DRIVE-IN : DESTINATION PLANÈTE HYDRA (1966)

Posté le 25 octobre 2014

DRIVE-IN : DESTINATION PLANÈTE HYDRA (1966) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

14102508451515263612641130 dans Drive-in

DESTINATION PLANÈTE HYDRA (2+5 Missione Hydra)
Année : 1966
Réalisateur : Pietro Francisci
Scénario : Pietro Francisci
Production : ?
Musique : ?
Pays : Italie
Durée : ?
Interprètes : Leonora Ruffo, Mario Novelli, Roland Lesaffre, Kirk Morris, Leontine May, Alfio Caltabiano, Nando Angelini…

14102508453315263612641132 dans Science-fiction

Ce n’est pas souvent que nous traitons de SF italienne des années 60 dans cette rubrique du Drive-in, outre la fameuse saga des GAMMA UNO d’Antonio Margheriti ou encore LE MONSTRE AUX YEUX VERTS (1962) de Romano Ferrara.

Avec DESTINATION PLANÈTE HYDRA (1966, 2+5 Missione Hydra) nous nous immergeons dans de la SF italienne de la seconde moitié des années 60, souvent drôle, légère, et où super-héros masqués en tous genres se côtoient sur fond d’intrigue urbaine.

14102508452615263612641131 dans Trapard

C’est d’ailleurs dans ce contexte urbain que démarre DESTINATION PLANÈTE HYDRA, Leonora Ruffo incarnant Louise, un jeune mannequin branchée et insouciante, impliquée dans une sombre histoire d’OVNI, ou une manière d’attirer un public jeune vers de la SF.

L’intrigue : Le Professeur Solmi, éminent spécialiste du nucléaire, est chargé d’enquêter sur un étrange phénomène qui se produit dans la région de Molino où un OVNI a été observé peu de temps auparavant. Une tâche radioactive qui s’étend sur le sol laisse deviner la présence d’une excavation souterraine soudainement révélée à la suite d’un tremblement de terre. Accompagné de sa fille Louise, de son assistant Martin Baldi et de deux ingénieurs, le Professeur Solmi descend explorer le gouffre. Ensemble ils y découvrent un engin spatial…

14102508454015263612641133

DESTINATION PLANÈTE HYDRA est une des rares excursions dans le cinéma de science-fiction pour son réalisateur Pietro Francisci, plutôt habitué aux tournages de peplums comme LE PRINCE ESCLAVE (1952,   Le Meravigliose avventure di Guerrin Meschino), LA REINE DE SABA (1952, La regina di Saba), ATTILA, FLÉAU DE DIEU (1954, Attila), LES TRAVAUX D’HERCULE (1958, Le fatiche di Ercole), HERCULE ET LA REINE DE LYDIE (1959, Ercole e la regina di Lidia), LA CHARGE DE SYRACUSE (1960, L’Assedio di Siracusa), ou HERCULE, SAMSON ET ULYSSE (1963, Ercole sfida Sansone). Un joli palmarès auquel s’ajoutent des films d’aventures et de capes et d’épées comme ROLAND, PRINCE VAILLANT (1956, Orlando e i Paladini di Francia) et SIMBAD ET LE CALIFE DE BAGDAD (1973, Simbad e il califfo di Bagdad).

Bien qu’un peu long à démarrer pour celui qui veut se plonger d’emblée dans de la SF et avec un humour croquignolesque bien typique des années 60, la fin du film se situant sur la Planète Hydra est un régal pour qui apprécie les décors et les monstres kitschs.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

4 commentaires pour « DRIVE-IN : DESTINATION PLANÈTE HYDRA (1966) »

  1.  
    trapard
    26 septembre, 2016 | 18:54
     
  2.  
    26 septembre, 2016 | 19:34
     

    Je l’ai revu il y a quelques mois. Dur, dur.

  3.  
    trapard
    26 septembre, 2016 | 19:58
     
  4.  
    26 septembre, 2016 | 21:10
     

    :)

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez