DRIVE-IN : INCUBUS (1966)

Posté le 15 novembre 2014

DRIVE-IN : INCUBUS (1966) dans Cinéma 13051809153815263611200263

14111507413915263612705081 dans Drive-in

INCUBUS
Année : 1966
Réalisateur : Leslie Stevens
Scénario : Leslie Stevens
Production : Daystar Productions
Musique : Dominic Frontiere
Pays : États-Unis
Durée : 78 min
Interprètes : William Shatner, Milos Milos, Allyson Ames…

Il a été question d’INCUBUS il y a quelque temps dans un dossier de Mad Movies consacré aux réalisateurs qui n’ont tourné qu’un unique film. Et c’est le cas de cette perle rare tournée par le producteur Leslie Stevens qui est souvent considérée comme un film culte. Ceci vient surtout du fait qu’INCUBUS soit entièrement parlé en espéranto et que le film ait été perdu pendant de nombreuses années. La bande originale avait brûlé lors d’un incendie et toutes les copies étaient également brûlées, détruites ou perdues, la légende autour du film ayant évidemment été accentuée par le côté sulfureux de son sujet. Une copie avec des sous-titres français a cependant été retrouvée à la Cinémathèque française et la chaîne Sci Fi Channel en a financé la restauration.

L’intrigue : Sur une île, dans le village de Nomen Tuum, des succubes pervertissent les hommes avant de les tuer et les donner en pâture au dieu des ténèbres. L’une d’elles, Kia, voulant se lancer un défi plus difficile que de séduire les hommes trop facilement corruptibles, part à la rencontre de Marko, un jeune soldat blessé au front et revenu auprès de sa sœur, Arndis. Kia ne peut s’empêcher de tomber amoureuse de cet homme qui lui voue un amour pur. Souillée par ces sentiments, elle fait appel à son frère, le maître des ténèbres : Incubus. Il s’engage alors une lutte primitive entre le bien et le mal, les croyants et les démons…

14111507414815263612705083 dans Fantastique

Le réalisateur du film, Leslie Stevens, qui était avant tout scénariste et producteur pour la télévision, et notamment créateur de la série TV AU-DELÀ DU RÉEL (1963-1965, The Outer Limits), en restera à cet unique coup d’essai pour le cinéma. En plus de la perte de toutes les copies du film, les comédiens Milos Milos et Ann Atmar incarnant respectivement Incubus et Arndis se donnèrent la mort un an après le tournage dans des conditions assez mystérieuses, et la fille de l’actrice Eloise Hardt, jouant Amaël, fut kidnappée et assassinée. William Shatner fut l’un des seuls à ressortir grandi d’INCUBUS puisqu’il triomphait dès l’année suivante dans la série TV STAR TREK. Le même Shatner qui auparavant ne faisait que diverses apparitions dans des épisodes de séries TV comme ALFRED HITCHCOCK PRÉSENTE (1952-1962, Alfred Hitchcock Presents), LA QUATRIÈME DIMENSION (1959-1964, The Twilight Zone), ROUTE 66 (1960-1964), AU-DELÀ DU RÉEL (1963-1965), DES AGENTS TRÈS SPÉCIAUX (1964-1968, The Man from U.N.C.L.E.), LE FUGITIF (1963-1967, The Fugitive) et, au cinéma, un rôle étonnant de politicien haineux et ultra-conservateur dans LA HONTE (1962, The Intruder) de Roger Corman. C’est d’ailleurs plutôt amusant de le voir réciter de l’espéranto dans INCUBUS.

14111507415015263612705084 dans Trapard

INCUBUS fut tourné dans le comté de Monterey en Californie, et craignant que les autorités lui refusent la permission de tourner un film d’horreur dans la région, Stevens a concocté un faux scénario intitulé « Religious Leaders of Old Monterey », en espéranto, et avec des indications scéniques et des descriptions sur des moines et des agriculteurs du Moyen-Âge.

INCUBUS a été réalisé lors d’une mini-mode de films précurseurs sur la sorcellerie et le satanisme qui déferla tout le long des années 60 et qui explosera vraiment dans les années 70. Des classiques se démarquant aussi du cinéma gothique des 60′s comme THE CARNIVAL OF SOULS (1962), L’ŒIL DU MALIN (1966, Eye of the Devil), ROSEMARY’S BABY (1967), LES VIERGES DE SATAN (1968, The Devil Rides Out), CURSE OF THE CRIMSON ALTAR (1968) et quelques autres… Et ne pas confondre INCUBUS (1966) de Leslie Stevens avec un autre très bon film sur ce même thème satanique et sorti en 1982 : INCUBUS (The Incubus) de John Hough.

14111507414515263612705082

Plus fascinant et hypnotique que réellement angoissant, le film de Leslie Stevens rappellerait plutôt certaines ambiances médiévales légèrement spirituelles et sur-éclairées, avec des personnages empreints de légèreté théâtrale tournées et mis en scène par le Suédois Ingmar Bergman dans LA SOURCE (1960, Jungfrukällan), par exemple, et certains cadrages et relations entre personnages féminins dans INCUBUS rappelant même certaines scènes de PERSONA du même Bergman, qui est sorti la même année 1966.

- Trapard -

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Un commentaire pour « DRIVE-IN : INCUBUS (1966) »

  1.  
    trapard
    10 janvier, 2015 | 23:51
     

    INCUBUS se trouve être sur Youtube en version complète et V.O.

    https://www.youtube.com/watch?v=LHUfHj2lTaM

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez