NATURALIS

Posté le 12 janvier 2015

NATURALIS dans Flynn 14072703494415263612413227

Le blog Flynn SFFF vous présente une parution littéraire de la SF, du Fantastique ou de la Fantasy en roman ou BD. Flynn, éternel dévoreur d’ouvrages, vous décortique son bouquin du jour…

15011207360715263612867821 dans Littérature

Naturalis est un thriller d’anticipation écrit par Franck Labat et publié aux éditions Les Nouveaux Auteurs en 2013.

« Rêves prémonitoires ou imagination d’une lycéenne perturbée ? Notre espèce est-elle vraiment menacée ? Pandémies, allergies environnementales foudroyantes, dégénérescence cellulaire, stérilité… La nature a trouvé le moyen d’éliminer le parasite qui gangrène la planète depuis trop longtemps : l’homme. Au travers de ses rêves prémonitoires et apocalyptiques, Alexandra Rousseau, lycéenne, est le témoin involontaire et impuissant du sombre futur qui attend l’humanité. Elle sait qu’avant la fin du siècle les hommes feront face à leur extinction. Tous ? Peut-être pas… La découverte du mystérieux marqueur génétique 26 pourrait bien donner à cet effondrement de l’hégémonie sapiens un aspect inattendu. »

Lauréat du prix Femme Actuelle et on comprend pourquoi. Un prix mérité pour un ouvrage prometteur. Bien qu’il soit défini comme étant un thriller, Naturalis se présente plus comme un roman de science-fiction et d’anticipation.

L’action est, dans le récit, omniprésente. Dès le commencement, on est plongé dans une intrigue mystérieuse, on suit Nathaniel, un jeune homme qui est poursuivi par une troupe d’hommes en exosquelette. Une course-poursuite palpitante à travers une ville abandonnée, une sorte de monde post-apocalyptique. On assiste au fil du roman à l’aventure de ce jeune homme, au travers d’une alternance de chapitres plus ou moins courts entre l’histoire d’Alexandra, de Nathaniel ou encore des autres Hommes, renforçant ainsi la tension palpable qui s’oppose à nous au cours de l’histoire.

Franck Labat mène très bien son intrigue. Dès le début, l’histoire est prenante, notre intérêt pour les événements grandit tout au long du récit. Même si les premiers chapitres de l’histoire sont bien, la suite ne cesse de devenir bien plus intense, beaucoup plus accrocheuse, plus attrayante. En plus du mystère qui existe tout au long du roman, il y a aussi beaucoup de rebondissements, bien que certains soient plus ou moins attendus, la plupart nous scotchent littéralement dans le fond de notre siège. L’histoire est parsemée de suspens et l’auteur a su obtenir un récit bien organisé, nous offrant ainsi une lecture fluide.

Plusieurs personnages influent sur le cours de l’histoire. Celle-ci se développe sur deux fronts, dans deux « mondes ». Alexandra et sa famille, Nathaniel, et les siens, tous ont un rôle plus ou moins important dans le récit. Il s’agit de personnages hauts en couleurs ayant pour la plupart un assez fort caractère qui plus est unique à chacun.

Derrière ce récit de science-fiction se cache une véritable critique de notre société, des méthodes de l’agroalimentaire, des risques que nous font encourir les industries, de la férocité des hommes entre eux, de la non-tolérance envers les personnes différentes. Il montre le déclin de l’humanité, de l’Homme et non pas du monde.

Naturalis permet de découvrir Franck Labat, un auteur talentueux. Il nous donne une vision de ce qu’il peut arriver plus tard et non pas simplement un récit imaginaire. C’est une lecture prenante, on s’attache aux personnages, on vit l’aventure avec eux, on aimerait pouvoir les aider. Malgré le côté tragique et dramatique de l’histoire, l’auteur trouve toujours le moment parfait pour glisser un peu d’humour, redonnant un peu de joie à l’histoire.

Le récit se clôture par une fin inattendue et très émouvante. Une très bonne lecture, une très bonne découverte. Encore une fois, un ouvrage prometteur qui mérite vraiment le prix qu’il a remporté.

- Flynn -

Autres livres présentés par Flynn :

Dangereuses visions : le Necronomicon en BD / Agharta : le Temps des Selkies / Le Dernier Roi des Elfes / Le Niwaâd / Moi, Cthulhu / Docteur Sleep / Saigneur de Guerre / Le Démon aux Mille Visages / Le Gardien de la Source / Universal War Two (T1) : Le Temps du Désert / Blake et Mortimer : L’Onde Septimus / Culture Geek / Attention aux Morts / Out There – volume 1 /L’Encyclopédie du Hobbit / Quantex (T1) : Le Songe des Immortels / Quantex (T2) : La Révolte des Ombres / Chroniques des Ombres / Le très grand Nettoyage / Les Pantins Cosmiques / Cornes / Le Miroir des Templiers (T1) : New Paris / Nosfera2 / Soutenez le financement de l’ouvrage « Gore – Dissection d’une Collection » / Taupe / Le Monde de Fernando / Moi, Lucifer / LŒuf de Dragon /Ghouls of Nineveh / Ténèbres 2014 / Le Piège de Lovecraft / Cagaster – tome 1 / Le Cycle d’Ardalia : Le souffle d’Aoles / Agent des Ordres / Le Dieu était dans la Lune / Arthaé / Le Code du Chasseur de Primes / L’Aigle de Sang / Les Montagnes Hallucinogènes / La Dernière Terre (T1) : L’Enfant Merehdian /Destination Mars / Chroniques de Karn (T1) : Nereliath

Rejoignez le groupe des Échos d’Altaïr IV sur Facebook !

INDEX DU BLOG

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez