LE PIN’S DU SCI-FI CLUB EN 1992

Posté le 29 décembre 2014

LE PIN'S DU SCI-FI CLUB EN 1992 dans Nouvelle-Calédonie 13100208544615263611602685

Dans les années 90, c’était la grande mode des pin’s (ou épinglettes). Vous savez, ces p’tits trucs souvent métalliques attachés bien en évidence sur un vêtement. Chacun se devait d’en posséder, mieux : d’en porter ! Les sociétés, les entreprises et les clubs en faisaient réaliser en quantité pour leurs membres ou adhérents. Les collectionneurs se les arrachaient. Le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie n’échappa pas (non papa) à la mode…

14122906343215263612830843 dans Sci-Fi Club

Le pin’s du Sci-Fi Club en 1992.

En feuilletant mes vieux Sci-Fi News (anciens bulletins papier de l’association), je crois que tout s’est joué durant l’année 1992. En effet, dans le numéro 33 de juillet-août, j’écrivais alors en page 3 : « Ce n’est plus qu’une question de temps : le pin’s du Sci-Fi Club sera disponible à la vente (600 F) dans un peu moins de trois mois ! Réservez-le dès à présent car il ne sera disponible qu’en quantité très limitée : 300 exemplaires !  Chaque pin’s sera numéroté et coulé émail grand feu. Un must scifile à posséder (vendu également aux non-adhérents). »

Et dès le numéro 34 de Sci-Fi News (octobre-novembre 1992) on pouvait voir cette petite pub en bas de page :

14122906411915263612830844

300 exemplaires du pin’s Sci-Fi Club furent bel et bien fabriqués et numérotés. On les vendra dans et hors de l’association, notamment à l’occasion de certaines manifestations culturelles.

Des collectionneurs non scifiles (« scifile » est le nom donné au membre du Sci-Fi Club), peu courtois mais francs, me firent un jour remarquer que ce pin’s était bien trop simple et trop petit (diamètre de 2 cm). Pour la petite histoire, c’est moi-même qui le conçus à l’aide d’une pièce de 10 F de Nouvelle-Calédonie… Je passais mon crayon autour de la pièce de monnaie et collait le logo du Sci-Fi Club tel qu’il se présentait sur les cartes d’adhérents à l’époque… Le fabriquant n’eut plus qu’à rajouter « Nouméa » en haut, et le tour était joué !

14122906562615263612830846

De l’autre côté du pin’s, avec le numéro…

On en vendit peu, mais on l’offrait aux nouveaux adhérents du club. C’est aujourd’hui une véritable pièce de collection ! Qui en possède encore, hein ? Plus grand monde à mon avis…

- Morbius -

Autres articles publiés dans la catégorie Sci-Fi Club :

Le Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie / Publication Sci-Fi Club : En d’Autres Temps, en d’Autres Lieux… / Publication Sci-Fi Club : La Dernière Fugue / CosmoFiction, premier fanzine calédonien / Futur Immédiat : l’association mort-née / Et pour en finir avec CosmoFiction / Le Sci-Fi Junior / Midian, le second fanzine du Sci-Fi Club / L’émission avortée du Sci-Fi Club / Petite histoire du logo du Sci-Fi Club / Il n’y avait pas que CosmoFiction ! / Interview de la présidente du Sci-Fi Club de Nouvelle-Calédonie /Avez-vous « geeké » ce week-end ? / Les 24 Heures du Fantastique (1ère partie) /Les Feuillets d’Hypnos / Les 24 Heures du Fantastique (2e partie) / Week-end Geek 2013 : bientôt dans votre galaxie / Interview du président du Sci-Fi Club / Week-end Geek 2013 : The end / Vidéo Week-end Geek 2013 / Sci-Fi Club m’était conté /Week-End Geek : le retour ! / C’était bon le Week-End Geek ! / Week-End Geek 2014 : l’album photo / La boîte à geek (2013)

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez