DRIVE IN : X THE UNKNOWN (1956)

Posté le 27 décembre 2014

DRIVE IN : X THE UNKNOWN (1956) dans Cinéma bis 13051809153815263611200263

14122705014915263612826008 dans Drive-in

X THE UNKNOWN
Année : 1956
Réalisateur : Leslie Norman ( & Joseph Losey)
Scénario : Jimmy Sangster
Production : Hammer Film Productions
Musique : James Bernard
Pays : Royaume-Uni
Durée : 81 min
Interprètes : Dean Jagger, Edward Chapman, Leo McKern, Anthony Newley, Jameson Clark…

14122705015915263612826009 dans Fifties SF

Après FOUR SIDED TRIANGLE (1953, vous pouvez aussi regarder SPACEWAYS que Terence Fisher a tourné la même année, ici), voici une autre production de la Hammer Films avec X THE UNKNOWN (1956) qui fut initialement conçu par la firme anglaise pour être une suite au succès du MONSTRE (1955, The Quatermass Xperiment) réalisé par Val Guest. Vous pouvez relire nos articles sur les aventures du Professeur Quatermass ici ou ici. Mais l’écrivain Nigel Kneale ayant refusé à la Hammer qu’elle réutilise son personnage de Quatermass pour le film, X THE UNKNOWN raconte une autre histoire :

En Écosse, le professeur Adam Royston expérimente un signal radio capable d’atténuer les effets nucléaires. Une fissure se produit et une créature atomique et visqueuse s’extrait du sol…

14122705020915263612826010 dans Science-fiction

Exilé au Royaume-Uni et travaillant sous le nom de Joseph Walton après avoir été dénoncé et ajouté à la célèbre liste noire hollywoodienne, le réalisateur Joseph Losey a commencé le tournage du film avant d’être rapidement remplacé par Leslie Norman pour cause de maladie.

X THE UNKNOWN est avant tout une aventure militaire de science-fiction en noir et blanc, au sein de laquelle l’armée doit affronter une créature visqueuse qui inspirera sûrement la production de DANGER PLANÉTAIRE (1958, The Blob) d’Irwin S. Yeaworth Jr, qui pourrait en être un vague reboot colorisé et mettant en scène des teenagers (dont Steve McQueen).

- Trapard -

X THE UNKNOWN EN ENTIER ET EN V.O. :

Image de prévisualisation YouTube

Autres articles publiés dans la catégorie Drive-in :

L’Oasis des Tempêtes / It Conquered the World / The Giant Claw / Bataille Au-Delà des Étoiles / Attack of the Fifty Foot Woman / Cat-Women of the Moon / Le Fantôme de l’Espace / Mesa of Lost Women / Gorilla at Large / The Amazing Colossal Man / The Beast with a Million Eyes / The Astounding She-Monster / The Deadly Mantis / La Fiancée du Monstre / Not of this Earth / The Night the World Exploded ! / Viking Women and the Sea Serpent / Curse of the Faceless Man / Le Peuple de l’Enfer / Rodan / Supersonic Saucer / World Without End / La Fille du Docteur Jekyll / The Monster that Challenged the World / Baran, le Monstre Géant / Frankenstein’s Daughter / Giant from the Unknown / I married a Monster from Outer Space / How to make a Monster / J’enterre les Vivants / The Manster /King Dinosaur / Les Envahisseurs de la Planète Rouge / Ring of Terror /This is not a Test / Le Monstre vient de la Mer / La Cité  sous la Mer / The Beast of Hollow Mountain / Le Labyrinthe / L’Île Inconnue / Bride of the Gorilla /Lost Continent / La Légion du Désert / The Astro-Zombies / El Extraño Caso del Hombre y la Bestia / Le Renne Blanc & La Résurrection de la Sorcière /The Vampire & The Return of Dracula / Le Lac de la Mort / Teenage Caveman / Drive-in spécial Mars /Dans les Griffes du Vampire /The Monster of Piedras Blancas / La Tête Vivante / Destination Planète Hydra / Incubus / Les Monstres de l’Apocalypse / The Golden Bat / The Flying Saucer / Unknown World / Four Sided Triangle

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Un commentaire pour « DRIVE IN : X THE UNKNOWN (1956) »

  1.  
    Jean Beauvoir
    27 décembre, 2014 | 16:06
     

    Tout est dit.
    Une fois de plus, merci Trapard pour cet article efficace qui donne envie de revoir ce film très sympa. La Sci-Fi britannique est à la fois proche de celle que les USA produisaient à la même époque, mais avec une ambiance différente, des personnages et des dialogues un peu plus intéressants. Et puis le petit côté « cosy » propre à l’Angleterre.
    Joseph Losey finira par tourner The Damned pour la Hammer Film, en 1963.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez