1965).

Image de prévisualisation YouTube

ULTRAMAN

ULTRAMAN (Urutoraman: Kûsô tokusatsu shirîzu) est la série japonaise mythique du genre Tokusatsu. C’est celle qui a lancé la mode du super héros masqué. Il s’agit d’un véritable phénomène culturel japonais, omniprésent dans l’imaginaire nippon. Elle a été créée par Eiji Tsuburaya et dura de 1966 à 1967. La première série d’ULTRAMAN comporte 39 épisodes en couleurs de 30 minutes chacun, mais une foule d’autres séries vont découler de celle initiale. Ainsi seront lancées ULTRAMAN ACE (1972–1973), ULTRAMAN LEO (1974–1975), ULTRAMAN TIGA (1996–1997) ou ULTRAMAN MAX (2005–2006). Au total, des dizaines de films, séries et dessins animés.

14080908073315263612440734 dans TrapardLe premier épisode d’ULTRAMAN a été diffusé le 17 Juillet 1966, à la suite de la série ULTRA Q, autre série japonaise fantastique mais sans super-héros.

La série raconte l’histoire des cinq membres japonais de la Patrouille Scientifique mondiale, une force de police ultra-sophistiquée équipée d’armements de pointe et de vaisseaux spatiaux. Menée par le capitaine Muramatsu, l’équipe défend la planète contre l’inconnu, les extraterrestres et de monstres qui ravagent la Terre. Au cours d’une mission, le héros, Hayata, rencontre un extraterrestre du nom d’ULTRAMAN venu de la nébuleuse M7B. Celui-ci lui donne une sorte de baguette magique, la « Bêta Capsule », qui lui permet d’échanger sa place avec celle du géant ULTRAMAN lorsque les monstres et extraterrestres attaquent le Japon. Lorsque l’armement de la Patrouille Scientifique mondiale s’avère inefficace, Hayata se transforme en ULTRAMAN…

Chaque épisode est bâti sur le même schéma : un monstre apparait, la patrouille se rend sur les lieux de l’apparition et combat en vain le vilain. Mais ULTRAMAN surgit alors de nulle part.

La construction des épisodes de cette première série d’ULTRAMAN a servi de référence à tous les Tokusatsu des décennies suivantes, pour la plupart produites par la Toei. Ultraman 80 est le seul opus à avoir été diffusé en France.

14080908112215263612440742En France la première apparition d’ULTRAMAN s’est faite en 1988 sur M6 via l’émission « Graffi’6 » sous le titre d’ULTRAMAN 2080, avant de rejoindre TF1 et Club Dorothée en 1991, le titre devenant ULTRAMAN 80. Pour l’occasion, Bernard Minet a interprété un nouveau générique (il chantait déjà celui de la version de M6), dont voici les paroles : « Héros venu du ciel, pour que l’amour soit éternel. Lorsque la Terre est en danger. Ultraman vient nous sauver. Ultraman, Ultraman, tu viens d’une autre planète. Et tu sais bien que peut-être, tu l’as quittée à tout jamais. Ultraman, Ultraman, lorsque souffle la tempête… Pauvre héros, au secours des terriens, tu n’as jamais peur de rien. Tu es le héros de l’amitié. Ultraman vient nous sauver. Ultraman ! »

Tout comme SPECTREMAN et d’autres Tokusatsu, ULTRAMAN est un dérivé des kaijū eiga (怪獣映画 « cinéma des monstres »), notre héros de l’espace, autrement dit le mec plus ultra, affrontant lui aussi de nombreux Kaijū (怪獣 « bêtes étranges » ou « bêtes mystérieuses »). Les Ultra Kaiju (ウルトラ怪獣 Urutora Kaiju) sont d’ailleurs les monstres qui apparaissent dans les différentes séries d’ULTRAMAN.

Voici une longue bande-annonce de la première série de 1966-1967 qui devrait ravir les fans de Kaijū .

Image de prévisualisation YouTube

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Série TV :

Supernatural / Cosmos 1999 / Legend of the Seeker / Star Trek remasterisé / Le Prisonnier, nouvelle série / Les séries d’Irwin Allen / Trois épisodes de Cosmos 1999 / Les Envahisseurs / Ce que la nouvelle série Battlestar Galactica aurait dû être… / Enterprise / Stargate Universe / Night Gallery / Dossiers Brûlants (Kolchak, the Night Stalker) / The Starlost / Scream Show / Voyage au Fond des Mers / Star Maidens ou Les Filles du Ciel / Space Command / Space Academy / Belphégor /La Brigade des Maléfices / Jason of Star Command / Métal Hurlant Chronicles /Spectreman / Vampire Diaries / The Robinsons : Lost in Space / Hex : la Malédiction / Lost Girl / MS3K ou Mystery Science Theater 3000 / Defiance : saison 1 / The Secret Circle : saison 1 / Under the Dome : Saison 1 / Siberia : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 1 / The Walking Dead : saison 1 /Les Aventures du Docteur Fu Manchu / Doctor Who (2005) : saison 2 / Sleepy Hollow : saison 1 / Doctor Who (2005) : saison 3 / Dracula : saison 1 / Doctor Who Classic : saison 2 / Doctor Who (2005) : saison 4 / Lost Girl : saison 4 / Almost Human : saison 1 / Captain Video and his Video Rangers / Rocky Jones, Space Ranger / Les Aventures de Superboy / Quatermass II & Quatermass and the Pit

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

5 commentaires pour « SPACEMAN et ULTRAMAN »

  1.  
    trapard
    25 septembre, 2016 | 19:29
     

    Pour ceux que ça intéresse, Patri©k de UFSF a créé une piste de sous-titres français pour la version US de SPACEMAN : ATTACK FROM SPACE. http://muaddib-sci-fi.blogspot.com/2016/09/attaque-depuis-lespace-attack-from.html

  2.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 15:44
     

    Tiens, voilà une série bourrée de Kaijus et qui a précédée ULTRAMAN que j’aimerais beaucoup découvrir :

    ULTRA Q (Urotora Q) -1966
    Une série réalisée par Koji Kajita, Samaji Nonagase et Hajime Tsuburaya.

    http://kaijusroyaume.forumculture.net/t305-ultra-q

    ULTRA Q est le nom de la série télévisée qui a précédée ULTRAMAN. c’est la première série TV qui a été produite par Tsuburaya Productions. Dans cette série qui compte 28 épisodes, on n’y voit aucun ultra-héros. La série se rapprochait plus au genre Twilight Zone ou encore The X Files. Plusieurs vieux costumes de monstres de la Toho refont surface avec un look légèrement différent. Godzilla apparaissant dans l’épisode 1 (Gomess) et le Roi Kong apparaissant dans l’épisode 2 (Goro), nous avons eu Manda dans l’épisode 6 (dragon), Baragon dans l’épisode 18 (Pagos), le poulpe géant dans l’épisode 23 (Sudar), et magma le morse géant de Gorath dans l’épisode 27 (Todola)…

  3.  
    trapard
    28 janvier, 2017 | 16:29
     

    Puis une autre série culte au Japon à laquelle les Français n’ont toujours pas droit :

    ULTRA-SEVEN (Urutora sebun) 1967-1968.
    Une série créée par Eiji Tsuburaya
    1 saison – 49 épisodes de 25 minutes.

    –>Ultra-Seven, produit par les Productions Tsuburaya, diffusé sur Tokyo Broadcasting System à partir du 1 Octobre 1967 à Septembre 68. Dans un avenir pas trop lointain, la Terre se trouve constamment sous-attaque contre les menaces extra-terrestres. Pour les combattre, la Force de Défense Terrestre établit la Garde Ultra (ウルトラ 警備隊 Urutora keibi-tai), Une équipe de six membres d’élite qui utilisent la haute technologie des véhicules et des armes. Ensuite arrive dans leur combat le mystérieux Dan Moroboshi qui secrètement est un étranger de la Terre de Lumière de la nébuleuse M-78, Ultra-seven…

  4.  
    trapard
    5 janvier, 2019 | 20:01
     

    3 épisodes de la série ULTRAMAN en VF sur Youtube :

    https://www.youtube.com/channel/UCNMAsfUbjIJ-6fSAh6qObZQ

  5.  
    trapard
    12 janvier, 2019 | 21:16
     

    Pas loin du look de SPACEMAN il y a aussi IRON SHARP.
    On le voit dans INVASION OF THE NEPTUNE MEN (1961) de la Toei.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Invasion_of_the_Neptune_Men

    Un film japonais qui aurait bien sa place sur le CE13D :

    https://www.youtube.com/watch?v=A2O5mEmQsHs

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez