DRIVE-IN : REPTILICUS, LE MONSTRE DES MERS (1961)

Posté le 4 octobre 2014

DRIVE-IN : REPTILICUS, LE MONSTRE DES MERS (1961) dans Cinéma 13051809153815263611200263

14100408485115263612578800 dans Drive-in

REPTILICUS, LE MONSTRE DES MERS (Reptilicus)
Année : 1961
Réalisateur : Poul Bang (version danoise), Sidney W. Pink (version anglaise)
Scénario : Ib Melchior & Sidney W. Pink
Production : Saga Studio & American International Pictures
Musique : Sven Gyldmark
Pays : Danemark – États-Unis
Durée : 81 min
Interprètes : Carl Ottosen, Ann Smyrner, Mimi Heinrich, Asbjorn Andersen, …

14100408485615263612578803 dans FantastiqueAprès DINOSAURUS (1960) d’Irvin Yeaworth pour la Universal Pictures, tourné aux Caraïbes, et GORGO (1961) d’Eugène Lourié pour la Metro-Goldwyn-Mayer tourné en Irlande et en Angleterre, je vous le donne en mille… Voici écrit en lettres de sang sur l’écran et produit par l’American International Pictures : REPTILICUS. Co-produit et tourné au Danemark, REPTILICUS est un le seul film fantastique danois tourné depuis… Et bien depuis 1918 et LE VAISSEAU DU CIEL (Das Himmelskibet) le film d’Holger-Madsen que nous présentions à quatre mains avec Erwelyn. Mais ces dernières années, le Danemark a largement repris une place de choix sur l’échelle internationale pour son cinéma de genre.

14100408485515263612578801 dans TrapardREPTILICUS a été écrit, réalisé et produit par Sidney W. Pink pour Samuel Z. Arkoff de l’American International Pictures. C’est assez compliqué de définir Sidney W. Pink tellement lui et tous ceux qui sont passés sous la houlette du cinéma indépendant de l’A.I.P. sont multi-casquettes sur chaque film. Sidney Pink est avant tout producteur et réalisateur occasionnel. Il a réalisé l’un de mes films de SF de l’A.I.P. préférés des 60′s avec JOURNEY TO THE SEVENTH PLANET, et tout comme REPTILICUS, le film a été co-écrit en compagnie du scénariste-réalisateur Ib Melchior au Danemark, Sidney W. Pink ayant déjà produit en 1959 le meilleur film d’Ib Melchior, THE ANGRY RED PLANET.

L’intrigue : Découvert lors des travaux menés par une compagnie d’extraction de combustible, un reptile gigantesque, mis en observation scientifique, sort de son état de léthargie primitif pour semer la mort et la désolation sur son parcours…

14100408485515263612578802Contrairement à JOURNEY TO THE SEVENTH PLANET, la meilleur part de l’interprétation de REPTILICUS a été donnée à des comédiens danois, ce qui ajoute à l’étrangeté du film qui est souvent filmé de manière statique à la manière des séries B des 50′s. On retrouve régulièrement les comédiens plantés comme des « i » et récitant leurs textes de manière dramatique et auréolés d’éclairages étranges. Ou carrément assis et bavardant comme dans certaines scènes classiques que l’on retrouve dans les films d’Ed Wood ou d’Herschell Gordon Lewis. Le fameux Reptilicus n’apparaissant que tardivement. Pour ce qui est de son apparence, évidemment, en 1961, le concepteur de la créature n’avait pas vu JURASSIC PARK, mais on sent bien qu’il s’est posé des tas de questions pour jouer d’ingéniosité avec trois bouts de caoutchouc colorés. Du coup, on est bien dans le concept de la série B : on voit peu le dinosaure et ce sont les acteurs qui nous le décrivent à grands renforts de : « Attention, le voilà ! », « Mon dieu, il est énorme ! » ou encore « Je le vois : il traverse toute la prairie en direction de la plage, en contournant la ferme des Andersen ! ». Mais le mieux serait de vous laisser découvrir cette pépite américano-danoise…

- Trapard -

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire / The Monster of Piedras Blancas

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez